Psaumes 112.1

Bienheureux l'homme qui craint l'√Čternel et qui prend un grand plaisir en ses commandements¬†!
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Les bénédictions apportées par le respect de la droiture.

- Nous devons adorer le Seigneur pour le fait de voir dans le monde, des personnes qui Le craignent, qui Le servent et qui vivent Sa joie¬†; tout cela n'est que pl√©nitude dans Sa gr√Ęce. Cette crainte n'est pas celle qui g√©n√®re un sentiment de rejet mais celle qui offre un amour r√©ceptif. Cette crainte d√©coule de l'amour. L'offense provoque la crainte, une crainte m√™l√©e de confiance. Le cŇďur touch√© par l'esprit divin, comme par une aiguille, se tourne directement et rapidement vers Dieu, tout en tremblant, rempli d'une crainte pleine de saintet√©.

Les bénédictions sont destinées aux fidèles et à leurs descendants ; de véritables richesses leur sont assurées, avec beaucoup de biens matériels. Dans les heures les plus sombres de l'affliction et de l'épreuve, la lumière de l'espérance et de la paix se verra sur leur visage et la peine passagère se transformera en joie. Suivant l'exemple du Seigneur, ils apprennent à être aimables et pleins de compassion, et ce, dans toutes les circonstance qu'ils rencontrent ; ils font preuve de discrétion, et de libéralité dans la pratique du bien. L'envie et la calomnie peuvent momentanément leur faire de l'ombre et cacher partiellement leur nature réelle, mais ils auront une reconnaissance éternelle auprès du Seigneur. Ils n'ont aucune crainte des assauts des vagues du mal.

Un homme de bien est relativement stable. Il rel√®ve du devoir des v√©ritables croyants de garder leur esprit fix√© sur Dieu afin de conserver leur calme et d'√©viter d'√™tre d√©stabilis√©s¬†; Dieu leur a promis de les soutenir en toutes choses, dans Sa Gr√Ęce. Se confier dans le Seigneur est le meilleur moyen d'affermir son cŇďur.

Le cŇďur de l'homme ne peut se satisfaire de rien, sinon de la v√©rit√© divine, l√† o√Ļ il peut affermir ses pas. Et quant √† ceux qui ont leur cŇďur affermi par la foi, ils patienteront jusqu'√† obtention du but. Comparez tout cela avec la contrari√©t√© rencontr√©e par les p√™cheurs¬†: la joie des saints provoque l'envie chez le m√©chant. Le d√©sir du m√©chant finira par s'estomper¬†; ce type de d√©sir est totalement orient√© vers le monde et la chair, donc ce qui, √† terme, finit toujours par p√©rir¬†; toute cette joie est vaine. Mais les b√©n√©dictions de l'√©vangile sont spirituelles et √©ternelles¬†; elles sont accord√©es aux membres de l'√©glise de Christ, par Christ, la T√™te, qui est aussi le Mod√®le de droiture et Celui qui d√©livre toute gr√Ęce.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
The city harmonic We are
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...