Crowdfunding SELAH

Romains 7.13

Avant de dénoncer le véritable auteur de la mort, Paul s'interrompt pour poser une question qui lui est suggérée par l'épithÚte de bon, appliquée au commandement, et qui lui permettra de formuler le problÚme dans toute sa gravité : Ce qui est bon, c'est-à-dire la loi ou le commandement, est-il devenu pour moi une cause de mort ? (grec m'est il devenu mort ?)

Evidemment non, mais la cause de ma mort, c'est le péché, à qui Dieu a permis d'agir de la sorte, (grec) afin qu'il parût péché opérant pour mot la mort par le moyen du bien, par ce qui est bon, c'est-à-dire par la loi.

Le péché a montré ainsi toute sa perversité. Et l'action mortelle qu'il a exercée par le moyen du commandement était destinée, toujours dans l'intention de Dieu, à faire ressortir le caractÚre propre du péché : afin qu'il devßnt excessivement pécheur.


  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Romains 5

      20 L’intervention de la loi a entraĂźnĂ© la multiplication des fautes, mais lĂ  oĂč le pĂ©chĂ© s’est multipliĂ©, la grĂące a surabondĂ©.

      Romains 7

      8 Saisissant l'occasion offerte par ce commandement, le péché a produit en moi toutes sortes de désirs. En effet, sans loi le péché est mort.
      9 Pour ma part, sans la loi, je vivais autrefois ; mais quand le commandement est venu, le péché a repris vie et moi, je suis mort.
      10 Il s'est trouvé que le commandement qui devait conduire à la vie m'a conduit à la mort.
      11 En effet, le péché, saisissant l'occasion offerte par le commandement, m'a trompé et par lui m'a donné la mort.
      13 Ce qui est bon est-il donc devenu synonyme de mort pour moi ? Certainement pas ! Au contraire, c’est la faute du pĂ©chĂ©. Il s'est manifestĂ© comme pĂ©chĂ© en me donnant la mort par ce qui est bon, et ainsi, par l’intermĂ©diaire du commandement, il montre son caractĂšre extrĂȘmement mauvais.

      Romains 8

      3 car ce qui était impossible à la loi parce que la nature humaine la rendait impuissante, Dieu l'a fait : il a condamné le péché dans la nature humaine en envoyant à cause du péché son propre Fils dans une nature semblable à celle de l'homme pécheur.

      Galates 3

      21 La loi est-elle donc contre les promesses de Dieu ? Certainement pas ! Si une loi qui puisse procurer la vie avait été donnée, la justice viendrait réellement de la loi.

      Jacques 1

      13 Que personne, lorsqu'il est tentĂ©, ne dise : « C'est Dieu qui me tente », car Dieu ne peut pas ĂȘtre tentĂ© par le mal et il ne tente lui-mĂȘme personne.
      14 Mais chacun est tenté quand il est attiré et entraßné par ses propres désirs.
      15 Puis le désir, lorsqu'il est encouragé, donne naissance au péché et le péché, parvenu à son plein développement, a pour fruit la mort.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
DĂ©couvrir sur TopMusic
Rivers & Robots Still (Vol 1)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptĂ©s Ă  vos centres d'intĂ©rĂȘts. En savoir plus

Valider