TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

2 Rois 18

    • 1

      1 à 8 Caractéristique générale du règne d'Ezéchias.

      2

      Sur son √Ęge lors de son arriv√©e au pouvoir, voir 16.2.

      3

      Le récit dit ici d'une manière exceptionnelle entièrement comme. Ce qui mérite à Ezéchias cet éloge extraordinaire, c'est d'avoir supprimé les hauts-lieux, même ceux qui étaient consacrés à l'Eternel, pour rétablir l'unité du culte dans le sanctuaire central.

      4

      Les aschères. Voir 1Rois 14.23, note.

      Le serpent d'airain (Nombres 21.8). On a douté que cet objet vénéré ait pu être conservé jusqu'à ce moment. Cependant nous ignorons trop les circonstances de ces temps pour nous permettre d'appliquer les expressions du récit à quelque objet fabriqué plus tard. Ce simulacre avait sans doute été conservé avec les autres objets appartenant au sanctuaire.

      Néhusthan signifie : objet d'airain. Ce nom ne lui a pas été donné par Ezéchias, comme quelques-uns traduisent : Il donna. On ne donne pas un nom à un objet qu'on va détruire.

      7

      Il se r√©volta contre le roi d'Assyrie : par le refus du tribut. Cette d√©marche fut-elle conseill√©e par Esa√Įe¬†? Nous l'ignorons. Les mots du verset 14 : J'ai p√©ch√©, devraient dans ce cas s'entendre non pas dans le sens religieux : p√©ch√© contre Dieu, mais dans le sens politique : p√©ch√© contre toi, le roi d'Assyrie, mon suzerain. Il para√ģt y avoir eu √† ce moment une conf√©d√©ration g√©n√©rale des Etats syriens et de l'Egypte, pour opposer une barri√®re √† la puissance assyrienne.

      8

      On ne sait si ce fut avant ou après l'arrivée de Sanchérib. Si ce fut avant, c'est alors sans doute aussi qu'il fit prisonnier Padi, roi d'Ekron, qui voulait rester fidèle à l'Assyrie et que délivra plus tard Sanchérib.

      9

      9 à 12 Ce fait, déjà mentionné 17.3-10, est répété ici parce qu'il fut un avertissement terrible pour Juda.

      13

      18.13 à 19.7 Première tentative de Sanchérib contre Jérusalem.

      La quatorzi√®me ann√©e. Ce serait donc environ dix ans apr√®s la chute de Samarie qu'aurait eu lieu l'exp√©dition assyrienne contre Juda. Mais elle doit √™tre fix√©e √† une date plus tardive. Voir l√†-dessus la note √† Esa√Įe 36.1.

      A partir d'ici notre r√©cit marche parall√®lement avec celui d'Esa√Įe 36.1 et suivants¬†; seulement Esa√Įe ne mentionne pas la soumission partielle d'Ez√©chias et le tribut (versets 14 √† 16) par lesquels il croyait avoir assur√© son ind√©pendance.

      Sur Sanch√©rib, voir Esa√Įe 36.1, note, et sur son exp√©dition la note plac√©e au d√©but du chapitre 36 d'Esa√Įe.

      14

      14 √† 16 Voir notes au d√©but du chapitre 36 d'Esa√Įe, o√Ļ nous avons reproduit le passage de l'inscription de Sanch√©rib qui se rapporte √† Ez√©chias.

      J'ai p√©ch√©. Voir verset 7. Le sens purement politique para√ģt pr√©f√©rable.

      Trois cents talents d'argent et trente talents d'or. Sanch√©rib parle de 30 talents d'or et 800 d'argent. Mais la contradiction n'est qu'apparente. Brandis a donn√© une solution d√©finitive de cette difficult√©. Les Isra√©lites, qui √©valu√®rent, d√®s l'√©poque des rois, l'or en talents babyloniens, avaient gard√© pour l'argent les valeurs indig√®nes. Or le talent isra√©lite est au talent babylonien dans le rapport de 3 √† 8, c'est-√†-dire que 300 talents h√©breux font justement 800 talents babyloniens. Ainsi la somme, compt√©e en valeurs diff√©rentes, est identiquement la m√™me. (E. Archinard, Isra√ęl et ses voisins asiatiques, 1890, page 345).

      15

      Tout l'argent. Voir la note 16.8.

      16

      Les jambages : les montants. Ces réparations et adjonctions avaient été faites dès la première année de son règne (2Chroniques 29.3). Cette preuve de faiblesse engagea peut-être le roi d'Assyrie à ne pas s'éloigner comme il avait promis de le faire.

      17

      Comparez Esa√Įe 36.2, note sur Rabsak√©, et 20.1, sur Tharthan.

      Rabsaris. Ce mot n'est pas plus que les deux autres un nom propre ; c'est un titre qui signifie : chef des eunuques, c'est-à-dire des officiers de la cour.

      A partir d'ici, notre texte est presque identique √† Esa√Įe 36.2 et suivants. Nous signalerons les mots et membres de phrase qui ne se trouvent que dans les Rois et √©ventuellement les autres variantes.

      18

      Et ils cri√®rent au roi : absent dans Esa√Įe.

      20

      Esa√Įe 36.6 : J'avais dit : Ses r√©solutions et ses d√©monstrations guerri√®res ne sont que de vaines paroles. Maintenant sur qui t'appuies-tu...¬†?

      22

      A J√©rusalem : absent dans Esa√Įe.

      34

      D'H√©na et d'Ivva : absent dans Esa√Įe.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.