TopCartes x PLM collab

Deutéronome 6

    • 1

      1 à 3 Préambule.

      Exhortation √† la crainte de l'Eternel, qui consiste dans l'observation de tous ses commandements et qui est pour Isra√ęl la condition du bonheur.

      Le commandement. Ce terme au singulier montre que Mo√Įse a d√©j√† en vue le devoir central qu'il va inculquer.

      2

      Toi, ton fils... L'idée de l'héritage spirituel que les pères ont à transmettre aux enfants revient plusieurs fois dans ce chapitre : versets 7,20,25 ; comparez 4.9 ; 11.19 ; 32.46.

      3

      Découlant de lait et de miel. Voir Exode 3.8, note.

      4

      Le grand commandement.

      Ce verset pose le fait divin d'o√Ļ d√©coule le grand devoir. On l'a traduit de diff√©rentes mani√®res : L'Eternel est notre Dieu¬†; l'Eternel est un¬†! ou bien : L'Eternel notre Dieu, l'Eternel, est un, et autrement encore. La traduction indiqu√©e dans le texte nous para√ģt la plus exacte¬†; en voici le sens : Le Dieu que tu adores comme ton Dieu sous le nom de J√©hova (Jahv√©, Celui qui est), est le seul √™tre qui poss√®de l'√©ternit√©. Tout autre √™tre est par cons√©quent n√©ant, √† c√īt√© de lui. C'est ici l'affirmation la plus br√®ve et la plus cat√©gorique possible du caract√®re unique de la personne divine. Non seulement il ne peut √™tre question pour Isra√ęl que de ce Dieu-l√†, mais le monde entier n'a pas d'autre ma√ģtre¬†; ceci en opposition √† l'id√©e r√©gnante que chaque peuple avait son ou ses dieux particuliers, capables de le prot√©ger et de le soutenir¬†; comparez Josu√© 9.9.

      De tous temps cette affirmation a √©t√© consid√©r√©e comme le point le plus essentiel du credo juif. C'est, dans le culte synagogal du matin et du soir, la formule par laquelle s'ouvre √† chaque fois l'exhortation liturgique qui s'appelle schema¬†; elle comprend le paragraphe versets 4 √† 9, et se r√©cite sur un ton particuli√®rement √©lev√© et solennel. C'est, la confession de foi d'Isra√ęl, son acte de foi, comme dit le rabbin Wogue. Le texte h√©breu offre ici une singuli√®re particularit√©, √† laquelle les commentateurs juifs attribuent une tr√®s grande importance : le premier et le dernier mot du verset se terminent par deux lettres (schema et √©chad), dont la r√©union forme le mot qui en h√©breu signifie t√©moin. Les copistes √©crivent ces deux lettres en caract√®res majuscules, sans doute pour indiquer que ces paroles sont le grand t√©moignage de la foi isra√©lite.

      Ecoute. Cet appel, propre à faire sentir toute l'importance de la déclaration qui va suivre, peut se comparer à l'expression : Amen, amen, par laquelle Jésus commence parfois ses discours. Voir, pour le sens du mot JéhovaExode 3.14-15 ; 6.3. Pour Elohim, voir Genèse 1.1.

      5

      Conséquence pratique du grand principe monothéiste posé au verset 4. La certitude d'être redevable de tout à un Dieu unique oblige l'Israélite à se donner lui-même à ce Dieu avec tout ce qu'il possède de vie et de force.

      Le cŇďur est nomm√© le premier¬†; c'est l'organe par lequel l'homme per√ßoit Dieu et entre en contact avec lui.

      L'√Ęme est le souffle de vie, la personnalit√© humaine avec la totalit√© de ses facult√©s d'intelligence, de conscience et de volont√©.

      La force d√©signe l'√©nergie que l'√Ęme d√©ploie au dehors, sous l'impulsion du cŇďur rempli de Dieu.

      Il est impossible de s'√©lever √† une conception de la vie religieuse plus haute et plus spirituelle que celle ici exprim√©e. J√©sus y a vu le premier et le grand commandement de la nouvelle comme de l'ancienne alliance (Marc 12.30). Dans les citations de sa parole que nous donnent Matthieu 22.37¬†; Marc 12.30 et Luc 10.27 nous trouvons, comme d√©j√† dans la traduction des Septante, la pens√©e ajout√©e au cŇďur et √† l'√Ęme¬†; elle est ici renferm√©e dans le mot d'√Ęme.

      6

      6 à 9 Effets d'un tel amour.

      Sous l'empire de ce sentiment, l'Israélite sera incessamment préoccupé des commandements divins (versets 6, 8 et 9) et les fera intervenir dans toutes les circonstances de sa vie de famille (verset 7).

      8

      Tu les attacheras. Ces recommandations paraissent devoir être prises ici au sens littéral. Voir Exode 13.9, note. Il en est de même de celles du verset 9. Naturellement ces usages extérieurs ne doivent être qu'un moyen de réveiller constamment la préoccupation intérieure.

      9

      L'usage d'inscrire des textes sacrés sur les poteaux et les portes des maisons existait déjà chez les anciens Egyptiens et se retrouve maintenant encore chez les peuples mahométans, qui accordent à ces inscriptions une vénération superstitieuse. Quant aux Juifs modernes, ils fondent sur cette parole du Deutéronome leur coutume de la Mezuzah. Ce nom emprunté à notre verset signifie proprement poteau, mais désigne en réalité un morceau de parchemin sur lequel sont écrits Deutéronome 6.4-9 et 11.13-21, et que les Juifs appliquent sur le montant de droite de la porte de leur maison ou de leur logement. Le Juif pieux n'y entre pas sans toucher la Mezuzah, puis il se baise le doigt en prononçant la bénédiction Psaumes 121.8.

      10

      10 √† 19 Dangers qui menacent l'amour d'Isra√ęl pour son Dieu. Ces dangers sont au nombre de trois.

      10 √† 12 Le premier est l'oubli de Dieu dans la jouissance des biens de Canaan. Ce danger est d'autant plus grand qu'Isra√ęl n'a point acquis ces biens par son travail, mais qu'il est entr√© en possession d'un pays cultiv√© d√©j√† depuis des si√®cles par les Canan√©ens, et o√Ļ il peut jouir sans efforts des fruits d'un labeur qui ne fut pas le sien.

      12

      Prends garde. Ce sera le souvenir des maux anciens et la reconnaissance pour l'Eternel dans la prospérité actuelle qui pourront le mettre à l'abri de ce danger.

      13

      13 √† 15 Le second danger est celui qui proviendra de la contagion des nations pa√Įennes environnantes. Isra√ęl doit se garder de craindre ou de servir quelque autre dieu que J√©hova, ou m√™me de jurer par le nom d'aucun autre dieu que lui. Le serment est un acte de culte, un hommage rendu √† la divinit√© de l'√™tre au nom duquel il est pr√™t√©, (Esa√Įe 45.23). De l√† la d√©fense de jurer au nom d'un √™tre quelconque (autre que l'Eternel)¬†; Matthieu 5.34-36¬†; Jacques 5.12 ; comparez H√©breux 6.16-18.

      16

      Troisi√®me danger : celui de manquer de confiance et de soumission dans les √©preuves. Mo√Įse rappelle ici au peuple ses murmures contre Dieu √† R√©phidim (Massa, Exode 17.1-7). Cependant il serait possible que le mot massa, qui signifie tentation, f√Ľt pris ici au sens propre et d√©sign√Ęt plut√īt la tentation, beaucoup plus grave dans ses cons√©quences, qui est racont√©e Nombres 20.1-13, et √† laquelle il est fait allusion dans Psaumes 95.8, ou bien ces deux tentations r√©unies. Les avertissements pr√©c√©dents (versets 10 √† 15) se rapportaient √† l'abandon du seul vrai Dieu¬†; celui-ci tend √† pr√©venir l'impatience et le murmure par lesquels l'homme cherche √† faire agir le vrai Dieu autrement ou plus t√īt qu'il ne le voulait. Voir Exode 17.2-4, note.

      20

      20 à 25 La recommandation du verset 7 est reprise et développée.

      Quand ton fils... Forme famili√®re. Mo√Įse suppose un jeune Isra√©lite posant un de ces pourquoi si fr√©quents dans la bouche des enfants.

      Que l'Eternel notre Dieu vous a prescrits. Ce vous provient de ce que l'enfant ne se range plus parmi les contemporains de Moise qui avaient reçu directement de lui la loi de l'Eternel.

      Il s'agit dans ce passage d'assurer le maintien de la piété, non seulement dans le peuple, mais dans chaque famille.

      25

      Notre justice. Pour les envisager comme justes, Dieu ne leur demande ici que de chercher sincèrement à le devenir.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.