Crowdfunding TopMusic (campagne générale)

Esa√Įe 41.29

Eux tous, ils ne sont rien, leurs Ňďuvres sont n√©ant, et leurs statues de fonte¬†: du vent, du vide.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Psaumes 115

      4 *Leurs idoles, ce n’est que de l’argent et de l’or ; elles sont faites par la main des hommes.
      5 Elles ont une bouche mais ne parlent pas, elles ont des yeux mais ne voient pas,
      6 elles ont des oreilles mais n’entendent pas, elles ont un nez mais ne sentent pas,
      7 elles ont des mains mais ne touchent pas, des pieds mais ne marchent pas ; leur gosier ne produit aucun son.
      8 Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles.

      Psaumes 135

      15 *Les idoles des nations, ce n’est que de l’argent et de l’or ; elles sont faites par la main des hommes.
      16 Elles ont une bouche mais ne parlent pas, elles ont des yeux mais ne voient pas,
      17 elles ont des oreilles mais n’entendent pas, elles n’ont pas de souffle dans leur bouche.
      18 Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles.

      Esa√Įe 41

      24 En réalité, vous êtes moins que rien et votre activité est plus que vide. C'est une erreur monstrueuse que de vous choisir.
      29 Ils ne sont tous que tromperie, ils ne fabriquent que du vide, leurs idoles ne sont que du vent, c’est le désert.

      Esa√Įe 44

      9 Ceux qui fabriquent des sculptures sacrées ne sont tous que vide et celles qui font leur plus grand plaisir ne servent à rien. Du reste, elles en témoignent elles-mêmes : elles ne voient rien et ne savent rien, si bien qu’ils seront couverts de honte.
      10 Qui est-ce qui façonne un dieu ou coule une sculpture sacrée pour n'en retirer aucune utilité ?
      11 Tous ses associés seront couverts de honte. Les artisans ne sont eux-mêmes que des êtres humains. Qu’ils se rassemblent là, qu'ils se présentent tous, et tous ensemble ils seront tremblants et couverts de honte.
      12 Pour confectionner une hache, le forgeron travaille avec des braises, et il la façonne à coups de marteau, il la travaille d'un bras vigoureux. Cependant, il suffit qu’il ait faim et le voilà sans force, qu’il n’ait pas bu d’eau et le voilà épuisé.
      13 Le charpentier étire le ruban à mesurer, il fait un tracé à la craie et travaille le bois au ciseau, tout en faisant des marques au compas. Il le travaille sur le modèle d’un homme, d’un être humain dans toute sa beauté, pour qu'il soit installé dans un temple.
      14 Pour cela, il se coupe des cèdres, il se procure des chênes et de grands arbres qu’il choisit bien vigoureux dans la forêt, il plante des pins que la pluie fait grandir.
      15 L‚Äôhomme utilise ces arbres pour faire du feu¬†: il en prend une partie pour se chauffer, il en br√Ľle aussi pour faire cuire son pain. Cependant, il les utilise aussi pour se fabriquer un dieu qu'il adore, il en fait une statue devant laquelle il se prosterne¬†!
      16 Il br√Ľle la moiti√© de son bois afin de pouvoir manger de la viande, pr√©parer un r√īti et se rassasier. Il l‚Äôutilise aussi pour se chauffer et dit¬†: ¬ę¬†Ah¬†! Je me chauffe, je vois la flamme¬†!¬†¬Ľ
      17 Et avec le reste il se fait un dieu, une sculpture sacr√©e¬†! Il se prosterne devant lui et l‚Äôadore, il lui adresse des pri√®res en s‚Äô√©criant¬†: ¬ę¬†Sauve-moi, car c‚Äôest toi qui es mon dieu¬†!¬†¬Ľ
      18 Ils n'ont ni discernement ni intelligence, car on leur a ferm√© les yeux pour qu'ils ne voient pas et le cŇďur pour qu'ils ne fassent pas preuve de bon sens.
      19 Il ne se met pas √† r√©fl√©chir, il n'a ni le discernement ni l‚Äôintelligence de se dire¬†: ¬ę¬†J'ai br√Ľl√© une moiti√© du bois, j'ai cuit du pain sur ses braises, j'y ai r√īti de la viande pour la manger, et avec le reste je ferais une horreur¬†! Je me prosternerais devant un morceau de bois¬†!¬†¬Ľ
      20 Il se nourrit de cendres, son cŇďur s‚Äôest laiss√© tromper et l'√©gare. Il est incapable de se d√©livrer lui-m√™me et de dire¬†: ¬ę¬†N'est-ce pas une fausset√© que j'ai dans la main¬†?¬†¬Ľ

      Jérémie 5

      13 Les prophètes ne sont que du vent, la parole de Dieu n’est pas en eux. Que ce qu’ils ont annoncé leur arrive !’

      Jérémie 10

      2 Voici ce que dit l’Eternel : N'imitez pas la conduite des nations, ne vous laissez pas effrayer par les signes du ciel parce que les nations sont effrayées par eux.
      3 En effet, les coutumes des peuples sont vides de sens. C’est du bois qu’on coupe dans la forêt : la main de l'ouvrier le travaille avec la hache,
      4 on l'embellit avec de l'argent et de l'or, on le fixe avec des clous et des marteaux pour qu'il ne bouge pas.
      5 Ces dieux ressemblent à un poteau massif : ils ne parlent pas. Il faut bien qu’on les porte, puisqu’ils ne peuvent pas marcher ! N’ayez pas peur d’eux, car ils ne peuvent faire aucun mal ; ils sont même incapables de faire du bien.
      6 ¬Ľ Personne n'est semblable √† toi, Eternel¬†! Tu es grand, et ta puissance contribue √† la grandeur de ta r√©putation.
      7 *Qui pourrait ne pas te craindre, roi des nations ? Oui, c’est à toi que la crainte est due, car parmi tous les sages des nations et dans tous leurs royaumes, personne n'est semblable à toi.
      8 Tous, sans exception, sont idiots et stupides. L’instruction des idoles, ce n’est que du bois !
      9 On fait venir des lames d'argent de Tarsis, et de l'or d'Uphaz. L'ouvrier et la main de l'orf√®vre les travaillent. Les habits de ces dieux sont de pourpre violette et rouge, tous sont l‚ÄôŇďuvre d'habiles artisans.
      10 Mais c’est l'Eternel qui est le vrai Dieu. Lui, il est un Dieu vivant, et il est roi pour l’éternité. La terre tremble devant sa colère, et les nations ne supportent pas sa fureur.
      11 ¬Ľ Vous leur tiendrez ce langage¬†: ‚ÄėLes dieux qui n'ont pas fait le ciel et la terre dispara√ģtront de la terre et de dessous le ciel.
      12 C’est lui qui a fait la terre par sa puissance. Il a fondé le monde par sa sagesse, il a déployé le ciel par son intelligence.
      13 A sa voix, l’eau gronde dans le ciel. Il fait monter les nuages des extrémités de la terre, il déclenche les éclairs et la pluie, il tire le vent de ses trésors.
      14 Tout homme est dépassé, même les plus savants. Tout orfèvre est honteux de sa sculpture sacrée, car son idole n’est que mensonge : le souffle de la vie n’habite pas dans les idoles.
      15 Elles sont sans consistance, ridicules. Quand ce sera le moment d‚Äôintervenir contre elles, elles dispara√ģtront.
      16 Celui qui est le bien de Jacob n'est pas comme elles, car c'est lui qui a tout fa√ßonn√©. Isra√ęl est la tribu qui lui appartient. L'Eternel, le ma√ģtre de l‚Äôunivers, voil√† quel est son nom.‚Äô

      Habacuc 2

      18 A quoi sert une sculpture sacrée, pour qu'un ouvrier la façonne ? A quoi sert une idole en métal fondu et qui enseigne le mensonge, pour que l'ouvrier qui l'a faite place en elle sa confiance au point de fabriquer des faux dieux muets ?

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider