TopCartes x PLM collab

Job 34

    • 2

      2 à 9 Enoncé du chef d'accusation.

      2 à 4 Avant tout, Elihu s'adresse aux sages qui l'entendent ; voir verset 34. Il ne peut désigner ainsi les amis de Job ; qu'on se rappelle comment il vient de leur parler ! (32.3,12,15). Il en appelle à tous les assistants quelque peu sensés, et, par là même, l'auteur intéresse ses lecteurs aux débats qui vont suivre.

      3

      Car. Je m'adresse à votre jugement, car l'homme a des oreilles pour entendre et éprouver ce qu'on dit ; comparez 12.11.

      L'oreille n'est pas séparée ici du sens moral.

      4

      Ce qui est bien. Comparez 1Thessaloniciens 5.21.

      5

      5 à 9 Reprise plus détaillée, mais moins précise, de 23.9-11. Il n'y a que la fin du verset qui soit une citation : voir 27.2.

      6

      Et je passe pour menteur : quand je prétends avoir raison.

      Ma blessure, littéralement, ma flèche, le trait qui m'a atteint (6.4 ; 16.13).

      7

      7 et 8 Dans son indignation, Elihu s'interrompt lui-même et anticipe le jugement qui ne sera officiellement prononcé qu'après les débats (versets 35 et 36). Comme de l'eau. Voir 15.16.

      8

      Elihu est aussi sévère qu'Eliphaz dans 22.15.

      9

      Job n'a à la vérité, jamais rien affirmé de pareil ; mais ce qu'il a dit, c'est qu'on ne voit pas toujours de différence entre le sort des bons et celui des méchants (9.23-24 ; 21.7 et suivants ; 24.1 et suivants).

      10

      10 √† 30 Elihu cherche √† √©tablir que Dieu ne fait jamais que le bien et rend toujours √† l'homme selon ses Ňďuvres. Comment admettre qu'un Dieu tout-puissant, qui n'a cr√©√© le monde et ne le conserve que par libre amour, maltraite √† plaisir ses cr√©atures¬†?

      13

      Qui lui a remis le soin de la terre ? Personne.

      Qui a établi tout l'univers ? Lui seul.

      14

      14 et 15 Comparez Psaumes 104.29. Il serait bien facile à Dieu de détruire le monde. S'il ne le fait pas, c'est qu'il l'aime.

      16

      Ici Elihu prend Job directement à partie.

      17

      Quand on règne comme Dieu règne, on ne hait pas le droit. Comment donc condamner Dieu, qui est le juste par excellence ?

      18

      18 et 19 Si déjà l'on est coupable quand on médit des dignitaires humains, combien plus quand on accuse d'injustice un Dieu qui est tellement élevé au-dessus de tous, qu'il n'a aucune raison de faire acception des personnes !

      D'autres, avec un léger changement au premier mot du verset 18 : haomer (lui qui dit) au lieu de haamor (dit-on ?), entendent : Dieu qui, à l'occasion, reprend un grand de la terre aussi vivement qu'un petit, pourquoi pervertirait-il le droit ?

      20

      Développement de la pensée que Dieu appesantit sur tous sa forte main. en dépit de ce que Job a exposé au chapitre 24.

      Ils meurent : les puissants.

      Mais non par une main [d'homme], littéralement : et non par main. Comparez Zacharie 4.6 ; Daniel 2.34. Il semble qu'aucune cause n'ait amené la ruine de ce puissant, tant l'action de Dieu échappe à nos observations et à nos calculs.

      21

      21 à 24 Des procédés aussi sommaires sont légitimes de la part d'un être qui, pour tout savoir, n'a besoin de prendre aucune information.

      25

      De nuit : à l'improviste (verset 20).

      26

      Malgré leur rang élevé, il les punit, publiquement, comme de simples malfaiteurs.

      29

      S'il donne du repos : à l'opprimé, par la chute du méchant.

      S'il cache sa face, qui le verra ? Si, irrité, il se retire et se rende invisible, qui pourra l'obliger à se montrer de nouveau ?

      31

      31 à 37 Conclusion.

      Car. Dieu punit à bon droit cet impie, car il ne s'est jamais repenti et humilié. Il n'a jamais pris la résolution de changer.

      33

      Ici Elihu s'adresse directement à Job et montre qui il entendait par l'impie des versets 30 et 31.

      Et que c'est toi qui choisis : qui te permets de proposer une nouvelle manière de rendre la justice.

      Et non pas moi : Elihu se confond ici avec Dieu.

      36

      Soit éprouvé à toujours : continue à être dans le creuset.

      37

      Il bat des mains : il se moque de nous et semble avoir déjà remporté la victoire.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.