FERMER
www.quiestleheros.com

C'EST GRATUIT !

Dieu dit dans Sa Parole : "Vous avez re√ßu gratuitement, donnez gratuitement !" C'est pourquoi les ressources du TopChr√©tien sont gracieusement mises √† votre disposition. Cependant, le d√©veloppement des outils a un co√Ľt‚Ķ Ainsi, une fois par an, nous faisons appel √† votre g√©n√©rosit√©, selon ce que le Seigneur vous met √† cŇďur, pour permettre √† cette Ňďuvre de continuer. Votre don fait la diff√©rence. Le h√©ros de la foi dont parle H√©breux 11, c'est vous ! Merci de tout cŇďur.

1 Rois 14.1

A cette époque-là, Abija, le fils de Jéroboam, tomba malade.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Abija étant malade, sa mère consulte Akhija. (1 Rois 14:1-6)
La destruction de la maison de Jéroboam. (1 Rois 14:7-20)
Le mauvais règne de Roboam. (1 Rois 14:21-31)

Les faits d√©crits dans ce texte se situent ¬ę¬†dans ce temps-l√†¬†¬Ľ, c'est-√†-dire, au temps o√Ļ J√©roboam pratiquait vraiment le mal¬†: c'est alors que Son enfant tomba malade.

Quand la maladie atteint nos familles, nous devrions nous enqu√©rir de savoir si un p√©ch√© particulier n'a pas √©t√© commis dans notre maison¬†; cette affliction nous est-elle envoy√©e pour convaincre l'un des n√ītres d'avoir commis une faute, dans le but de reprendre¬†?

La d√©marche du roi eut √©t√© plus spirituelle, s'il avait d√©sir√© conna√ģtre la volont√© divine, au sujet de sa conduite¬†: il aurait d√Ľ demander au proph√®te de prier pour lui, tout en se d√©barrassant de ses idoles¬†; il semble que la plupart des hommes pr√©f√®rent plut√īt conna√ģtre leur avenir, que leurs d√©fauts ou leur devoir¬†!

J√©roboam envoya sa femme pour consulter Abija, car ce dernier lui avait r√©v√©l√© qu'il devait √™tre roi. Ceux qui, √† cause du p√©ch√©, se rendent incapables d'agir, et comptent alors sur les serviteurs de Dieu, sachant qu'ils sont des hommes de bien, s'attendent √† entendre des paroles de paix et de r√©confort¬†: ils se font, en fait, un tort consid√©rable, ainsi qu'aux personnes qu'ils ont d√©l√©gu√©es. Le roi envoya son √©pouse, d√©guis√©e pour ne pas se faire reconna√ģtre, de fa√ßon √† ce que le proph√®te puisse r√©pondre uniquement √† sa question relative √† son fils. Ainsi, si certains responsables ne pouvaient donner √† leurs subalternes, que des t√Ęches droites et honn√™tes √† accomplir, conformes √† la volont√© divine, ils ne s'inqui√®teraient pas de savoir, en finale, s'ils pratiquent le mal ou non.

Cette femme aurait d√Ľ comprendre, d√®s les premi√®res demandes de du roi, qu'elle ne devait pas accepter d'entreprendre cette d√©marche. Partager la vie des hypocrites peut √™tre lourd de cons√©quence. Dieu jugera les hommes selon ce qu'ils sont r√©ellement, et non pas suivant leur apparence¬†!

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
LANDRY GNONHANLOU LE CULTE
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...