TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

2 Chroniques 21

    • 2

      21.2 à 22.9 : Joram et Achazia.

      2 à 20 : Joram. Comparez 2Rois 8.16-24.

      Roi d'Isra√ęl : de Juda. Comparez 12.1¬†; 15.17.

      3

      Leur avait fait des dons considérables, comme Roboam à ses fils (11.22,23).

      4

      Il fit tuer... ses frères : pour s'emparer de leurs biens ou de peur qu'ils ne se missent à la tête de quelque conspiration contre lui.

      Isra√ęl : voyez √† verset 2.

      5

      5 à 10 Identique à 2Rois 8.17-22, à quelques différences près.

      6

      Rois d'Isra√ęl : ici, des dix tribus, comme l'indique la suite du versets.

      Une fille d'Achab : Athalie (22.2).

      7

      Une lampe, à lui et à ses fils. 2 Rois dit simplement : parmi ses fils.

      8

      Jusqu'alors Edom avait été vassal de Juda ; comparez les notes de 1Rois 22.48 ; 2Rois 3.8.

      9

      Après les mots : et les capitaines des chars, 2 Rois ajoute : et ses troupes se retirèrent [chez elles], ce qui prouve un échec de Joram ; comparez la note de 2Rois 8.21.

      10

      Jusqu'√† ce jour : comparez 2Rois 8.22, note. Ces mots doivent √™tre tir√©s de la source ant√©rieure, √† la r√©daction du livre, car plus tard Edom a √©t√© soumis √† Isra√ęl. Voir, par exemple, Esa√Įe 16.1.

      Libna : voir 2Rois 8.22.

      Parce qu'il avait abandonné l'Eternel. Cette remarque porte non seulement sur la perte de Libna, mais aussi sur celle d'Edom.

      11

      Les hauts-lieux avaient été en partie abolis par ses prédécesseurs (14.3,4 ; 17.6).

      A la prostitution : sens à la fois figuré (infidélité à l'Eternel) et littéral (débauches accompagnant le culte d'Astarté).

      12

      Et il lui vint un √©crit d'Elie, le proph√®te. L'auteur n'a pu songer √† une lettre qu'Elie aurait √©crite apr√®s son enl√®vement au ciel et envoy√©e sur la terre¬†; ce serait l√† une conception fantastique et sans analogie dans l'Ecriture. Il n'a pas pu penser non plus qu'Elie ait √©crit cette lettre avant l'av√®nement de Joram et sa propre fin, ou m√™me qu'il ait donn√© √† l'un de ses disciples un message oral (mis ensuite par √©crit) pour Joram¬†; car la punition de p√©ch√©s non encore commis n'est jamais pr√©dite cat√©goriquement, comme ce serait ici le cas, mais est toujours hypoth√©tiquement annonc√©e. Il a donc d√Ľ admettre qu'Elie vivait encore. D'apr√®s 2Rois 1.15 et suivants, il vivait √† la mort d'Achazia d'Isra√ęl, c'est-√†-dire (d'apr√®s 1Rois 22.52) dans la dix-huit ou dix-neuvi√®me ann√©e de Josaphat. Celui-ci ayant r√©gn√© 25 ans (1Rois 22.42), Elie peut avoir assist√© encore, 7 ans apr√®s sa derni√®re entr√©e en sc√®ne dans le livre des Rois, aux d√©buts de Joram de Juda (meurtre de ses fr√®res et d√©ch√©ance religieuse). Toutefois cette combinaison a contre elle la place donn√©e √† l'ascension d'Elie dans le livre des Rois, entre la mort d'Achazia et l'av√®nement au tr√īne de Joram d'Isra√ęl, qui, d'apr√®s 2Rois 3.1, eut lieu la dix-huiti√®me ann√©e de Josaphat¬†; puis le passage 2Rois 3.11, o√Ļ Elie semble bien avoir disparu de la sc√®ne de l'histoire. On peut, il est vrai, r√©pondre √† cela que le r√©cit de l'ascension d'Elie a √©t√© anticip√© dans 2 Rois parce que l'activit√© publique du proph√®te avait cess√© sous Joram d'Isra√ęl et afin de donner place au r√©cit des miracles d'Elis√©e. Et quant √† 2Rois 3.11, ce passage ne signifie pas n√©cessairement qu'Elie avait disparu de la terre, mais simplement qu'il ne faisait pas partie de l'exp√©dition. Cependant la pens√©e de 2 Rois chapitre 2 para√ģt plut√īt √™tre qu'Elis√©e n'a commenc√© son activit√© proph√©tique personnelle qu'apr√®s le d√©part de son ma√ģtre. Cette histoire demeure donc obscure, et si l'on ne croit pas pouvoir admettre qu'Elie vivait encore √† ce moment, il ne reste, ou bien qu'√† corriger Elie en Elis√©e, ou qu'√† envisager la lettre en question comme imagin√©e plus tard par l'auteur d'une des sources ou par le r√©dacteur lui-m√™me.

      13

      Comme l'a fait la maison d'Achab : √† l'√©gard d'Isra√ęl.

      14

      Prédiction de ce qui est raconté aux versets 16 et suivants.

      16

      Dans le voisinage des Cuschites, c'est-à-dire sur les bords de la mer Rouge, dans l'Arabie méridionale.

      17

      Joachaz, appelé Achazia au chapitre 22 et dans 2 Rois chapitre 8. Comparez sur ce double nom 2Rois 8.25, note.

      19

      Comme on l'avait fait pour ses pères, plus exactement son grand-père. comparez 16.14.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.