Actes 8.14

Ἀκούσαντες δὲ οἱ ἐν Ἱεροσολύμοις ἀπόστολοι ὅτι δέδεκται ἡ Σαμάρεια τὸν λόγον τοῦ θεοῦ, ἀπέστειλαν πρὸς αὐτοὺς Πέτρον καὶ Ἰωάννην,
  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Soyons encouragés par l’exemple donné dans ce texte : prions Dieu de renouveler les grâces du Saint-Esprit envers tous, tous étant en effet concernés par Ses bienfaits spirituels ! Cette prière englobe toutes les bénédictions ! Nul ne peut accorder le Saint-Esprit par une simple imposition des mains, par contre, faisons tout notre possible pour instruire spirituellement ceux pour qui nous prions.

Simon le mage avait l'ambition de vouloir avoir les mêmes honneurs qu’un apôtre, mais il ne se souciait guère d'avoir l’esprit et le caractère d'un chrétien. Il cherchait plus à être honoré, que de faire du bien aux autres. Pierre lui révéla son égarement. Simon estimait que les richesses de ce monde avaient une certaine influence dans l’au delà, il pensait pouvoir acheter le pardon de ses péchés, le don du Saint-Esprit, et la vie éternelle. Devant une telle erreur, si condamnable, la Grâce ne pouvait lui être accordée.

Le fond de notre cœur est révélé aux yeux de Dieu, Celui qui ne peut être trompé. Si Dieu constate que le péché nous anime, notre piété est alors vaine, et nous n'avons pas notre place dans Son Royaume. Un cœur avide et orgueilleux ne peut pas se tenir devant Dieu. Un homme peut très bien œuvrer sous le pouvoir du péché, tout en affichant une certaine forme de piété. Lorsque, par exemple, nous sommes tentés de mal utiliser l'argent, nous devons considérer combien ce dernier est périssable et méprisable.

Le Christianisme n’est pas un « commerce » dont on peut vivre en ce monde. Beaucoup de méchanceté règne en notre cœur : de mauvais préjugés, des affections corrompues, de vains projets ; nous devons nous repentir de tous ces maux, ou alors tout espérance de connaître la paix du Seigneur est vaine. Par contre, suite à la repentance, on reçoit le pardon !

Après la lecture de ce texte, on peut douter de la sincérité du repentir de Simon : si ce dernier était sincère, son pardon ne fait alors aucun doute. Donne-nous, Seigneur, une foi différente de celle de Simon, qui n’était qu’étonné par la Puissance du Saint-Esprit, sans vouloir réellement sanctifier son cœur. Puissions-nous condamner toute pensée qui fasse que notre piété serve à des fins de fierté ou d'ambition. Gardons-nous de ce poison subtil, la « fierté spirituelle », qui s’infiltre même dans notre soi-disant humilité. Puissions-nous seulement rechercher l'honneur qui vient uniquement de Dieu !

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...