Deutéronome 8.10

Lorsque tu mangeras à satiété, tu béniras l'Eternel, ton Dieu, pour le bon pays qu'il t'a donné.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Ils devaient en effet garder en m√©moire tous les bienfaits que l'√Čternel leur avait octroy√©s. En ce qui nous concerne, nous devons remercier Dieu pour toutes choses¬†! Mo√Įse met √©galement le peuple en garde contre les dangers qui peuvent r√©sulter de la prosp√©rit√©. Quand les hommes poss√®dent beaucoup de biens, ou s'ils sont engag√©s dans des affaires prosp√®res, ils sont souvent remplis d'orgueil¬†: ils finissent par oublier Dieu et se tournent vers les attraits du monde¬†; ils connaissent ensuite l'anxi√©t√© et les probl√®mes li√©s √† ce genre de situation.

En de tels cas, les croyants qui savent vivre dans la modestie, sont en quelque sorte, avantag√©s sur ce point¬†! Ils per√ßoivent davantage l'origine c√©leste de tout ce dont ils b√©n√©ficient sur terre, √©tant convaincus que cela est une r√©ponse √† leurs pri√®res ferventes. Aussi curieux que cela puisse para√ģtre, ces croyants √©prouvent moins de difficult√©s que les hommes malhonn√™tes, pour obtenir leur pain quotidien¬†: ils font simplement confiance √† Dieu¬†! Ils jouissent alors d'une paix sereine, √©tant lib√©r√©s de certaines tentations malsaines, tentations dont les personnes ais√©es de ce monde, ne per√ßoivent pas le r√©el danger.

Isra√ęl ne devait pas ignorer les commandements qu'Il avait re√ßus pr√©c√©demment¬†: c'√©tait la cl√©, qui pla√ßait le peuple sous le b√©n√©fice de la Providence divine.

La Sagesse et la Bont√© infinies de Dieu sont √† la base de tous Ses commandements, pour le bien de tous les croyants. Isra√ęl a connu de nombreuses √©preuves, mais tous ces d√©boires ont concouru pour son bien. L'orgueil r√©side naturellement dans le cŇďur de l'homme. Qui aurait pu penser qu'un tel peuple, apr√®s avoir endur√© l'esclavage, en fabricant des briques, aurait en fait besoin de conna√ģtre ensuite, les br√Ľlures du d√©sert aride, afin qu'il s'humilie¬†? En fait, il en est de m√™me pour tout homme¬†! Au bout du compte, ce genre d'humiliation n'engendre que des bienfaits.

Personne ne peut passer une semaine sans constater ses points faibles, ses inaptitudes et sa d√©pravation. Le Seigneur ne s'adresse en fait, qu'aux cŇďurs et aux √Ęmes contrits. Dans les √©preuves, rien n'est plus profitable, que la puissance de l'Esprit de Dieu.

Remarquez à quel point le Seigneur conduit toutes choses ici-bas, pour notre bien ! Ces dernières, par la Providence divine, concourent au bien de notre santé spirituelle. Tous les bienfaits de Dieu sont en phase avec Ses Promesses.

Mo√Įse rappelle, comme il l'a d√©j√† fait de nombreuses fois, le danger qu'encourent ceux qui oublient Dieu. Ceux qui suivent le chemin des hommes iniques, courent en fait vers leur destruction. Si nous pratiquons les m√™mes actes que les p√©cheurs, nous ne pouvons que nous attendre √† payer le prix de notre conduite¬†!

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...