Abonnez-vous à la newsletter !

Ezéchiel 3.15

J‚Äôarrivai √† Tel-Aviv, chez les d√©port√©s qui demeuraient pr√®s du fleuve du Kebar, et dans le lieu o√Ļ ils demeuraient¬†; l√† je demeurai sept jours, accabl√© au milieu d‚Äôeux.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Gen√®se 50

      10 Arriv√©s √† l'aire de battage d'Athad qui se trouve de l'autre c√īt√© du Jourdain, ils firent entendre de grandes et tr√®s profondes lamentations. Joseph fit un deuil de sept jours en l'honneur de son p√®re.

      Job 2

      13 Pendant 7 jours et 7 nuits, ils rest√®rent assis par terre √† c√īt√© de lui, sans lui dire un mot, car ils voyaient √† quel point sa douleur √©tait grande.

      Psaumes 137

      1 Sur les bords des fleuves de Babylone, nous étions assis et nous pleurions en nous souvenant de Sion.

      Jérémie 23

      9 Message concernant les proph√®tes. Mon cŇďur est bris√© √† l‚Äôint√©rieur de moi, tous mes os tremblent. Je suis pareil √† un homme ivre, √† un homme fort emport√© par le vin, √† cause de l'Eternel et √† cause de ses paroles saintes.

      Ezéchiel 1

      1 La trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, je faisais partie des exilés, près du fleuve Kebar. Le ciel s’est ouvert et j’ai eu des visions divines.

      Ezéchiel 3

      15 Je suis arriv√© √† Thel-Abib, vers les exil√©s qui habitaient pr√®s du fleuve Kebar, et je me suis assis l√† o√Ļ ils s‚Äôasseyaient. Je suis rest√© l√† durant sept jours, constern√©, au milieu d'eux.
      23 Je me suis levé et je suis sorti dans la vallée. Et voici que la gloire de l'Eternel se tenait là, telle que je l'avais vue près du fleuve Kebar. Alors je suis tombé le visage contre terre.

      Ezéchiel 10

      15 Puis les chérubins se sont élevés. C'étaient les êtres vivants que j'avais vus près du fleuve Kebar.

      Ezéchiel 43

      3 Cette apparition était semblable à celle que j'avais vue lorsque j'étais venu pour détruire la ville, elle ressemblait à la vision que j'avais eue près du fleuve Kebar. Alors je suis tombé le visage contre terre.

      Habacuc 3

      16 J'ai entendu et je suis tout boulevers√©. A cette voix, mes l√®vres tremblent, la pourriture vient dans mes os et mes jambes tremblent. Sans bouger j‚Äôattends le jour de la d√©tresse, le jour o√Ļ notre assaillant marchera contre le peuple.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider