Hébreux 12.21

Dans un parall√®le plein de grandeur et d'√©loquence entre la fondation de l'ancienne Alliance sur le Sina√Į, et le but glorieux et bienheureux que la nouvelle Alliance propose aux croyants, (H√©breux 12.22 et suivants) l'auteur fait vivement sentir √† ses lecteurs combien ils seraient insens√©s et coupables d'abandonner ces douces et pr√©cieuses esp√©rances de l'Evangile pour se placer de nouveau sous les terreurs de la loi.

C'est l√†, au fond, le r√©sum√© de toute son √©p√ģtre, et ces deux tableaux, mis en contraste l'un avec l'autre, sont un puissant argument (car, H√©breux 12.18) en faveur de l'exhortation qui pr√©c√®de.

La description de l'appareil terrible au milieu duquel fut donn√©e la loi (H√©breux 12.18-21¬†; comparer Exode 19.12-19¬†; 20.18,19), devait rappeler aux lecteurs que ces symboles de la saintet√© et de la justice de Dieu √ītaient au p√©cheur l'espoir d'√™tre sauv√© par les Ňďuvres de cette loi qui le condamne, ailleurs est son recours¬†! (H√©breux 12.22-24)

En parlant de quelque chose qu'on p√Ľt toucher de la main, (H√©breux 12.18) l'auteur indique d√®s l'abord qu'il s'agissait l√† d'une √©conomie terrestre, visible, et par l√† m√™me symbolique¬†; tel est le caract√®re de tous les signes ext√©rieurs qui suivent. (H√©breux 12.18-20¬†; comparez Deut√©ronome 4.11¬†; Exode 19.16)

Le texte re√ßu porte¬†: "d'une montagne qu'on p√Ľt toucher¬†;" ce mot manque dans Sin., A, C, versions¬†; il a √©t√© introduit conform√©ment √† H√©breux 12.22.

- "La voix des paroles" était d'après Deutéronome 4.12, la voix de l'Eternel parlant du milieu du feu et publiant les dix commandements. Quant à la prière de ceux qui l'entendirent, voir Deutéronome 5.22 et suivants

Le verset Hébreux 12.20 porte une citation très abrégée et libre de Exode 19.12,13.

Mo√Įse lui-m√™me re√ßut une impression terrible des sc√®nes du Sina√Į, surtout au moment o√Ļ la col√®re de Dieu s'embrasa contre le peuple, qui venait de violer le second commandement en faisant le veau d'or. L'auteur met dans la bouche de Mo√Įse (H√©breux 12.21) des paroles emprunt√©es au r√©cit que ce dernier fit du trouble qu'il ressentit √† la vue du crime d'Isra√ęl. (Deut√©ronome 9.19) Cette expression de sa crainte ne se trouve pas en effet dans le r√©cit de la promulgation de la loi.


  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Exode 19

      16 Le matin du troisième jour, il y eut des coups de tonnerre, des éclairs et une épaisse nuée sur la montagne. Le son de la trompette retentit fortement et tout le peuple qui était dans le camp fut épouvanté.
      19 Le son de la trompette retentissait de plus en plus fortement. Mo√Įse parlait, et Dieu lui r√©pondait √† haute voix.

      Deutéronome 9

      19 En effet, *j'étais tremblant de peur en voyant la colère et la fureur dont l'Eternel était animé contre vous au point de vouloir vous détruire. Mais l'Eternel m’a écouté cette fois encore.

      Psaumes 119

      120 Ma chair frissonne de l’épouvante que tu m’inspires, et je crains tes sentences.

      Esa√Įe 6

      3 Ils se criaient l'un √† l'autre¬†: ¬ę¬†*Saint, saint, saint est l'Eternel, le ma√ģtre de l‚Äôunivers¬†! Sa gloire remplit toute la terre¬†!¬†¬Ľ
      4 Les montants des portes se sont mis à trembler à cause de la voix qui retentissait et le temple a été rempli de fumée.
      5 Alors j‚Äôai dit¬†: ¬ę¬†Malheur √† moi¬†! Je suis perdu, car je suis un homme aux l√®vres impures, j'habite au milieu d'un peuple aux l√®vres impures et mes yeux ont vu le roi, l'Eternel, le ma√ģtre de l‚Äôunivers¬†!¬†¬Ľ

      Daniel 10

      8 Resté seul, j’ai vu cette grande apparition et me suis retrouvé sans force. Mes traits se sont décomposés et j’ai perdu toute force.
      17 Comment pourrais-je, moi ton serviteur, te parler √† toi, mon seigneur¬†? D√©sormais je n‚Äôai plus de force et il ne me reste plus de souffle.¬†¬Ľ

      Hébreux 12

      21 Le spectacle √©tait si terrifiant que Mo√Įse a dit¬†: Je suis √©pouvant√© et tremblant de peur¬†!

      Apocalypse 1

      17 Quand je le vis, je tombai √† ses pieds comme mort. Il posa alors sa main droite sur moi en disant¬†: ¬ę¬†N'aie pas peur. Je suis le premier et le dernier,

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.