Psaumes 59

    • 1

      Ne détruis pas : même indication musicale qu'aux Psaumes 67 et 68.

      Lorsque Sa√ľl... Cette notice semble tir√©e presque textuellement de 1Samuel 19.11.

      2

      2 à 6 Invocation motivée par les agissements des méchants et l'innocence du psalmiste.

      Ni forfait, ni péché : aucun acte, ni même aucune disposition coupable du psalmiste, ne justifie la persécution dirigée contre lui. Il n'est pas question ici d'une justice absolue devant Dieu (voir Psaumes 17.1, note).

      5

      Ils se tiennent prêts : à frapper, comme s'il s'agissait d'un malfaiteur à détruire.

      Réveille-toi. L'inaction apparente de Dieu en face du mal qui grandit, fait l'effet d'un sommeil que les prières des fidèles doivent faire cesser. Comparez Psaumes 44.2 ; Marc 4.38.

      6

      Ce stiche est un appel prolong√©¬†; les trois noms donn√©s successivement √† Dieu rappellent tout ce que l'on peut attendre de lui, conform√©ment √† ses promesses (Eternel, J√©hova, Dieu de l'alliance), √† sa domination sur l'univers visible et invisible (Dieu des arm√©es), √† l'√©lection qu'il a faite d'Isra√ęl, comme de son peuple (Dieu d'Isra√ęl).

      En opposition √† cet Isra√ęl, dont le psalmiste fait partie, sont les nations √©trang√®res √† Dieu, les pa√Įens (Psaumes 2.1, note). Ils seront l'objet d'une redoutable visitation de la part de ce Dieu qu'ils devraient conna√ģtre et servir, et dans ce jugement seront compris les Isra√©lites infid√®les (on pourrait aussi traduire : apostats), qui, par leur impi√©t√©, s'excluent du v√©ritable Isra√ęl.

      Jeu d'instruments. Il faut se représenter ici une musique menaçante donnant l'impression du jugement qui approche.

      7

      7 à 10 Menées des méchants ; force de Dieu.

      Ils reviennent le soir. De jour, ils n'osent rien faire. C'est, selon la donn√©e de la suscription, le temps o√Ļ Sa√ľl lui-m√™me, sauf dans des moments de fureur, cache son jeu. Le soir, ses courtisans prennent leurs dispositions pour tuer David, s'ils le rencontrent.

      Ils grondent. Le verbe hébreu désigne un bruit sourd, comme le grognement de l'ours, et non un aboiement, proprement dit. Il est évident que les ennemis ne voulaient pas annoncer de loin leur approche ; mais un sourd murmure s'élevait de leurs groupes.

      8

      Qui est là pour entendre ? Le long silence de Dieu leur donne lieu de croire qu'il ne les entend pas.

      9

      Mais toi... : forte opposition.

      Tu te ris. Comparez Psaumes 2.1.

      De toutes les nations : l'idée d'un état d'hostilité contre Dieu domine, dans ce terme de nations, plus encore ici qu'ailleurs.

      10

      Ma force, hébreu : sa force. La difficulté de donner un sens clair à cette leçon a poussé déjà les anciens traducteurs à remplacer sa par ma.

      11

      11 à 14 Le psalmiste puise une telle confiance dans le regard qu'il vient de jeter sur son Dieu, qu'il voit déjà comme certaine la destruction des ennemis.

      Me réjouir à la vue de... Voir Psaumes 54.9, note.

      12

      Ne les tue pas. Une destruction soudaine serait bient√īt oubli√©e. Il faut, pour l'enseignement du peuple, un ch√Ętiment semblable √† celui de Ca√Įn. On a souvent fait observer √† quel point cette parole s'est accomplie √† l'√©gard du peuple juif.

      13

      La requête des versets 11 et 12 est justifiée par la méchanceté des ennemis.

      14

      Détruis... Il n'y a pas ici contradiction avec le verset 12 ; la destruction peut être lente. Remarquons que son résultat ne doit pas être la glorification du psalmiste, mais celle de Dieu.

      Jusqu'aux extr√©mit√©s... Les nations, dans leur √©loignement de Dieu, ont √©t√© repr√©sent√©es comme ayant des complices jusqu'au sein d'Isra√ęl (versets 6 et 9). Le jugement des m√©chants aura un effet inverse, en ce sens que, de Jacob, sur lequel il aura repris sa place de roi, Dieu √©tendra son autorit√© sur le monde entier.

      Le jeu d'instruments est sans doute aussi triomphant, après cette déclaration, qu'il a été menaçant après celle du verset 6.

      15

      15 à 18 Détresse du méchant, sécurité du juste.

      Ils reviennent... Ce refrain n'est pas seulement une forme poétique. Le psalmiste reproduit la description qu'il a faite plus haut, pour rendre plus frappantes les menaces qui vont suivre. Ils ont erré méchamment (versets 7 et 15) ; ils erreront dans la détresse (verset 16 et 12).

      17

      Dès le matin : après une nuit aussi paisible que celle des méchants aura été agitée.

      18

      Ma haute retraite. Au verset 2, le psalmiste disait : Mets-moi hors d'atteinte. Il constate maintenant que sa prière a été exaucée.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.