TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

Psaumes 69

    • 1

      Sur les lis : voir Psaumes 45.1, note.

      2

      2 à 5 La situation.

      Jusqu'√† l'√Ęme : jusqu'au foyer de la vie, qu'elles vont √©teindre. Les eaux d√©bord√©es sont souvent l'image de calamit√©s accumul√©es (Psaumes 18.17¬†; 32.6).

      3

      Un bourbier. Comparez Psaumes 40.3.

      4

      Mes yeux se consument √† attendre... Les deux notions de l'√©puisement physique et de l'accablement de l'√Ęme, r√©sultat d'une longue et inutile attente, sont ici confondues.

      5

      Ce que je n'ai pas dérobé... C'est ici un simple exemple des accusations injustes portées contre le psalmiste et des haines dont il est l'objet.

      6

      6 à 13 C'est à cause de son obéissance envers Dieu que souffre l'affligé.

      Tu connais, toi... Si les hommes l'accusent injustement, Dieu a certainement de bonnes raisons de le ch√Ętier. Mais ce n'est pas pour ces fautes, dont il s'humilie, qu'on le pers√©cute.

      7

      A cause de moi. Tout pécheur qu'il est, il n'en représente pas moins la cause de Dieu ; c'est même pour cette cause qu'il souffre, et sa ruine porterait une grave atteinte à la foi de ceux qui cherchent Dieu.

      Seigneur, Eternel des arm√©es... Dieu d'Isra√ęl. Le psalmiste en appelle √†Dieu comme √©tant √† la fois le maitre de l'univers et le roi d'Isra√ęl.

      8

      Pour toi... Comparez Psaumes 44.23.

      9

      Etranger à mes frères. En parlant de ses frères, le psalmiste entend tous les membres de sa tribu qui refusent de partager son opprobre. Comparez Psaumes 38.12 ; Job 19.13 ; Jérémie 12.6.

      10

      La maison de Dieu, avec le culte qui s'y célèbre, est pour le psalmiste le centre du royaume de Dieu sur la terre. Le zèle pour cette maison pénètre de part en part, comme un feu, la vie de l'homme de Dieu (Jérémie 20.9), et par là soulève contre lui la haine de ceux qui n'aiment pas Dieu. Comparez Jean 2.13-17.

      11

      J'ai pleuré... Son zèle n'a point été amer, mais a produit en lui une douleur profonde, quand il a vu l'état d'abandon ou de profanation de la maison de Dieu. Ce trait est plus à sa place dans la bouche de Jérémie que dans celle de David.

      12

      Un sac. Comparez Psaumes 35.13. Ces manifestations d'une sainte tristesse n'ont eu d'autre effet que d'ajouter le mépris et les railleries aux outrages dont on l'accablait.

      14

      14 à 22 Demande de secours.

      Pour moi, ma prière... Il ne répond point aux hommes, mais il parle à Dieu.

      Ta gr√Ęce..., la v√©rit√©. La gr√Ęce de Dieu n'est point arbitraire¬†; elle est conforme √† la v√©rit√© des promesses divines relatives au salut du peuple de Dieu.

      15

      Retire-moi du bourbier... Les images du commencement du psaume reparaissent ici, avec cette diff√©rence que le mal qui, au verset 3, semblait d√©j√† consomm√©, para√ģt ici pouvoir √™tre √©vit√©. C'est l√† un effet de la pri√®re, l'homme qui prie commence d√©j√† par l√† m√™me √† sortir du bourbier o√Ļ auparavant il se croyait perdu sans ressource.

      19

      Approche-toi de mon √Ęme. Il faut se rappeler que l'h√©breu n√©phesch, d√©signe le principe de vie physique, aussi bien que la vie spirituelle qui est en l'homme.

      22

      Ils me donnent du fiel... Ces images sont familières à Jérémie (Jérémie 8.14 ; 9.15 ; 23.15. Comparez Jean 19.29).

      23

      23 √† 29 Impr√©cations √† l'adresse des m√©chants. L'indignation l√©gitime provoqu√©e dans l'√Ęme du juste par l'exc√®s d'iniquit√© et d'impi√©t√© qu'il vient de d√©crire, s'exprime ici sans le contrepoids qu'elle trouve chez le chr√©tien dans la r√©v√©lation parfaite de l'amour infini de Dieu, aussi bien que du sort √©pouvantable des r√©prouv√©s. Voir √† ce sujet nos r√©flexions concernant le Psaume 35. Seul celui qui s'est appel√© la v√©rit√© a r√©uni sans effort les √©l√©ments de v√©rit√© qui semblent le plus inconciliables : la parole la plus s√©v√®re qui ait jamais √©t√© prononc√©e, celle qui se rapporte au blasph√®me contre le Fils de l'homme et au blasph√®me contre le Saint-Esprit (Matthieu 12.21-22), est aussi celle qui porte jusqu'aux plus extr√™mes limites la mansu√©tude et le pardon. Quant √† l'usage inconsid√©r√© que l'on croirait pouvoir faire de mal√©dictions telles que celles de notre psaume, en s'autorisant de l'exemple des hommes de Dieu, il est bon de se rappeler ce que dit √† ce sujet Luther : Commence par devenir un saint Pierre, un saint Paul, un David, un Elis√©e¬†; alors il te sera aussi permis de prof√©rer des mal√©dictions au nom de Dieu.

      Leur table, si richement pourvue, en opposition à celle du psalmiste (verset 22), doit contribuer à leur perte. Et que de gens en effet trouvent leur ruine dans la facilité même avec laquelle ils peuvent satisfaire tous leurs désirs. Une telle vengeance de Dieu nous doit certes bien faire trembler, quand le Saint-Esprit prononce que toutes les aises qui doivent servir à faire vivre sont mortelles aux réprouvés. (Calvin)

      Un pi√®ge. La m√™me image, est appliqu√©e par saint Paul aux c√©r√©monies du culte juif sur l'accomplissement tout ext√©rieur desquelles reposait le pharisa√Įsme (Romains 11.9).

      24

      Leurs reins : siège de leur force. Cette force doit se changer en faiblesse, de même que leur clairvoyance en aveuglement, leurs jouissances en détresse.

      25

      Verse ton indignation... Le psalmiste se représente cette indignation sous la forme d'une tempête qui dévaste un campement dans le désert (verset 26).

      26

      Que leur demeure devienne d√©serte. L'ap√ītre Pierre cite cette parole √† l'occasion de la mort de Judas Iscariote (Actes 1.20). Elle s'est accomplie aussi, de m√™me que les menaces pr√©c√©dentes (aveuglement et impuissance), √† l'√©gard du peuple juif dans son ensemble.

      27

      Celui que tu as frappé. Il y a une sorte d'impiété, de la part d'hommes pécheurs, à intervenir dans le procès entre Dieu et son serviteur, pour ajouter encore à la souffrance de celui-ci le poids de leur méchanceté. C'est cette impiété, qui achève d'attirer sur eux la condamnation divine.

      28

      Ajoute l'iniquit√©... Le plus terrible ch√Ętiment qui puisse tomber sur le m√©chant consiste en ce que Dieu le prive tellement de sa gr√Ęce que, accumulant p√©ch√© sur p√©ch√©, il se ferme √† lui-m√™me le chemin du retour √† la justice. Comparez Apocalypse 22.14.

      29

      Le livre de vie, c'est-√†-dire o√Ļ sont inscrits les vivants. L'endurcissement du m√©chant a pour cons√©quence sa radiation du nombre de ceux que Dieu juge dignes de faire partie de son peuple. (Comparez Exode 32.32¬†; Apocalypse 3.5) Les vŇďux terribles des versets 23 √† 29 ne se suivent pas au hasard. Ils expriment les cons√©quences successives, voulues de Dieu, de la perversit√© des m√©chants. Le dernier anneau de cette cha√ģne de mal√©dictions est la radiation du livre de vie. Le psalmiste ne demande pas autre chose que l'accomplissement du d√©cret divin √† l'√©gard du mal librement commis.

      30

      30 à 37 L'affligé secouru.

      Tandis que les persécuteurs travaillent à leur propre ruine, leur victime entrevoit déjà son relèvement, qui sera un encouragement pour tous les croyants. Comp, Psaumes 5.12 ; 22.23 et suivants.

      32

      Cela plaira plus... Comparez Psaumes 40.7-8 ; 50.8-15 ; 51.18-19.

      Ayant cornes et sabots : sans défaut et dans la plénitude de sa force (Lévitique 1.3).

      33

      Que votre cŇďur vive¬†!, Ce passage semble √™tre une r√©miniscence de Psaumes 22.27. Le psalmiste, voyant ceux qui cherchent Dieu s'associer √† sa joie, va au-devant d'eux avec des paroles de bienvenue.

      35

      La délivrance annoncée est si certaine que les accents de louange se font déjà entendre, et elle est si merveilleuse que l'univers entier s'associera à l'allégresse du peuple de Dieu.

      36

      Dieu b√Ętira les villes de Juda. Cette expression, de m√™me que la mention des captifs (verset 34), ne saurait √™tre attribu√©e √† David (voir l'introduction au psaume). A l'√©poque de J√©r√©mie, des d√©portations avaient d√©j√† eu lieu¬†; la plupart des villes de Jud√©e √©taient d√©truites, et J√©rusalem allait √™tre prise.

      Peu de psaumes ont été cités autant que celui-ci par les auteurs du Nouveau Testament. Et il est certain que plusieurs de ses paroles les plus frappantes ont eu leur plein accomplissement dans la vie et dans les souffrances du Sauveur :

      • Ses ennemis l'ont ha√Į sans cause, verset 5¬†; comparez Jean 15.25
      • le z√®le de la maison de Dieu l'a d√©vor√© et lui a attir√© la haine des chefs du peuple, d√©but du verset 10¬†; comparez Jean 2.17
      • ses fr√®res l'ont m√©connu, verset 9¬†; comparez Jean 7.5
      • l'inimiti√© des ennemis de Dieu s'est d√©vers√©e sur lui en outrages de toute esp√®ce, fin du verset 10¬†; comparez Romains 15.3
      • dans son supplice, on lui a offert du vinaigre, verset 22¬†; comparez Jean 19.29

      Le sort de ses ennemis, non moins que le sien, semble d√©crit √† l'avance dans notre psaume, ainsi que le font remarquer saint Pierre, pour Judas Iscariote (Actes 1.20¬†; comparez notre verset 26), et saint Paul, pour toute la nation juive (comparez verset 23 et Romains 11.9). Il n'est donc pas √©tonnant que l'antique version syriaque ait intitule ce psaume : Proph√©tie de la passion de J√©sus-Christ et de la r√©jection des Juifs. Cependant le psaume dans son ensemble ne saurait √™tre envisag√© comme directement messianique. L'auteur se reconna√ģt coupable devant Dieu, et, si les mal√©dictions qu'il prof√®re contre ses ennemis sont conformes, ainsi que nous l'avons vu, aux d√©crets divin eux-m√™mes, nous savons que le Sauveur, qui a annonc√© des ch√Ętiments tout aussi graves, ne l'a pas fait sous forme d'impr√©cations. Le juste qui parle ici d√©crit √©videmment son propre √©tat, sans donner lui-m√™me ses paroles la port√©e lointaine qu'elles ont pourtant bien r√©ellement. Que conclure de cela, sinon qu'un Esprit auquel √©tait pr√©sente l'Ňďuvre √† venir du Messie a coop√©r√© ici avec le psalmiste, √©clairant, d'une lumi√®re particuli√®rement vive, les traits de ressemblance qui rapprochent le juste de l'ancienne alliance du juste parfait, souffrant pour la cause de Dieu.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.