TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

2 Pierre 2

    • 1 LES FAUX DOCTEURS

      Chapitre 2.

      1 √† 13 Les ravages que feront les faux docteurs. Leur ch√Ętiment prouv√© par des exemples.

      A c√īt√© des hommes de Dieu, qui parlaient pouss√©s par son Esprit, (2Pierre 1.21) il y eut toujours dans le peuple d'Isra√ęl de faux proph√®tes¬†; les chr√©tiens ne devaient donc pas s'√©tonner, mais √™tre sur leurs gardes, si, au milieu d'eux, s'√©levaient de faux docteurs.

      Notre auteur, comme Paul dans ses √©p√ģtres pastorales (voir surtout 1Timoth√©e 4.1 et suivants), et Jean, dans sa premi√®re lettre, signale √† ses lecteurs le danger dont ils √©taient menac√©s par ces hommes, et d√©nonce de s√©v√®res jugements de Dieu sur ceux qui entra√ģnaient les √Ęmes dans de pernicieuses erreurs.

      Grec¬†: H√©r√©sies de perdition, qui conduisent les Eglises et les √Ęmes √† la ruine.

      Le mot hérésie est employé dans 1Corinthiens 11.19 ; Galates 5.20, et souvent dans les Actes, avec le sens de division, séparation, secte. Mais le verbe introduire furtivement, et la caractéristique que l'auteur donne de ces manifestations montrent qu'il a en vue des hérésies, et non de simples divisions.

      Renier le Ma√ģtre (Jude 4) est surtout criminel de la part de ceux qui savent qu'il les a rachet√©s au prix de son sang. (1Corinthiens 6.20,7.23¬†; Apocalypse 5.9)

      Ce reniement soit par la doctrine, soit par les Ňďuvres, est le trait caract√©ristique de l'h√©r√©sie de perdition, qui attire sur ceux qui la suivent une soudaine perdition¬†; car l√† o√Ļ le Sauveur est rejet√© il n'y a plus pour l'homme p√©cheur aucun espoir de salut, d'autant moins qu'il ajoute √† ses p√©ch√©s le plus grave de tous, qui est ce reniement m√™me. (Comparer 1Jean 2.23¬†; 4.2¬†; 5.12¬†; 2Jean,7,9)

      2 Le texte reçu (minusc.) porte : perditions, au lieu de débauches (majuscules). Ce mot désigne tous les péchés de la chair. (Comparer 1Timothée 1.10, note.)

      La voie de la vérité, c'est l'Evangile de Jésus-Christ ; (Actes 18.25 note) il est toujours blasphémé dans le monde à cause de la mauvaise conduite de ceux qui le professent.

      3 Comparer Jude 16 ; 1Timothée 6.5 ; 1.11.

      Le jugement de Dieu peut tarder de s'accomplir, mais son accomplissement est certain.

      Il n'est point oisif, sans r√©sultat (m√™me mot pour caract√©riser la foi sans Ňďuvres, Jacques 2.20)¬†;

      "les intérêts de la dette s'accumulent." (Von Soden.)

      4 Premier exemple destiné à prouver que le jugement de Dieu s'accomplit : la condamnation des anges qui avaient péché.

      Comparer Jude 6, o√Ļ le p√©ch√© des anges est caract√©ris√©.

      Les deux auteurs font allusion √† Gen√®se 6.1 et suivants Ces anges d√©chus sont d√©crits comme pr√©cipit√©s (grec) dans le Tartare, o√Ļ Dieu les a livr√©s pour qu'ils soient gard√©s en vue du jugement.

      Telle est l'id√©e principale √† laquelle est ajout√©e l'effrayante image de fosses (Sin, A, B, C) ou de cha√ģnes (texte re√ßu, majuscules) d'obscurit√©, auxquelles Dieu les a livr√©s.

      Quant au but de l'auteur, qui est d'établir la certitude du jugement de Dieu, l'exemple cité impose cette conclusion : à plus forte raison, le jugement atteindra-t-il l'homme pécheur, puisque Dieu n'a pas épargné des anges.

      5 Cet exemple de la justice divine, le déluge (grec cataclysme), n'a besoin d'aucun commentaire. Il est souvent cité dans l'écriture. (Voir 1Pierre 3 : 20*, note ;* Matthieu 24.38,39)

      - Noé fut prédicateur de la justice, déjà par son obéissance, et par les avertissements que sa conduite donna au monde. (Hébreux 11.7)

      - L'expression appliquée à Noé : lui huitième, signifie que sept autres personnes seulement furent sauvées avec lui. (Voir 1Pierre 3.20)

      6 voir Jude 7.

      D'autres traduisent : "Les mettant en exemple... ;" ou encore : "faisant d'eux un exemple, un type des impies à venir," et du sort qui leur est réservé.

      Pour le fait, voir Genèse 19.24 comparer : Ezéchiel 16.47,48 ; Matthieu 10.15, etc.

      8 Genèse 19.1 et suivants

      La Genèse nous présente les sentiments de Lot sous un jour moins favorable. (Genèse 13.10,11 ; 19.15,16)

      9 Conclusion tirée des exemples qui précèdent.

      Pour √™tre punis, grec √©tant punis, d'autres entendent ce participe pr√©sent du ch√Ętiment qui leur est inflig√© en attendant le jugement¬†: "en les punissant, il r√©serve les injustes pour le jugement."

      10 Les souillures de la chair et un orgueilleux mépris de toute autorité divine ou humaine, sont deux traits ordinairement réunis en des temps de corruption.

      - Ici, comme dans le passage parallèle de Jude 8, se trouvent les deux termes d'autorité (grec seigneurie) et de gloires.

      Les exégètes s'accordent à y voir la désignation de puissances supraterrestres.

      L'explication la plus naturelle est de voir, dans la seigneurie, la souveraineté de Dieu (verset 4) ou de Christ (verset 1) et dans les gloires des ordres d'anges, dans le sens de Ephésiens 1.21 ; Colossiens 1.16 soit des bons anges, soit des anges déchus et pervers. (2Pierre 2.4 ; Ephésiens 6.12)

      La suite des pens√©es dans Jude (Jude 9, note) conduit plut√īt √† ce dernier sens, qui, dans notre √©p√ģtre, permet seul d'expliquer verset 11.

      11 Des anges, plus grands en force que ces hommes orgueilleux et rebelles, ne portent point devant le Seigneur contre les gloires de jugement injurieux.

      D'après Jude 9, les bons anges ne portent point de jugement injurieux même contre les anges déchus, qui leur sont supérieurs en rang, ainsi Michel contre Satan.

      12 Grec¬†: N√©es pour prise et destruction, car telle est leur destination, qui se montre dans leur constitution m√™me d'√™tres purement mat√©riels (grec des physiques)¬†; ou¬†: qui sont "n√©s √† une vie purement physique pour √™tre pris et d√©truits" (Stapfer)¬†; ou encore¬†: "dont la nature est de na√ģtre pour √™tre pris et d√©truits." (Rilliet.)

      Comparer Jude 10, o√Ļ la pens√©e de ce verset se retrouve sous une forme un peu diff√©rente.

      Grec : Blasphémant en des choses qu'ils ignorent, ils seront détruits de leur destruction, c'est-à-dire ils périront à la manière des bêtes.

      On a pris le mot destruction, qui signifie aussi corruption, au sens figuré : "Par leur Propre corruption" morale. Mais l'emploi de ce mot dans la phrase qui précède ne permet pas de le traduire ainsi.

      Leur (grec d'eux) se rapporte aux bêtes, et non aux faux docteurs que celles-ci représentent.

      - Etant frustrés (Sin., B ; Westcott-Hort, Weiss) du salaire d'iniquité, c'est-à-dire du profit qu'ils espéraient tirer de leur conduite impie ; comparez verset 15.

      A, C, majuscules (Tischendorf, Nestle) portent¬†: devant recevoir le salaire d'iniquit√©, c'est-√†-dire le ch√Ętiment que Dieu leur infligera pour leurs crimes.

      13 13 à 22 Caractétistiques des faux docteurs. Le mal qu'ils font à leurs disciples.

      D'autres traduisent : les voluptés auxquelles ils se livrent pendant le jour, au lieu de travailler ou : en plein jour, sans retenue ni pudeur. (Comparer 1Thessaloniciens 5.7)

      Il nous para√ģt plus simple de voir dans l'expression¬†: en un jour, l'indication du caract√®re temporel de leurs plaisirs. Le jour, c'est la dur√©e de la vie ici bas, oppos√©e √† l'√©ternit√©. (Jean 9.4) La traduction¬†: chaque jour, n'est gu√®re justifiable.

      Grec : Prenant leurs délices, vivant luxurieusement dans leurs tromperies (ou selon une variante de B. conforme à Jude verset 12 : dans leurs agapes), faisant des festins avec vous.

      L'auteur bl√Ęme probablement les abus que Paul avait eu d√©j√† √† reprendre √† Corinthe¬†; (1Corinthiens 11.17 et suivants) les agapes d√©g√©n√©raient en orgies gr√Ęce aux tromperies, aux dispositions perverses (verset 14) des libertins. Il y a naturellement dans ces paroles une r√©pr√©hension s√©v√®re pour les chr√©tiens sinc√®res qui tol√©raient de tels abus. (Comparer Jude 12)

      14 La passion adultère s'exprime dans leur regard ; ils commettent le péché signalé Matthieu 5.28, et cela avec une ardeur insatiable.

      Ce trait manque dans Jude.

      16 Voir Nombres 22.

      Le salaire d'iniquit√© que Balaam aima, convoita, fut la r√©compense qu'il esp√©rait recevoir pour avoir maudit Isra√ęl. (Nombres 22.17,18, permet de supposer que Balaam fut tent√© par cette perspective, mais le r√©cit ne le dit pas.)

      Il re√ßut une le√ßon (Rilliet) pour sa transgression, d'autres traduisent¬†: "Il fut d√Ľment convaincu de sa sc√©l√©ratesse" (Stapfer), "il vit sa pr√©varication d√©masqu√©e." (Oltramare.)

      Les faux docteurs avaient eu, comme Balaam et plus que lui, la connaissance de la v√©rit√©¬†; mais, comme lui aussi, entra√ģn√©s par les volupt√©s et par la cupidit√©, ils abandonnaient le droit chemin pour annoncer des doctrines qui plaisent √† la chair.

      L'auteur, en rappelant l'histoire de ce faux prophète, fait ressortir l'avertissement qu'elle renfermait : Balaam fut couvert de honte, car sa démence dut être réprimée par une bête de somme. Et c'est encore ainsi que Dieu confond l'orgueil des ennemis de la vérité, lorsque "se disant sages, ils deviennent fous." (Romains 1.22)

      17 Le texte reçu (A, C, majuscules) ajoute : réservée pour l'éternité.

      La double image (comparez Jude 12) d'une source qui promettait une eau rafra√ģchissante, mais qui a tari, et de nu√©es dont l'aspect annonce la pluie, mais qui, chass√©es par la temp√™te, trompent toutes les esp√©rances, rend admirablement l'impression produite par la jactance des faux docteurs¬†: ils se pr√©sentent avec de captieuses promesses, mais ne produisent qu'une cruelle d√©ception.

      L'auteur va expliquer lui-même (versets 18,19) le sens de ces images ; auparavant il dénonce contre ces séducteurs les plus terribles jugements de Dieu.

      Comme ils ont aimé le mensonge, l'obscurité des ténèbres leur est réservée, précisément l'inverse de la récompense accordée à ceux qui auront aimé et fidèlement enseigné la vérité. (Daniel 12.3 ; comparez Aussi Michée 3.5,6)

      18 A peine, grec un peu ; adverbe très rare dont on ne peut guère déterminer le sens exact.

      D'autres le traduisent par depuis peu. Ils doivent admettre alors la leçon du texte reçu (majuscules) : ayant échappé. Sin., B. A, C, versions, portent : échappant.

      19 Ce contraste d√©peint fort bien des s√©ducteurs comme il en existe dans tous les temps¬†: ils promettent la libert√©, l'affranchissement de la loi, dans une fausse spiritualit√©, et ils sont eux-m√™mes esclaves de la corruption dans la servitude de leurs propres passions, et bient√īt ils deviennent les tyrans de ceux qui se livrent √† eux.

      Jean 8.34 ; Romains 6. 16.

      20 L'infid√©lit√© √† l'√©gard de la gr√Ęce re√ßue par la connaissance de notre Seigneur et Sauveur J√©sus-Christ, entra√ģne apr√®s soi des jugements d'autant plus s√©v√®res¬†; (Luc 11.24-26¬†; H√©breux 6.4-6¬†; 10.26,27) cet √©tat d'√Ęme peut aller jusqu'au p√©ch√© contre le Saint-Esprit. (Matthieu 12.31,32,43-45)
      22 Le premier de ces dictons se trouve Proverbes 26.11 "Comme le chien retourne à ce qu'il a vomi, ainsi le fou réitère sa folie."

      Le second n'est pas tiré de la Bible. Ils sont destinés à marquer l'abjection de ceux qui retombent dans le péché.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.