Cantique 6

    • 1

      Les jeunes filles qui entourent Sulammith entrent dans sa pensée, comme par une espèce de jeu, et lui demandent de les diriger dans la recherche qu'elles veulent entreprendre avec elle.

      2

      La réponse de celle-ci est le fruit capricieux du rêve.

      3

      Mais ce qui est réel, c'est son amour, auquel répond celui de son bien-aimé.

      4

      Ici Salomon entre de nouveau en scène jusqu'au verset 10. A l'éloge de la beauté du bien-aimé, dans la bouche de Sulammith, il répond par celui de la beauté de Sulammith elle-même.

      Belle comme Thirtsa. Thirtsa √©tait, d'apr√®s Josu√© 12.24, la r√©sidence d'un roi du nord de Canaan, avant la conqu√™te par Josu√©. J√©roboam premier, qui avait d'abord r√©sid√© √† Sichem (1Rois 12.25), en fit la capitale du royaume des dix tribus, rang qu'elle conserva jusqu'au r√®gne d'Omri (1Rois 14.17¬†; 15.21-33). Celui-ci transporta sa r√©sidence royale √† Samarie (1Rois 16.23-24). D√®s lors Thirtsa n'est plus mentionn√©e que 2Rois 15.14. Sur l'emplacement de cette ville, voir la note Josu√© 12.24. Thirtsa peut avoir √©t√© mentionn√©e comme la plus belle ville du Nord, ainsi que J√©rusalem l'√©tait pour le Sud, bien avant le moment o√Ļ J√©roboam premier en fit sa capitale. Son nom signifie gr√Ęce, beaut√©, et elle devait en effet se distinguer des autres villes du Nord pour que J√©roboam en fit sa r√©sidence royale.

      Redoutable comme des bataillons. Salomon n'avait jamais rencontré une aussi fière résistance chez aucune femme.

      5

      Un troupeau de chèvres. Image des boucles de cheveux qui ondoient sur la tête de Sulammith.

      6

      Tes dents... : pas une ne manque ; chacune a sa correspondante.

      7

      La beauté du teint de Sulammith brille même à travers son voile.

      8

      Il y a l√† soixante reines... Il y a, entre ces chiffres et ceux de 1Rois 11.3, un √©cart que l'on peut essayer de combler de diff√©rentes mani√®res. Il y avait des √©pouses de premier et de second rang, puis des jeunes filles sans nombre comme servantes dans le harem¬†; mais, quoi qu'il en soit du lien ext√©rieur qui puisse l'unir √† l'une quelconque des reines de premier ordre, Sulammith seule sera l'√©pouse de son cŇďur, son unique, aussi ch√®re qu'une fille unique l'est √† sa m√®re. Chez les autres femmes elles-m√™mes, l'admiration l'emportera sur la jalousie.

      10

      La question : Qui est celle-ci... ? exprime l'admiration toujours nouvelle qu'éprouve le roi à chaque regard qu'il jette sur elle.

      11

      11 et 12 Sulammith, saisie elle-m√™me par l'impression qu'elle produit, se recueille et se demande comment elle est arriv√©e dans une semblable position. Alors lui revient en m√©moire la derni√®re circonstance qu'elle se rappelle distinctement et de laquelle est proc√©d√© tout ce qui se passe actuellement. A ce souvenir, qui l'√©meut profond√©ment, elle s'exprime d'une mani√®re entrecoup√©e. Voici la traduction litt√©rale : J'√©tais descendue... Jardin des noyers, pour voir... (la suite comme dans le texte)... Je ne savais pas.. Mon √Ęme m'a pouss√©e... chars d'un peuple de prince. Il y a l√† comme un b√©gaiement, tel que celui qui caract√©rise l'aveu p√©nible d'une faute, mais on comprend pourtant le sens de cette phrase. Elle √©tait descendue dans le jardin voisin de sa demeure¬†; elle a aper√ßu √† quelque distance un cort√®ge de riches chariots et s'est laiss√©e aller √† s'en rapprocher curieusement¬†; de l√† est provenu tout le mal. Ces deux versets, dont le sens, malgr√© l'incoh√©rence du texte, est cependant intelligible, sont la clef de tout le po√®me, aussi bien au sens naturel qu'au sens typique (voir Introduction).

      13

      Reviens, reviens... ! Cette prière, quatre fois répétée, prouve que Sulammith, en prononçant les dernières paroles, s'est mise a fuir, comme si elle voulait échapper, en ce moment même, aux gens du cortège qui l'ont remarquée et la poursuivent. Les jeunes filles qui l'admirent veulent l'arrêter et la contempler à loisir. Sulammith s'étonne de l'admiration dont une pauvre villageoise, comme elle, est l'objet.

      La Sulammith. Sur ce nom voir l'Introduction, note.

      Danse de Mahana√Įm. Voir l'Introduction.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.