TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

Deutéronome 29

    • 1

      1 à 9 Bienfaits de l'Eternel.

      Dans le texte hébreu ce verset est le dernier du chapitre 28. Les commentateurs juifs y voient la conclusion de tout le Deutéronome proprement dit (Ce sont là les paroles) ; comparez Lévitique 26.46. Mais les chapitres 29 et 30 deviennent par là un appendice non motivé. C'est à nos yeux l'introduction du discours qui va suivre.

      Outre l'alliance. Le peuple nouveau devait accomplir par devers lui un acte √©quivalent √† celui de ses p√®res √† Sina√Į.

      Horeb : voir Exode 17.6, note.

      4

      Ne vous a pas donn√©. Par cette parole s√©v√®re, qui rappelle toute leur ancienne incr√©dulit√©, Mo√Įse veut les pousser √† demander √† Dieu ce cŇďur nouveau qui sent la bont√© de Dieu, ces yeux spirituels qui contemplent ses bienfaits, ces oreilles spirituelles qui comprennent ses paroles. Un instant Isra√ęl avait eu comme une vision de la v√©rit√© (5.26-29), mais le voile avait bient√īt recouvert ses yeux.

      5

      Comparez 8.4.

      6

      Afin que vous sachiez... Tous les moyens d'alimentation ordinaire ont manqu√© √† Isra√ęl¬†; et pourtant il a v√©cu. L'Eternel donc suffit √† tout et n'est li√© √† aucune des conditions habituelles de la vie (8.3).

      7

      Comparez 2.26 et suivants.

      10

      10 à 15 L'alliance concerne aussi les générations à venir.

      Mo√Įse, sachant bien qu'il ne pourra c√©l√©brer lui-m√™me le renouvellement solennel de l'alliance, qui doit avoir lieu √† Sichem, accomplit ici l'acte religieux qui en est comme le pr√©lude.

      11

      Coupeur...puiseur... Ces occupations qui, déjà en Egypte, étaient celles des esclaves (11.10), avaient été remises, pendant le séjour du peuple au désert, aux étrangers qui s'étaient joints à lui.

      15

      Ceux qui ne sont pas ici : les générations futures.

      16

      16 √† 29 Rejet certain de ceux qui entreraient, dans l'alliance avec un cŇďur double.

      18

      Aujourd'hui. La disposition √† l'idol√Ętrie pouvait exister d√©j√† en germe au sein du peuple au moment o√Ļ Mo√Įse parlait.

      Une racine... : Hébreux 12.1-5.

      Enivrement et amertume, en h√©breu : rosch, pavot, graine √©tourdissante, et laana, absinthe¬†; image du d√©lire moral et des malheurs sociaux qui sont les cons√©quences de l'idol√Ętrie.

      19

      Ne se flatte, litt√©ralement : ne se b√©nisse en son cŇďur.

      J'aurai la paix : je prospérerai.

      De sorte que celui qui est assouvi... Expression proverbiale. Il arriverait infailliblement que ceux qui boiraient aux sources malsaines de l'idol√Ętrie, entra√ģneraient par leur exemple ceux qui autrement n'auraient jamais pass√© du d√©sir (la soif) √† l'acte r√©el.

      20

      Pardonner : le refus de pardonner. Ce fait, qui se présente si rarement dans l'Ancien comme dans le Nouveau Testament, correspond à l'endurcissement obstiné du pécheur.

      21

      Le séparera, pour le livrer, comme lors de la punition de la tribu de Benjamin (Juges 21.1-25) ou dans le jugement de destruction qui frappa les dix tribus longtemps avant Juda.

      22

      Vos fils qui viendront : quand il arrivera qu'eux-mêmes passeront en étrangers par ce pays que je vous avais donné. La crainte exprimée au verset 19 s'est réalisée.

      23

      Tableau plus terrible encore que celui de L√©vitique 26.31 et suivants, de la d√©vastation de la Palestine¬†; c'est l'application √† tout le pays du ch√Ętiment des villes de la Plaine qui avait chang√© un jardin de Dieu en un lieu de d√©solation (Gen√®se 13.10).

      25

      On r√©pondra. Cette r√©ponse sera celle que donnera la Parole de Dieu par la bouche de ses interpr√®tes¬†; comparez Esa√Įe 40.6.

      26

      Qui ne leur avaient pas été donnés... : par l'Eternel ; voir 4.19, note.

      28

      Aujourd'hui. Il faut se rappeler que ces mots sont placés dans la bouche de la postérité.

      29

      Cette d√©claration ne fait plus partie de la r√©ponse versets 25 √† 28. C'est Mo√Įse qui reprend. Le rejet du peuple choisi de Dieu, la d√©vastation de son pays et, en g√©n√©ral les d√©crets divins, sont de profonds myst√®res : Dieu ne pouvait-il pas pr√©venir les p√©ch√©s qui devaient amener la ruine de son peuple¬†? Comment ce rejet peut-il s'accorder avec l'√©lection divine¬†? Sans doute, dans les chapitres 9 √† 11 des Romains, Paul a jet√© une vive lumi√®re sur cette myst√©rieuse conduite de Dieu, mais la r√©v√©lation mosa√Įque ne pouvait le faire encore.

      Les choses r√©v√©l√©es... Ce qui importe au peuple et √† sa plus lointaine post√©rit√©, ce n'est pas d'√™tre initi√© √† ces secrets divins¬†; c'est de conna√ģtre la volont√© divine qu'il est appel√© √† ex√©cuter, et celle-ci, dit Mo√Įse, nous la poss√©dons suffisamment (30.10).

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.