TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

Jérémie 33

    • 2

      L'Eternel est son nom : comparez 31.35 ; 32.18.

      Que tu ne sais pas. On peut s'√©tonner de ce pr√©ambule¬†; car cette proph√©tie ne nous apprend rien qui soit proprement nouveau. Mais le r√©tablissement d'Isra√ęl apr√®s l'exil demeurait pour le peuple un √©v√©nement si inou√Į, si inaccessible √† l'intelligence naturelle (comparez Ez√©chiel chapitre 37), que, pour y croire, on √©tait toujours oblig√© d'en revenir aux promesses solennelles de Dieu (32.25-27).

      4

      Les maisons qui ont √©t√© renvers√©es. Plusieurs pensent qu'il s'agit ici des maisons situ√©es en dedans de la ville, mais pr√®s des murs, et que les assi√©g√©s d√©truisaient d√©j√†. Il nous para√ģt plus naturel d'admettre que le proph√®te, parle des faubourgs abattus par l'ennemi pour donner acc√®s √† ses machines de si√®ge.

      5

      Encore un passage difficile à expliquer, si même le texte n'est pas altéré. Dans la traduction que nous proposons, nous réunissons les derniers mots du verset 1 au verset 5. Le sens est : C'est en pure perte que vous vous défendez avec acharnement contre les Chaldéens ; vous ne réussissez qu'à remplir de cadavres vos maisons détruites.

      6

      Le présent est voué à la ruine ; mais l'avenir apportera la guérison.

      Abondance de paix et de vérité : tous les biens du salut divin, émanant constamment de la fidélité de Dieu à ses promesses.

      7

      Spécialement les maisons dont la destruction avait été mentionnée au verset 4.

      8

      Je les purifierai. Ce terme renferme avec le pardon du péché sa destruction, condition de l'accomplissement de toutes les promesses de rétablissement.

      9

      Et son nom : le nom de la ville restaurée ; littéralement : elle sera pour moi un nom de joie... Le seul nom de Jérusalem prononcé au milieu de ces peuples sera pour Dieu un sujet de joie, en ce qu'il fera éclater sa louange et tournera ainsi à sa gloire.

      Elles trembleront et fr√©miront. Le proph√®te veut parler d'une crainte salutaire qui saisira les nations pa√Įennes √† la vue des b√©n√©dictions extraordinaires accord√©es √† ce peuple d'Isra√ęl qu'elles ont si longtemps m√©pris√© et opprim√©. Cette crainte pr√©parera leur pleine soumission √† J√©hova.

      10

      C'est un désert. Les habitants de Jérusalem, jadis si confiants, sont maintenant plongés dans un tel découragement, qu'ils parlent de la ruine prochaine de leur ville, comme si elle était déjà consommée.

      11

      Tableau familier à Jérémie : 7.34 ; 16.9 ; 25.10.

      Car l'Eternel est bon : comparez Psaumes 107.1¬†; 2Chroniques 5.13¬†; Esdras 3.11. C'√©tait une formule d'actions de gr√Ęces usit√©e dans le culte. Les chants des f√™tes religieuses et ceux des f√™tes nationales et domestiques se confondront pour c√©l√©brer l'auteur de si grands bienfaits.

      12

      Jérémie semble se complaire à ces tableaux de prospérité qui font contraste avec la lugubre réalité.

      13

      Le berger compte ses brebis le matin à la sortie du bercail et le soir quand elles y rentrent.

      La bonne parole : celle qu'avait prononcée Jérémie 23.5-6, et qu'il répète ici (versets 15 et 16).

      17

      17 et 18 Ces deux promesses relatives √† la race de David et au sacerdoce l√©vitique, pour √™tre bien comprises, ne doivent pas √™tre isol√©es d'autres paroles proph√©tiques qui les expliquent et les compl√®tent. Au verset 22 il est dit que la famille de David et la tribu de L√©vi deviendront aussi nombreuses que les √©toiles des cieux et que le sable de la mer. C'est dans ces m√™mes termes que la b√©n√©diction divine avait √©t√© promise √† la post√©rit√© d'Abraham tout enti√®re (Gen√®se 22.17). Que signifie ce rapprochement, si ce n'est que la royaut√© et le sacerdoce participeront √† l'accroissement merveilleux accord√© √† toute la nation¬†? Cet accroissement aura lieu par l'incorporation √† Isra√ęl des pa√Įens qui auront re√ßu le Messie. Il en sera de m√™me de celui de la royaut√© et du sacerdoce. Le Messie commencera par r√©aliser parfaitement ces deux charges en sa personne (Zacharie 6.9-13). Puis, il les communiquera en des mesures diverses aux membres de la communaut√© messianique, Juifs et pa√Įens (Esa√Įe 61.6¬†; 66.21¬†; Malachie 1.11¬†; Zacharie 12.8).

      Il ne manquera pas √† David (comparez verset 21). Par cette tournure le proph√®te exprime que c'est ici une gr√Ęce faite √† David personnellement¬†; comparez Esa√Įe 55.3.

      18

      Les sacrificateurs l√©vites (d'origine l√©vitique). J√©r√©mie par cette expression veut exclure les mercenaires et les intrus, tels que les pr√™tres non l√©vites, que J√©roboam avait √©tablis en fondant le culte des veaux d'or. Tous les membres du sacerdoce poss√®deront le sceau de la vocation divine. Au verset 21 le proph√®te emploie en √©change l'expression de l√©vites sacrificateurs, voulant peut-√™tre donner √† entendre par l√† que l'ancienne distinction hi√©rarchique entre les deux ordres du sacerdoce, les l√©vites et les sacrificateurs, qui avait donn√© lieu √† tant de rivalit√©s, dispara√ģtra. Les sacrificateurs, se confondront avec les l√©vites et ceux-ci avec le peuple entier dans un commun et parfait sacerdoce spirituel.

      20

      Mon alliance n'est pas moins immuable que les lois de la nature. Pas plus vous ne pouvez changer le cours des astres, pas plus vous ne sauriez, par votre infidélité même, empêcher l'exécution de mes décrets. Ce que l'homme peut modifier, ce n'est pas la promesse divine, c'est uniquement la manière dont elle s'accomplit.

      21

      La perpétuité de la royauté et du sacerdoce dont parle le prophète.

      22

      La multiplication de ceux qui participeront à ces dignités. Voir versets 17 et 18. Comparez Romains 4.16-18 et Galates 6.16.

      23

      Ce verset, s√©par√© du pr√©c√©dent par un titre sp√©cial, commence un nouveau morceau. Le proph√®te revient au peuple, d'Isra√ęl en g√©n√©ral. Il annonce son retour de l'exil¬†; puis il proclame son indestrutibilit√©.

      24

      Les deux familles. Après tout ce qui précède, cette expression s'applique non aux deux peuples de Juda et des dix tribus, mais aux deux postérités de David et de Lévi.

      C'√©tait √īter √† Isra√ęl sa dignit√© de peuple de Dieu, que de s'imaginer que la royaut√© de David et le sacerdoce l√©vitique allaient cesser pour toujours avec l'exil.

      26

      Isra√ęl, pour la punition de ses fautes, a d√Ľ passer de longs si√®cles sous la domination √©trang√®re. La promesse de l'affranchissement final et complet n'en subsiste pas moins et s'accomplira au jour o√Ļ la condition du salut sera remplie.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.