TopCartes x PLM collab

Job 31

    • 1

      1 √† 4 Pour √©viter tout d√©sordre de mŇďurs, Job a tenu ses yeux en servitude.

      J'avais fait un pacte avec mes yeux, ou plus exactement : J'avais imposé un pacte à mes yeux, car dans cette alliance les deux parties n'ont pas des droits égaux.

      Attention √† une vierge. Ceci nous transporte en plein sermon sur la montagne (Matthieu 5.27-28), et s'√©l√®ve, en fait de d√©licatesse, bien au-dessus de ce qui a √©t√© dit aux anciens. Les Septante ont retranch√© ces quatre versets, probablement parce qu'ils les trouvaient d'un rigorisme exag√©r√©. Les scrupules que Job exprime ici n'ont gu√®re pu na√ģtre que chez un homme d'√©lite qui avait profit√© de la discipline de la loi (dixi√®me commandement). Au reste, les regards ne sont pas s√©par√©s ici des p√©ch√©s auxquels ils peuvent conduire.

      4

      Dieu ne voit-il pas...? Littéralement : Lui, ne voit-il pas ? tandis que ce sont là des choses qui échappent aux regards des hommes.

      5

      5 à 8 Le mensonge pratique, la fausseté.

      Dans le mensonge, plus exactement avec le mensonge, ayant la fausseté pour compagne de voyage, vivant dans l'intimité avec cette disposition.

      6

      Construction brisée, comme versets 28, 30, 32.

      7

      Du chemin : du droit chemin, du seul qui conduise au but.

      Mon cŇďur, le si√®ge des d√©cisions.

      Si quelque souillure, proprement tare ; ici une de ces injustices contre le prochain qui font dans une vie une tache ineffaçable.

      8

      Mes plants : les produits de mes champs.

      9

      9 à 12 Adultère proprement dit.

      Le guet à la porte de mon prochain : pour y entrer dès qu'il en est sorti.

      10

      Tourne la meule : travail des plus mis√©rables esclaves (Exode 11.5¬†; Esa√Įe 47.2), qui √©taient oblig√©s de c√©der √† tous les caprices de leurs ma√ģtres.

      11

      Une iniquité punie par les juges : combien plus par Dieu (verset 12) !

      12

      Ch√Ętiments √† venir, ch√Ętiments temporels : l'adult√®re d√©sagr√®ge la famille et sape par la base prosp√©rit√© et bonheur.

      13

      13 à 15 Conduite envers les esclaves.

      Ici, plus encore peut-√™tre que dans les versets 1 √† 4, nous admirons le point de vue √©lev√© de l'auteur. L'√©galit√© d'origine et de droits entre le ma√ģtre et l'esclave est chose inconnue dans l'antiquit√©. Malachie 2.10 ne proclame que l'√©galit√© de tous les Isra√©lites¬†; il faut descendre jusqu'√† Eph√©siens 6.9 pour trouver un pendant √† notre passage.

      15

      Qui nous a créés. Comparez 10.8-12.

      16

      16 à 23 Conduite envers les pauvres : Comparez 29.12-17 et les assertions contradictoires d'Eliphaz, 22.6-9.

      18

      Lui, l'orphelin ; elle, la veuve.

      Dès le sein de ma mère : hyperbole poétique. Il ne se rappelle pas avoir eu à l'endroit des petits et des faibles des sentiments autres que ceux qui l'animent.

      20

      Si ses reins... Voir 19.27, o√Ļ toutefois le mot h√©breu diff√®re. Nous dirions : S'il ne m'a pas b√©ni du fond de son cŇďur.

      21

      Je me savais soutenu par les juges, litt√©ralement : Je me voyais du secours √† la porte, l√† o√Ļ se rend la justice. Job savait que gr√Ęce √† sa haute situation, il aurait facilement trouv√© des juges dispos√©s √† le disculper, alors m√™me qu'il aurait abus√© de son pouvoir pour √©craser un orphelin.

      22

      Il y aurait correspondance entre le ch√Ętiment (bras) et le p√©ch√© (main, verset 21).

      23

      Pour Job, le Dieu qui parle à la conscience avant, était déjà celui qui punit après le péché commis.

      24

      Réponse indirecte au reproche d'Eliphaz, 22.24.

      26

      La lumi√®re du soleil... et la lune. Le culte des astres √©tait tr√®s r√©pandu chez les S√©mites. Le nom d'Asch√©ra, la d√©esse de la lune et l'√©pouse de Baal, le Dieu du soleil, signifie l'heureuse, celle qui porte bonheur (Esa√Įe 17.8, note).

      27

      Si ma main s'est portée à ma bouche : pour envoyer à ces astres un baiser d'adoration. Le mot adorer signifie proprement porter la main à la bouche. Sur la valeur de ce baiser, voyez Psaumes 2.12 ; 1Rois 19.18.

      28

      Au lieu de l'indication du ch√Ętiment qu'il aurait m√©rit√©, nous avons ici le simple √©nonc√© de la gravit√© d'un pareil p√©ch√©.

      Puni par les juges. Voici un d√©tail qui trahit un auteur isra√©lite, car, en dehors de la th√©ocratie (Deut√©ronome 4.19¬†; 17.3), o√Ļ donc l'adoration des astres aurait-elle constitu√© un crime civil¬†? Remarquons aussi que ceci ne peut gu√®re avoir √©t√© √©crit dans le temps des Achaz et des Manass√©, o√Ļ l'adoration de l'arm√©e des cieux √©tait devenue si g√©n√©rale en Isra√ęl.

      29

      29 √† 30 Loin de ha√Įr ses ennemis, il a toujours tenu sa langue et son cŇďur en bride √† leur √©gard.

      30

      De réclamer : de Dieu, par une prière (1Rois 3.11).

      31

      31 et 32 Conduite envers les étrangers.

      Si les gens de ma maison, littéralement : de ma tente.

      33

      33 et 34 Horreur que lui a toujours inspirée l'hypocrisie. S'il peut, comme il vient de le faire, repousser hautement tant d'accusations, ce n'est pas qu'il ait réussi comme beaucoup d'autres à se faire passer pour juste ; il l'est en effet.

      Si, à la manière des hommes. La traduction : Si, à la manière d'Adam, qui est grammaticalement possible, doit être abandonnée, car il s'agit ici de cacher ses péchés aux hommes et non pas à Dieu.

      35

      35 à 37 An lieu de l'imprécation à laquelle on s'attend après le verset 34, Job réclame instamment qu'on veuille une fois l'entendre. Voir déjà verset 6.

      Voici ma signature. Il garantit par là l'innocence qu'il déclare ; il engage son nom.

      Ah! si j'avais l'acte d'accusation. Il ne le craint pas ; il souffre, au contraire, d'avoir à se défendre contre des imputations qui n'ont pas été énoncées, car il ne compte pas ici les accusations de ses amis : il pense à son adversaire invisible, qui n'a parlé encore que par les maux terribles qu'il lui a dispensés.

      37

      Comme un prince, la tête haute.

      38

      38 à 40 Job enfin a évité toute injustice dans l'acquisition de ses terres.

      Si ma terre crie contre moi, désirant de retourner à ses légitimes propriétaires, que j'en aurais dépouillés.

      39

      Arrach√© l'√Ęme : soit √† la longue par d'incessantes violences, soit par quelque brusque coup de force (1Rois 21.1-29). Ces trois versets (38, 39, 40) semblent √™tre hors de leur vraie place, et l'on a suppos√© que, primitivement, ils se trouvaient √† la suite soit du verset 8, soit du verset 12, ou encore du verset 32. Simple erreur de copiste, disent les uns. Transposition intentionnelle, pensent les autres et principalement ceux qui estiment que les discours d'Elihu (chapitres 32 √† 37) n'ont pas toujours fait partie de notre po√®me. L'apparition de l'Eternel (chapitre 38) r√©pondait trop bien au soupir de nos versets 35 √† 37. L'auteur du discours d'Elihu aura voulu faire accepter plus ais√©ment son adjonction en s√©parant du chapitre 38 les versets 35 √† 37. Cette hypoth√®se est fort ing√©nieuse¬†; on ne voit gu√®re d'erreurs de copistes portant sur trois versets entiers. Mais est-il certain que les versets 38 √† 40 ne soient lus o√Ļ l'auteur les avait mis¬†? Plusieurs interpr√®tes ne le pensent pas et rappellent ici, √† juste titre selon nous, la grande libert√© d'allure de la po√©sie antique.

      Quant aux mots : Fin des discours de Job, que les Massorètes ont mal à propos intercalés dans le texte du verset 40 et que nous en avons sortis, ils sont uniques en leur genre ; rien de pareil dans tout notre livre, ni à la fin des discours des trois amis, ni à la fin du discours d'Elihu. Nous disons volontiers avec Reuss : A la rigueur, ces mots peuvent avoir été écrits par l'auteur, ils font cependant l'effet d'une note de copiste.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.