TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

Proverbes 21

    • 1

      Le cŇďur du roi lui-m√™me.

      Comme les courants d'eau, que l'agriculteur, au moyen d'√©cluses, fait couler o√Ļ bon lui semble. Que le roi se garde de r√©sister √† l'impulsion divine, et que les peuples voient Dieu au-dessus des ma√ģtres bons ou mauvais qu'il leur donne. Dans Esa√Įe 32.2, les princes des temps messianiques sont compar√©s √† des ruisseaux d'eau qui viendront arroser une terre aride.

      2

      Voir 16.2 et, pour le second membre, 17.3.

      3

      Voir 15.8 et 1Samuel 15.22¬†; Psaumes 50.14¬†; Esa√Įe 1.11¬†; Os√©e 6.6¬†; Mich√©e 6.6-8. Cette maxime a une signification sp√©ciale dans la bouche du roi qui a √©t√© le constructeur du temple et qui a offert des sacrifices en si grand nombre qu'on ne les pouvait compter ni nombrer (1Rois 8.5).

      4

      Le mot h√©breu que nous avons rendu par lampe, est vocalis√© par les Massor√®tes de mani√®re √† signifier champ nouvellement d√©frich√© (nir) (13.23). Le sens serait alors que ce que les m√©chants cultivent, √† savoir l'orgueil, n'est que p√©ch√©¬†; ils feront une triste r√©colte. Mais, outre que, dans 13.23, le mot signifiant champ d√©frich√© se pr√©sente avec une consonne de plus qu'ici, il suffit d'une tr√®s l√©g√®re modification dans les points-voyelles pour obtenir le mot ner, lampe. Ce qui √©claire et dirige les m√©chants sur leur mauvaise voie, c'est leur cŇďur arrogant. (Comparez Matthieu 6.22). Une pareille lampe n'est pas d'un grand secours.

      Yeux hautains... cŇďur qui s'enfle. Comparez Psaumes 101.5, o√Ļ se trouvent presque identiques les deux m√™mes expressions.

      5

      Il y a une activit√© de bon aloi, mais celui qui se h√Ęte, obs√©d√© par l'id√©e fixe de s'enrichir le plus rapidement possible, ne sera, probablement pas scrupuleux quant aux moyens. Ses efforts ne seront pas seulement vains¬†; ils aboutiront √† la disette. Dans les versets pr√©c√©dents la diligence a √©t√© mise en contraste avec la paresse. Ici elle est oppos√©e √† une h√Ęte coupable.

      6

      Font trouver la mort, littéralement : ils cherchent la mort, pour ceux qui les possèdent. Comparez 10.2.

      Quelques interpr√®tes pr√©f√®rent admettre une l√©g√®re correction du texte, d√©j√† reproduite par la traduction des Septante : Ce sont des pi√®ges mortels (1Timoth√©e 6.9). D'autres encore ont vu dans le souffle qui s'√©vanouit le mirage du d√©sert, et citent √† ce propos une sentence du Coran : Les actions des m√©chants sont comme le mirage dans le d√©sert. Celui qui a soif le prend pour de l'eau, il a h√Ęte d'y arriver et ne trouve rien (Sura XXIV, 40).

      7

      Comparez 1.18. C'est par leur propre violence, dont leur prochain devait √™tre la victime, que les m√©chants sont entra√ģn√©s √† la ruine. Qui ne glorifie pas la justice en la pratiquant, la glorifie en succombant sous ses coups.

      8

      Chargé de crimes. Ce terme ne se trouve qu'ici dans l'Ancien Testament. Cet homme, pour chercher à échapper aux conséquences de ses crimes et pour arriver à l'accomplissement de ses coupables désirs, est obligé de suivre des voies détournées.

      Comparez fin du verset et 20.11.

      9

      A l'angle, au bord. Il faut songer aux toits plats de l'Orient. La seconde partie du verset pourrait se traduire litt√©ralement : Que femme de querelles et maison commune. Tous les dangers qu'on court au bord d'une plate-forme, tous les vents et tous les orages qu'on y peut subir, sont plus supportables que la temp√™te continuelle d'une femme acari√Ętre. Comparez 19.13¬†; 25.24 et 27.15.

      10

      Les pensées exprimées dans ces deux phrases sont bien placées dans l'ordre logique ; l'homme qui aspire sans cesse au mal finit par perdre tout sentiment d'affection et de bienveillance. Comparez pour le premier membre 4.16.

      11

      Même pensée que 19.25. Infliger une correction, en paroles ou en actes, à l'homme qui n'a pour la religion et la vertu que du dédain et des sarcasmes, c'est peine perdue. Mais cette même correction aura un effet indirect sur le simple, qui ne s'est pas encore déterminé dans le sens du bien. Il en recevra une impression salutaire. Pour le sage, au contraire, le moindre avertissement produit son effet et lui fait faire un pas de plus dans l'appropriation de la sagesse.

      12

      Un juste. Manière mystérieuse et particulièrement solennelle de désigner l'Eternel. Un juste et quel juste ! Le juste par excellence. Comparez Job 34.17.

      13

      Comparez Matthieu 28.30 et 5.7

      14

      En cachette, en secret... Ces expressions ne semblent pas √™tre prises dans le sens d√©favorable que nous leur avons trouv√© dans 17.23. Il est question ici de marques opportunes et habiles de g√©n√©rosit√©, de cadeaux faits discr√®tement, dans le sens o√Ļ il en √©tait parl√© 18.16 et 19.6.

      15

      La terreur. Pour ceux qui sont adonn√©s au mal, la pratique du bien appara√ģt h√©riss√©e de difficult√©s et pleine de p√©rils. Ils ne savent pas s'y prendre et se sentent malhabiles.

      10.23 et 15.21 avaient montré par contre que c'est un jeu pour l'insensé que de commettre le crime.

      16

      Ira reposer. Ironie ; quel lieu de repos !

      Dans l'assemblée des trépassés, ou des ombres : 9.18. Ce verset, comme d'autres déjà vus (14.32 ; 15.24), constitue un acheminement vers une conception supérieure du sort des bons et des méchants après la mort, et renferme des prémisses, vagues encore, dont les conclusions complètes seront déduites plus tard.

      17

      Le plaisir, et en particulier la bonne ch√®re et les festins o√Ļ le vin coule en abondance, et dont les convives s'oignaient d'huiles pr√©cieuses et odorantes (27.9¬†; Amos 6.6). Sur l'huile voir Psaumes 23.5¬†; 45.8 et Sapience II, 7. Quand nous en consid√©rons le prix, trois cents deniers (Jean 12.5), gages de trois cents journ√©es (Matthieu 20.2), nous concevons qu'un tel luxe soit le type de toutes les extravagances.

      18

      Le sens est, √† premi√®re vue, assez alarmant, et le contraste apparent qu'il offre avec la grande v√©rit√© de la croyance chr√©tienne, le rend plus alarmant encore. Ces paroles indiquent cependant une loi du gouvernement moral de Dieu, que nous avons d√©j√† trouv√©e proclam√©e dans 11.8. Les m√©chants, bien souvent, attirent sur leur t√™te la col√®re de Dieu et deviennent ainsi en quelque sorte les boucs √©missaires de ceux qui sont comparativement justes. Ainsi dans Esa√Įe 43.3, pendant qu'Isra√ęl √©chappe, l'Egypte et l'Ethiopie sont s√©v√®rement visit√©es et sont ainsi donn√©es pour sa ran√ßon.

      19

      Variante du verset 9.

      Querelleuse et acari√Ętre. D'autres entendent : Qu'avec une femme querelleuse et que dans le chagrin continuel qu'elle procure.

      20

      L'huile est indiqu√©e, √† c√īt√© des tr√©sors, comme une substance pr√©cieuse (verset 17) entre beaucoup d'autres que peut contenir une maison bien mont√©e. Voir Esa√Įe 39.2.

      Un homme insensé les dévorera. Cela n'a pas lieu toujours, mais souvent (Luc 12.20).

      21

      La justice consiste à agir toujours avec désintéressement et équité ; la miséricorde, à éprouver de la sympathie pour nos frères et à rechercher toujours leur vrai bien. La répétition du mot justice dans la seconde clause est emphatique : l'homme qui la poursuit, la trouvera évidemment, mais il trouvera en outre la vie et la gloire qu'il ne recherchait pas (Matthieu 6.33).

      22

      Comparez Eccl√©siaste 9.14-16. M√™me dans la guerre la sagesse l'emporte sur la force brutale. Mais le proverbe est aussi une paralole et peut √™tre appliqu√© aux combats qui se livrent sur le champ de bataille int√©rieur de l'√Ęme. L√† aussi la sagesse est puissante pour renverser les forteresses. Voir 2Corinthiens 10.4, o√Ļ saint Paul emploie les m√™mes mots que les Septante dans notre passage. Le sage entre dans la ville que les ennemis de Dieu avaient fortifi√©e, et il la garde.

      23

      Comparez 12.13 et 18.21.

      24

      Littéralement : le fier, l'arrogant, moqueur son nom ! D'après cette définition, le terme de moqueur a, dans les écrits de la sagesse israélite, un sens bien plus grave que pour nous. Un moqueur est un homme qui se place au-dessus de toute loi morale.

      25

      Le paresseux périt des suites de sa paresse même ; en se ménageant, il se tue. Il a des désirs comme d'autres, et, quand il a les moyens matériels de se les passer, il ne sait pas résister, parce qu'il n'a aucune énergie morale. Et quand les moyens lui manquent, il est incapable, en tant que paresseux, de satisfaire ses besoins, même légitimes. Comparez 13.4 et 19.24.

      26

      Le juste est censé en mesure de satisfaire toutes ces requêtes, car il est sage et industrieux (22.4). Voir pour l'éloge de la générosité, 14.21 ; 19.17 et 22.9.

      27

      Condamnation du formalisme.

      Une action inf√Ęme, soit commise et dont il ne se repent pas, soit m√™me √† commettre.

      28

      Pourra toujours parler. On saura bien vite ce que vaut la déposition du faux témoin et on ne lui demandera plus de venir témoigner en justice. L'homme qui écoute, au contraire, c'est-à-dire celui qui, avant de parler, a consulté sa conscience et s'est enquis autour de lui de tout ce qui pouvait l'éclairer, sera toujours écouté avec plaisir.

      D'autres, au lieu de : pourra toujours parler, traduisent : parlera à perpétuité, c'est-à-dire de manière à obtenir la victoire ; son témoignage demeure à toujours.

      29

      Il y a de la hardiesse des deux c√īt√©s¬†; mais d'une part c'est l'insensibilit√© du p√©ch√©, de l'autre l'assurance de l'int√©grit√©.

      Il n'y a pas contradiction entre le second membre et 16.9, qui dit que c'est l'Eternel qui affermit les pas de l'homme : l'homme droit est celui que Dieu dirige.

      30

      Devant l'Eternel : en face de lui, en opposition aux décisions de sa sagesse suprême. Comparez Job 12.13-16. Rien contre Dieu.

      31

      Rien sans Dieu. Comparez Psaumes 33.17 et 1Samuel 17.47.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.