Psaumes 76

    • 2

      2 à 7 Le désastre.

      Dieu est connu. Il l'est dès longtemps par une série de délivrances, auxquelles vient de s'ajouter celle dont il est ici parlé.

      En Isra√ęl, qui subsiste en Juda et Benjamin, malgr√© la dispersion des dix tribus.

      3

      Salem : ancien nom de J√©rusalem, (voir Gen√®se 14.18, note). Ce nom est peut-√™tre employ√© ici √† cause de son analogie avec schal√īm (paix). L√† o√Ļ Dieu habite, on trouve s√©curit√© et paix.

      4

      Les foudres de l'arc : les flèches qui étincellent et qui volent avec la rapidité de l'éclair. Ce verset rappelle Psaumes 46.10.

      5

      Tu es brillant... Le psalmiste s'adresse √† Dieu, dont la gloire d√©passe infiniment en √©clat celle des puissances terrestres. Ces puissances, avec leurs chefs, sont compar√©es √† des montagnes formidables, d'o√Ļ s'√©lancent les arm√©es qui vont d√©pouiller les peuples voisins. Il peut para√ģtre √©trange √† notre go√Ľt moderne que Dieu soit d√©clar√© plus magnifique que des montagnes, mais de telles images sont famili√®res aux Orientaux. Delitzsch cite le vers arabe suivant : Les nobles sont comme un abri haut √©lev√© sur la montagne, o√Ļ tu trouves le pain du soir et le repos.

      6

      Ils n'ont plus trouvé leurs mains, pour saisir leurs armes.

      7

      A ta menace... Elle a suffi pour les réduire à la plus complète immobilité.

      8

      8 à 13 Le Dieu redoutable.

      Qui peut subsister ? Comparez Nahum 1.6.

      9

      La terre... se tut. Au tumulte des armées succéda l'immobilité de la mort.

      10

      Tous les malheureux de la terre. D'autres peuples menac√©s par Sanch√©rib profit√®rent de la d√©livrance accord√©e √† Isra√ęl¬†; d'ailleurs cette d√©livrance est le gage du salut de tous tes malheureux qui s'humilient sous la main de Dieu (le terme anav signifie √† la fois humble et afflig√©).

      11

      Des d√©bris de son courroux, litt√©ralement : du reste des fureurs. Il s'agit ici croyons-nous, des armes abandonn√©es par l'ennemi et qui sont les troph√©es de la victoire. Ce sens nous para√ģt de beaucoup pr√©f√©rable √† celui d'apr√®s lequel il s'agirait du courroux de Dieu : Tu te rev√™ts du reste de ta fureur. Outre que l'on ne comprend pas ce que peut √™tre ce reste de fureur divine, cette traduction d√©truit le parall√©lisme, que l'autre respecte.

      12

      Les [peuples] voisins : Dieu les a merveilleusement, délivrés, en même temps que son peuple, des mains de l'oppresseur commun, et ils sont invités à lui apporter des présents. Comparez Psaumes 68.30.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.