Crowdfunding TopMusic (campagne générale)

Romains 3.3

Que dire si quelques-uns n'ont pas cru ? Leur incrédulité annulera-t-elle la fidélité de Dieu ?
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Nombres 23

      19 Dieu n'est pas un homme pour mentir, ni le fils d'un homme pour revenir sur sa décision. Ce qu'il a dit, ne le fera-t-il pas ? Ce qu'il a déclaré, ne l'accomplira-t-il pas ?

      1 Samuel 15

      29 Celui qui est la force d'Isra√ęl ne ment pas et n‚Äô√©prouve pas de regrets, car il n'est pas un homme pour avoir des regrets.¬†¬Ľ

      Psaumes 84

      7 Lorsqu’ils traversent la vallée des pleurs, ils la transforment en un lieu plein de sources, et la pluie la couvre aussi de bénédictions.

      Esa√Įe 54

      9 En effet, la situation est, pour moi, pareille à celle de Noé : j'avais juré que le déluge qui a frappé Noé ne frapperait plus la terre ; de même, je jure de ne plus m'irriter contre toi et de ne plus te menacer.
      10 Même si les montagnes s'éloignaient, même si les collines étaient ébranlées, mon amour ne s'éloignera pas de toi et mon alliance de paix ne sera pas ébranlée, dit celui qui a compassion de toi, l'Eternel.

      Esa√Įe 55

      11 Il en va de même pour ma parole, celle qui sort de ma bouche : elle ne revient pas à moi sans effet, sans avoir fait ce que je désire et rempli la mission que je lui ai confiée.

      Esa√Įe 65

      15 Vous laisserez votre nom comme une formule de mal√©diction √† ceux que j‚Äôai choisis. Ils diront¬†: ¬ę¬†Que le Seigneur, l'Eternel, te fasse mourir comme eux¬†!¬†¬Ľ Quant √† ses serviteurs, l‚ÄôEternel leur donnera un autre nom.
      16 Celui qui voudra être béni dans le pays voudra l'être par le Dieu de vérité, et celui qui prêtera serment dans le pays le fera au nom du Dieu de vérité. Les détresses passées seront oubliées, elles seront cachées à mes yeux.

      Jérémie 33

      24 ¬ę¬†N'as-tu pas remarqu√© ce que dit ce peuple¬†? Ils affirment que l‚ÄôEternel a rejet√© les deux familles qu‚Äôil avait choisies. Ils m√©prisent ainsi mon peuple, au point de ne plus le consid√©rer comme une nation.
      25 ¬Ľ Voici ce que dit l‚ÄôEternel¬†: Si je n‚Äôavais pas √©tabli mon alliance avec le jour et avec la nuit, les r√®gles fix√©es au ciel et √† la terre,
      26 alors je pourrais aussi rejeter la descendance de Jacob et de mon serviteur David et ne plus prendre dans la lign√©e de ce dernier les dominateurs des descendants d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Cependant, je ram√®nerai leurs d√©port√©s et j'aurai compassion d'eux.¬†¬Ľ

      Matthieu 24

      35 Le ciel et la terre dispara√ģtront, mais mes paroles ne dispara√ģtront pas.

      Jean 1

      16 Nous avons tous re√ßu de sa pl√©nitude, et gr√Ęce sur gr√Ęce.

      Romains 3

      3 Que dire si quelques-uns n'ont pas cru ? Leur incrédulité annulera-t-elle la fidélité de Dieu ?

      Romains 9

      6 Ce n'est pas que la parole de Dieu soit sans effet. Non, car ceux qui sont issus d'Isra√ęl ne sont pas tous Isra√ęl,

      Romains 10

      16 Mais tous n'ont pas ob√©i √† la bonne nouvelle. En effet, Esa√Įe dit¬†: Seigneur, qui a cru √† notre pr√©dication¬†?

      Romains 11

      1 Je demande donc¬†: ¬ę¬†Dieu aurait-il rejet√© son peuple¬†?¬†¬Ľ Certainement pas¬†! En effet, je suis moi-m√™me isra√©lite, de la descendance d'Abraham, de la tribu de Benjamin.
      2 Dieu n'a pas rejet√© son peuple, qu'il a connu d'avance. Ne savez-vous pas ce que l'Ecriture rapporte au sujet d'Elie, quand le proph√®te adresse √† Dieu cette plainte contre Isra√ęl¬†:
      3 Seigneur, ils ont tué tes prophètes, ils ont démoli tes autels ; moi seul, je suis resté, et ils cherchent à m’enlever la vie ?
      4 Mais quelle réponse Dieu lui donne-t-il ? Je me suis réservé 7000 hommes qui n'ont pas plié les genoux devant Baal.
      5 De m√™me, dans le temps pr√©sent aussi, il y a un reste conform√©ment √† l‚Äô√©lection de la gr√Ęce.
      6 Or, si c'est par gr√Ęce, ce n'est plus par les Ňďuvres, autrement la gr√Ęce n'est plus une gr√Ęce. [Et si c'est par les Ňďuvres, ce n'est plus une gr√Ęce, autrement l'Ňďuvre n'est plus une Ňďuvre. ]
      7 Qu‚Äôen est-il donc¬†? Ce qu'Isra√ęl recherche, il ne l'a pas obtenu, mais ceux qui ont √©t√© choisis l'ont obtenu et les autres ont √©t√© endurcis.
      29 En effet, les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables.

      2 Corinthiens 3

      18 Nous tous qui, sans voile sur le visage, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de gloire en gloire, par l'Esprit du Seigneur.

      2 Thessaloniciens 1

      3 Fr√®res et sŇďurs, nous devons constamment dire √† Dieu toute notre reconnaissance √† votre sujet, et cela est juste, parce que votre foi fait de grands progr√®s et que l'amour mutuel que vous vous portez tous augmente de plus en plus.

      2 Timothée 2

      13 si nous sommes infidèles, lui reste fidèle, [car] il ne peut se renier lui-même.

      Tite 1

      1 De la part de Paul, serviteur de Dieu et ap√ītre de J√©sus-Christ. ‚Äď J‚Äôai √©t√© charg√© d‚Äôamener ceux que Dieu a choisis √† la foi et √† la connaissance de la v√©rit√© qui est conforme √† la pi√©t√©,
      2 afin qu’ils aient l'espérance de la vie éternelle. Le Dieu qui ne ment pas l’avait promise avant tous les temps,

      Hébreux 4

      2 En effet, cette bonne nouvelle nous a été annoncée aussi bien qu’à eux, mais la parole qu’ils ont entendue ne leur a servi à rien parce qu’ils n’étaient pas unis dans la foi à ceux qui ont écouté.

      Hébreux 6

      13 Lorsque Dieu a fait la promesse à Abraham, comme il ne pouvait pas prêter serment par plus grand que lui, il a juré par lui-même
      14 en disant : Certainement, je te comblerai de bénédictions et je multiplierai ta descendance.
      15 C'est ainsi qu’après une attente patiente Abraham a obtenu ce qui lui avait été promis.
      16 Or, les hommes jurent par plus grand qu'eux et le serment est une garantie qui met fin à toute contestation.
      17 C’est pourquoi Dieu, voulant montrer plus clairement encore aux héritiers de la promesse le caractère irrévocable de sa décision, est intervenu par un serment.
      18 Ainsi, par deux actes irrévocables dans lesquels il est impossible que Dieu mente, nous sommes puissamment encouragés, nous dont le seul refuge a été de saisir l'espérance qui nous était proposée.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider