TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

1 Rois 14

    • 1

      1 à 20 Jéroboam s'obstinant dans son endurcissement, Dieu le frappe dans sa famille, et, à l'occasion de cette épreuve, le prophète Ahija lui fait annoncer non seulement l'anéantissement de sa maison, mais encore la captivité de son peuple dans le pays situé au-delà de l'Euphrate. Cetle prédiction d'Ahija est en quelque sorte le type original de toutes les prophéties subséquentes, relatives aux rois et au peuple des dix tribus.

      En ce temps-là : peu de temps après.

      Abija, fils de J√©roboam : son fils a√ģn√© et son h√©ritier, jeune homme de grande esp√©rance (verset 13).

      2

      Déguise-toi. Il redoute avec raison une réponse défavorable d'Ahija, dont il n'avait pas respecté les recommandations (11.38), et veut essayer de tromper sur son identité le vieux prophète aveugle.

      3

      Dix pains, des g√Ęteaux et une cruche de miel. Elle devait, selon l'usage, offrir au proph√®te quelques pr√©sents (1Samuel 9.8). Afin de se faire passer pour une pauvre femme du peuple, elle doit pr√©parer un pr√©sent extr√™mement simple.

      4

      Ses yeux étaient fixes : paralysés (1Samuel 3.2).

      5

      Telle et telle chose : formule abrégée résumant la prédiction qui va suivre (versets 6 à 16), pour ne pas la dire deux fois.

      9

      Que tu as fait le mal plus que tous ceux... Aucun des prédécesseurs de Jéroboam, rois ou juges, n'avait, par ambition personnelle, érigé un culte illégal en lui donnant le caractère d'une institution officielle et nationale.

      Que tu es all√© te faire d'autres dieux. Alors m√™me que le culte des veaux d'or √©tait cens√© s'adresser √† l'Eternel, ce culte n'en √©tait pas moins le premier degr√© de l'idol√Ętrie, lequel devait in√©vitablement prendre un caract√®re toujours plus grave.

      10

      Tout m√Ęle, litt√©ralement : tous ceux qui urinent contre la muraille¬†; tous les m√Ęles de la maison de J√©roboam¬†; comparez 1Samuel 25.22.

      Mineur ou majeur, litt√©ralement : tant ce qui est renferm√© que ce qui est rel√Ęch√©¬†; locution proverbiale. dont le sens est sans doute : aussi bien les enfants que l'on garde √† la maison que les adultes qui sont √©mancip√©s. On a entendu aussi : esclaves ou libres (Deut√©ronome 32.36).

      11

      Le m√©pris pour Dieu (verset 9) trouvera son ch√Ętiment correspondant, en vertu du principe 1Samuel 2.30. La privation de s√©pulture √©tait envisag√©e comme un signe de la mal√©diction divine (Deut√©ronome 28.26).

      Les chiens le mangeront. En Orient, les chiens errants circulent dans les rues et se nourrissent des ordures et même des cadavres.

      12

      La mort immédiate de ce fils sera le gage et le commencement de l'accomplissement de la prophétie d'Ahija.

      13

      Tout Isra√ęl m√®nera deuil¬†; particuli√®rement en raison des belles qualit√©s de l'enfant ou du jeune homme, d√©j√† connues.

      Celui-ci seul... Jéroboam lui-même mourut naturellement et fut enterré.(verset 20).

      14

      L'explication la plus simple de ce passage obscur est celle-ci : L'Eternel suscitera sur Isra√ęl un roi qui, en ce jour-l√†, retranchera la maison de J√©roboam. Mais que dis-je : dans ce jour-l√†¬†? D√©j√† maintenant le vengeur est l√†¬†!

      15

      Le peuple aussi, qui s'est rendu complice des p√©ch√©s du roi, aura son ch√Ętiment, et il sera terrible.

      Comme le roseau agité ; image de l'instabilité politique et sociale de ce petit Etat.

      Il les dispersera... : prévision de la captivité assyrienne, 2Rois 15.29 ; 18.11 ; comparez déjà Deutéronome 29.28.

      Des aschères : troncs d'arbres représentant la divinité phénicienne Astarté.

      17

      Thirtsa. Jéroboam avait transporté sa résidence dans cette ville, située dans une riante contrée, non loin de Sichem (comparez Josué 12.24 ; Cantique 6.4).

      19

      Dans le livre des Annales... : voir 11.41, note.

      20

      Vingt-deux ans¬†; de 975 √† 953 avant J-C, selon la chronologie indiqu√©e dans les Proph√®tes (Bible annot√©e)¬†; mais de nouvelles d√©couvertes devront peut-√™tre modifier ces dates, ainsi que celles de la suite des rois d'Isra√ęl et de Juda.

      Et il s'endormit avec ses pères : à la suite d'une maladie soudaine qui le frappa après la guerre malheureuse qu'il soutint contre Abijam, roi de Juda (2Chroniques 13.20).

      21

      Agé de quarante-et-un an. Roboam était donc déjà né au moment de l'avènement de son père, car Salomon a régné quarante ans (11.42).

      La ville que l'Eternel avait choisie..., en opposition aux capitales successives du royaume des dix-tribus (Sichem, Thirtsa, Samarie).

      Le nom de sa mère était Naama, une Ammonite (verset 31). La mère de chacun des rois de Juda est toujours mentionnée, à cause de l'autorité dont jouissait la reine-mère et de l'influence qu'elle exerçait sur le roi et le gouvernement (15.2,13 ; 22.42, etc.)

      22

      Et Juda fit ce qui √©tait mal... Il r√©sulte de 2Chroniques 11.17 que Roboam et son peuple demeur√®rent fid√®les √† l'Eternel pendant trois ann√©es. Le texte donne √† penser que le mal partit du peuple plut√īt que du roi.

      Ils le provoquèrent à jalousie. La relation de Dieu avec son peuple est souvent présentée sous l'image de l'union conjugale.

      23

      Eux aussi... : aussi bien que les Israélites des dix tribus.

      Des statues ; des colonnes, des pierres taillées représentant la divinité masculine des Cananéens (Baal), tandis que les aschères, simples troncs d'arbre, représentaient la divinité féminine. Le culte de l'Eternel n'en continuait pas moins à être célébré dans le temple avec une grande pompe par le roi lui-même (verset 28).

      Sur toute colline élevée et sous tout arbre vert : Deutéronome 12.2, note.

      24

      Des prostitués. Le mot signifie proprement : consacrés ; genre de prostitution plus odieux encore que celui pratiqué par les femmes en l'honneur de la déesse (Deutéronome 23.17).

      Les mots : dans le pays, indiquent que c'étaient des étrangers, Cananéens ou Phéniciens (et non des Israélites), qui, pour exercer ce métier, étaient venus s'établir dans le pays.

      25

      Le ch√Ętiment ne tarde pas √† suivre le crime. Sur l'invasion de Sisak, comparez 2Chroniques 12.2. Peut-√™tre le roi d'Egypte entreprit-il cette campagne contre Juda √† l'instigation de J√©roboam, qui avait √©t√© son prot√©g√© et qui, d'apr√®s la tradition, √©tait m√™me devenu son gendre.

      Sisak ou Shéshonk : voir 11.40. Cette expédition de Sisak en Judée est confirmée par un monument découvert à Karnak, dans la Haute-Egypte, sur lequel ce roi avait fait graver le nom des cent trente-trois villes de Palestine conquises par lui (on y voit même le portrait d'un roi vaincu qui doit être celui de Roboam).

      Les boucliers d'or : Comparez 10.16. Cette expédition fut surtout une campagne de pillage.

      27

      Chefs des coureurs : chefs des gardes du corps qui servaient de messagers (2Rois 11.4).

      28

      Dans la chambre des coureurs : non dans la maison du Liban o√Ļ avaient √©t√© d√©pos√©s les boucliers d'or (10.17).

      29

      Le livre des Annales des rois de Juda : voir verset 19.

      30

      Il y eut toujours guerre... ; non guerre proprement dite, car le récit plus détaillé des Chroniques ne parle d'aucune guerre déclarée, mais mésintelligence habituelle qui se manifestait par des hostilités partielles. Roboam avait bien compris que la rupture était définitive et il ne songea pas à reconquérir le royaume dissident (12.24).

      31

      Abijam. Les Chroniques l'appellent Abija, autre forme plus ordinaire du même nom.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.