2 Rois 23

    • 1 AussitĂ´t, le roi convoqua auprès de lui tous les anciens de Juda et de JĂ©rusalem.

      2 Ils se rendirent ensemble au temple du Seigneur, accompagnés de la population de Jérusalem et de Juda, prêtres, prophètes et gens de toutes conditions. Puis le roi leur lut à tous le livre de l’alliance découvert dans le temple.

      3 Il se tint ensuite près de la colonne du temple et renouvela l’alliance avec le Seigneur ; chacun devait s’engager à être fidèle au Seigneur, à obéir de tout son cœur et de toute son âme à ses commandements, à ses enseignements et à ses prescriptions, et à mettre en pratique tout ce qui est écrit dans le livre de l’alliance. Tout le peuple accepta cet engagement.

      RĂ©forme religieuse en Juda

      4 Ensuite le roi ordonna au grand-prêtre Hilquia, à ses adjoints et aux prêtres gardiens de l’entrée du temple de débarrasser le sanctuaire de tous les objets servant au culte de Baal, d’Achéra et des astres ; on brûla ces objets en dehors de Jérusalem, dans la vallée du Cédron, et on en porta les cendres à Béthel.

      5 Josias renvoya les faux prêtres que les rois de Juda avaient désignés pour offrir des sacrifices dans les lieux sacrés des villes de Juda et des environs de Jérusalem ; il les renvoya, parce qu’ils offraient des sacrifices à Baal, au Soleil, à la Lune, aux signes du zodiaque et à tous les autres astres.

      6 Il fit enlever du temple le poteau sacré d’Achéra ; on le porta hors de Jérusalem pour le brûler dans la vallée du Cédron ; on le réduisit complètement en cendres et l’on répandit celles-ci sur le terrain servant de cimetière populaire.

      7 Josias fit encore démolir les locaux, proches du temple, où l’on pratiquait la prostitution sacrée et où des femmes tissaient des vêtements pour le culte d’Achéra.

      8 Ensuite Josias fit venir à Jérusalem tous les prêtres qui, de Guéba à Berchéba, officiaient dans les villes de Juda, et il rendit inutilisables les lieux sacrés où ils offraient des sacrifices. A Jérusalem, on démolit les autels situés près des portes de la ville, entre autres celui qui se trouvait à la porte de Yochoua, gouverneur de la ville, à gauche en entrant.

      9 Cependant les prêtres qui avaient officié dans les lieux sacrés ne furent pas autorisés à offrir des sacrifices sur l’autel du Seigneur, à Jérusalem ; mais ils pouvaient manger des pains sans levain, tout comme les autres prêtres.

      10 Josias rendit inutilisable le brûloir du Tofeth, dans la vallée de Hinnom, afin que les gens n’y brûlent plus leur fils ou leur fille en sacrifice au dieu Molek.

      11 Il supprima les chevaux que les rois de Juda avaient consacrés au culte du Soleil. Ces chevaux se trouvaient à côté de l’entrée du temple, dans les bâtiments annexes, près de la chambre du fonctionnaire Netan-Mélek. Josias fit brûler les chars du Soleil.

      12 Il démolit les autels que les rois de Juda avaient dressés sur le toit plat des appartements d’Ahaz, ainsi que ceux dressés par Manassé dans les deux cours du temple ; il les fit mettre en pièces sur place, et fit jeter les débris dans la vallée du Cédron.

      13 Il rendit inutilisables les lieux sacrés que le roi Salomon avait installés au sud du mont des Oliviers, la colline qui fait face à Jérusalem ; ces lieux sacrés étaient dédiés à Astarté, l’ignoble déesse des Sidoniens, à Kemoch, l’ignoble dieu des Moabites, et à Milkom, l’abominable dieu des Ammonites.

      14 Josias fit briser les pierres dressées, couper les poteaux sacrés, et recouvrir les emplacements sacrés avec des ossements humains.

      Réforme religieuse en Israël

      15 Josias démolit aussi le lieu sacré de Béthel, que Jéroboam, fils de Nebath, avait installé pour entraîner le peuple d’Israël dans le péché ; il incendia le lieu sacré, démolit l’autel, brûla le poteau sacré et réduisit le tout en poussière.

      16 A cette occasion, Josias, s’étant retourné, vit le cimetière qui se trouvait sur la colline ; alors il envoya des gens prendre des ossements dans les tombes, pour les brûler sur l’autel et le rendre ainsi inutilisable, conformément à ce qu’avait dit le prophète du Seigneur, lorsque le roi Jéroboam se tenait devant l’autel, au cours de la fête. Puis Josias se retourna et vit le tombeau de ce prophète du Seigneur

      17 et il demanda : « Quelle est donc cette pierre tombale que je vois là-bas ? » Des habitants de la ville lui répondirent : « C’est la tombe du prophète venu de Juda, celui qui avait annoncé tout ce que tu viens de faire à cet autel, ici. »

      18 Alors Josias ordonna : « Laissez cette tombe ! Que personne ne touche aux ossements de ce prophète ! » C’est ainsi que l’on épargna ses ossements, tout comme ceux du prophète venu de Samarie.

      19 Les rois d’Israël avaient irrité le Seigneur en construisant des lieux de culte païens dans les villes de la Samarie. Josias en détruisit aussi tous les bâtiments, exactement comme il l’avait fait à Béthel.

      20 Sur les autels, il égorgea les prêtres mêmes qui y avaient officié, et il brûla des ossements humains. Ensuite Josias retourna à Jérusalem.

      Le peuple de Juda célèbre la Pâque

      21 Le roi Josias ordonna au peuple tout entier de célébrer la fête de la Pâque en l’honneur du Seigneur leur Dieu, comme le livre de l’alliance le commande.

      22 En effet, depuis l’époque où Israël était gouverné par les Juges, et pendant tout le temps où des rois régnaient sur Israël et sur Juda, on n’avait pas célébré une fête de la Pâque comme celle-ci.

      23 Mais alors on la célébra à Jérusalem en l’honneur du Seigneur, pendant la dix-huitième année du règne de Josias.

      Conclusion sur le règne de Josias

      24 Pour obéir aux ordres du livre de la loi, trouvé par le grand-prêtre Hilquia dans le temple du Seigneur, Josias élimina de Jérusalem et du pays de Juda les gens qui interrogeaient les esprits des morts, et il fit détruire les statuettes sacrées, les idoles et autres objets de culte païens.

      25 En résumé, il n’y avait pas eu avant Josias de roi comme lui, qui se soit attaché au Seigneur de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa force, comme la loi de Moïse le commande ; et après lui, il n’y en a pas eu non plus.

      26 Cependant la colère du Seigneur à l’égard du royaume de Juda était si grande qu’il refusa de se laisser apaiser, tant le roi Manassé l’avait irrité.

      27 Et c’est pourquoi il déclara : « De même qu’autrefois je n’ai plus voulu voir devant moi les gens du royaume d’Israël, de même je ne veux plus voir ceux du royaume de Juda. Je vais rejeter Jérusalem, cette ville que j’avais choisie, et le temple, où j’avais promis de manifester ma présence. »

      28 Tout le reste de l’histoire de Josias est contenu dans le livre intitulé Actes des rois de Juda.

      29 C’est pendant son règne que le Pharaon Néco, roi d’Égypte, conduisit son armée vers l’Euphrate pour secourir le roi d’Assyrie ; le roi Josias alla à sa rencontre, mais Néco le fit mourir, à Méguiddo, dès qu’il le vit.

      30 Ses officiers transportèrent son corps sur un char de Méguiddo à Jérusalem, où on l’enterra dans son tombeau. Ensuite les citoyens de Juda choisirent Joachaz, fils de Josias, et le consacrèrent comme roi pour succéder à son père.

      Joachaz, roi de Juda

      31 Joachaz avait vingt-trois ans lorsqu’il devint roi ; il ne régna que trois mois à Jérusalem. Sa mère s’appelait Hamoutal, et elle était fille d’Irméya, de Libna.

      32 Joachaz fit ce qui déplaît au Seigneur, tout comme ses ancêtres.

      33 Le Pharaon Néco l’emmena prisonnier à Ribla, au pays de Hamath et mit ainsi fin à son règne ; en même temps, Néco exigea du pays de Juda une redevance de trois mille kilos d’argent et trente kilos d’or.

      34 Ensuite il désigna Éliaquim, fils de Josias, comme roi pour succéder à son père, et changea son nom en Joaquim. Quant à Joachaz, il l’emmena en Égypte où il mourut.

      35 Joaquim dut prélever des impôts dans son royaume afin de verser au Pharaon ce qu’il exigeait ; lorsque chaque citoyen eut payé sa part, Joaquim put remettre l’argent et l’or à Néco.

      Joaquim, roi de Juda

      36 Joaquim avait vingt-cinq ans lorsqu’il devint roi ; il régna onze ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Zéboudda, et elle était fille de Pedaya, de Rouma.

      37 Joaquim fit ce qui déplaît au Seigneur, tout comme ses ancêtres.
Seuls les Évangiles sont disponibles en vidéo pour le moment.
  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.