Teaser Nuit de louange et de priĂšre

Apocalypse 18.2

Il cria d'une voix forte : « Elle est tombée, [elle est tombée, ] Babylone la grande ! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire pour tout esprit impur, un repaire pour tout oiseau impur et détestable.
  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • LĂ©vitique 11

      13 » Voici, parmi les oiseaux, ceux que vous considérerez comme abominables et dont on ne mangera pas : l'aigle, l'orfraie, l'aigle de mer,
      14 le milan, les diverses espĂšces de vautours,
      15 toutes les espĂšces de corbeaux,
      16 l'autruche, le hibou, la mouette, les diverses espĂšces d’éperviers,
      17 le chat-huant, le plongeon, la chouette,
      18 le cygne, le pélican, le cormoran,
      19 la cigogne, les diverses espÚces de hérons, la huppe et la chauve-souris.

      EsaĂŻe 13

      19 Alors Babylone, l'ornement des royaumes, la fiÚre parure des Babyloniens, connaßtra la catastrophe dont Dieu a frappé Sodome et Gomorrhe.
      20 Elle ne sera plus jamais habitée, elle ne sera plus jamais peuplée. L'Arabe n'y dressera pas sa tente et les bergers n'y feront pas dormir leurs troupeaux.
      21 Ce sont les bĂȘtes du dĂ©sert qui y auront leur taniĂšre. Les hiboux envahiront ses maisons, les autruches s’y installeront et les boucs viendront y faire leurs bonds.
      22 Les hyÚnes hurleront dans ses palais et les chiens sauvages dans ses résidences de luxe. Le moment fixé pour elle est bientÎt là et son existence ne sera pas prolongée.

      EsaĂŻe 14

      23 Je ferai d’elle le domaine du hĂ©risson et un marĂ©cage, et je la balaierai Ă  l’aide du balai de la destruction, dĂ©clare l'Eternel, le maĂźtre de l’univers.

      EsaĂŻe 21

      8 Le guetteur s'écria, pareil à un lion : « Seigneur, je me tiens sur mon poste de guet toute la journée et je suis debout à ma tour de garde toutes les nuits,
      9 et voici qu’arrive un char, un homme sur un attelage Ă  deux chevaux ! » Il prit encore la parole et dit : « Elle est tombĂ©e, elle est tombĂ©e, Babylone, et toutes les sculptures sacrĂ©es de ses dieux sont en piĂšces par terre ! »

      EsaĂŻe 34

      11 Le pélican et le hérisson en prendront possession, la chouette et le corbeau y habiteront. On y étendra le ruban à mesurer du vide et le fil à plomb du chaos.
      12 Ses notables n'y proclameront plus de roi, tous ses princes auront disparu.
      13 Les buissons d’épines pousseront dans ses palais, les ronces et les orties dans ses forteresses. Ce sera le domaine des chacals, le repaire des autruches.
      14 Les bĂȘtes du dĂ©sert y rencontreront les hyĂšnes et les boucs s'y appelleront l’un l’autre. Le spectre de la nuit y aura sa rĂ©sidence et y trouvera son endroit de repos.
      15 Le serpent y fera son nid, y dĂ©posera ses Ɠufs, les couvera et rassemblera ses petits sous son ombre. LĂ  se rassembleront les vautours, chaque femelle avec son compagnon.

      Jérémie 25

      30 » Quant Ă  toi, tu leur transmettras toutes ces prophĂ©ties et tu leur diras : ‘L'Eternel rugit d'en haut, de son saint refuge il fait retentir sa voix. Il rugit contre son domaine, il rĂ©pond Ă  tous les habitants de la terre d’un cri semblable Ă  celui des hommes qui Ă©crasent le raisin.

      Jérémie 50

      39 VoilĂ  pourquoi les animaux du dĂ©sert s'y installeront en compagnie des chacals et les autruches y Ă©liront domicile. Babylone ne sera plus jamais habitĂ©e. Les gĂ©nĂ©rations passeront, mais plus personne n’y rĂ©sidera.
      40 Ce sera comme lors de la catastrophe dont Dieu a frappĂ© Sodome et Gomorrhe ainsi que les villes voisines, dĂ©clare l'Eternel : plus personne n’y habitera, aucun homme n’y sĂ©journera.

      Jérémie 51

      8 Soudain Babylone est tombĂ©e, et elle est en piĂšces. Lamentez-vous sur elle, prenez du baume pour sa plaie : peut-ĂȘtre guĂ©rira-t-elle.
      37 Babylone deviendra un tas de ruines, un repaire de chacals, un sujet de consternation et de moquerie. Il n'y aura plus d'habitants.
      60 JĂ©rĂ©mie enregistra par Ă©crit dans un livre tous les malheurs qui devaient frapper Babylone, toutes ces paroles Ă©crites Ă  l’intention de Babylone,
      61 puis il dit à Seraja : « Une fois arrivé à Babylone, tu veilleras à faire la lecture de toutes ces paroles
      62 et tu diras : ‘Eternel, c'est toi qui as dĂ©clarĂ© que cet endroit serait rayĂ© de la carte et qu'il ne serait plus habitĂ© ni par les hommes ni par les bĂȘtes, mais qu'il deviendrait un dĂ©sert pour toujours.’
      63 Quand tu auras terminé la lecture de ce livre, tu y attacheras une pierre et tu le jetteras au milieu de l'Euphrate,
      64 puis tu diras : ‘Babylone disparaĂźtra de la mĂȘme maniĂšre. Elle ne se relĂšvera pas des malheurs que je ferai venir sur elle. Ils tomberont Ă©puisĂ©s.’ » Fin des paroles de JĂ©rĂ©mie.

      Joël 3

      Sophonie 2

      14 Des troupeaux se coucheront au milieu d'elle, des animaux de toute espĂšce : mĂȘme le pĂ©lican et le hĂ©risson passeront la nuit parmi ses chapiteaux. Des hululements se feront entendre aux fenĂȘtres. La ruine sera sur le seuil, car les lambris de cĂšdre seront arrachĂ©s.

      Marc 5

      3 Cet homme habitait dans les tombeaux, et personne ne pouvait plus l'attacher, mĂȘme avec une chaĂźne.
      4 En effet, souvent on l’avait attachĂ© avec des fers aux pieds et des chaĂźnes, mais il avait cassĂ© les chaĂźnes et brisĂ© les fers, et personne n'avait la force de le maĂźtriser.
      5 Il Ă©tait sans cesse, nuit et jour, dans les tombeaux et sur les montagnes ; il criait et se blessait lui-mĂȘme avec des pierres.

      Luc 8

      27 Lorsque JĂ©sus fut descendu Ă  terre, un homme de la ville vint Ă  sa rencontre ; il avait des dĂ©mons depuis assez longtemps. Il ne portait pas de vĂȘtement et n’habitait pas dans une maison, mais dans les tombeaux.
      28 Quand il vit Jésus, il poussa un cri, se jeta à ses pieds et dit d'une voix forte : « Que me veux-tu, Jésus, Fils du Dieu trÚs-haut ? Je t'en supplie, ne me tourmente pas. »

      Apocalypse 1

      15 ses pieds Ă©taient semblables Ă  du bronze ardent, comme s’ils avaient Ă©tĂ© embrasĂ©s dans une fournaise, et sa voix ressemblait au bruit de grandes eaux.

      Apocalypse 5

      2 Je vis aussi un ange puissant proclamer d'une voix forte : « Qui est digne d'ouvrir le livre et d'en briser les sceaux ? »

      Apocalypse 10

      3 et il cria d'une voix forte, comme un lion qui rugit. Quand il eut crié, les sept tonnerres firent entendre leur voix.

      Apocalypse 14

      8 Un autre, un deuxiÚme ange, le suivit en disant : « Elle est tombée, [elle est tombée, ] Babylone la grande, elle qui a fait boire à toutes les nations le vin de la fureur de sa prostitution ! »
      15 Un autre ange sortit alors du temple et cria d'une voix forte à celui qui était assis sur la nuée : « Lance ta faucille et moissonne, car l'heure de moissonner est venue, la récolte de la terre est mûre. »

      Apocalypse 16

      13 Je vis sortir de la gueule du dragon, de la gueule de la bĂȘte et de la bouche du prĂ©tendu prophĂšte trois esprits impurs semblables Ă  des grenouilles.
      19 La grande ville fut divisée en trois parties et les villes des nations s'écroulÚrent. Dieu se souvint de Babylone la grande pour lui faire boire la coupe du vin de son ardente colÚre.

      Apocalypse 17

      5 Sur son front était écrit un nom, un mystÚre : « Babylone la grande, la mÚre des prostituées et des abominations de la terre. »
      18 Et la femme que tu as vue, c'est la grande ville qui exerce la royauté sur les rois de la terre. »

      Apocalypse 18

      2 Il cria d'une voix forte : « Elle est tombée, [elle est tombée, ] Babylone la grande ! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire pour tout esprit impur, un repaire pour tout oiseau impur et détestable.
      10 Ils se tiendront à distance, par crainte de son tourment, et ils diront : « Malheur ! Malheur ! La grande ville, Babylone, la ville puissante ! En une seule heure ton jugement est venu ! »
      21 Alors, un ange puissant prit une pierre qui ressemblait Ă  une grande meule et il la jeta dans la mer en disant : « C’est avec la mĂȘme violence que Babylone, la grande ville, sera jetĂ©e Ă  bas, et on ne la retrouvera plus.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
DĂ©couvrir sur TopMusic
Rivers & Robots Still (Vol 1)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptĂ©s Ă  vos centres d'intĂ©rĂȘts. En savoir plus

Valider