TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

Ezéchiel 31

    • 2

      A qui ressembles-tu¬†? La r√©ponse n'est pas : √† personne¬†; mais : √† Assur, quand il √©tait au fa√ģte de sa puissance. A cette id√©e se rattache naturellement le tableau suivant.

      3

      Un cèdre sur le Liban. Le sens est : aussi beau que l'un des cèdres qui croissent au Liban. On sait que nulle part cet arbre ne se trouve aussi beau que là.

      4

      L'ab√ģme. Ce mot d√©signe ici le r√©servoir souterrain d'o√Ļ √©tait cens√©e jaillir la source abondante o√Ļ le c√®dre plongeait ses racines. C'est l'image des circonstances favorables, divinement pr√©par√©es, qui avaient amen√© la fondation de l'empire assyrien et contribu√© au d√©veloppement de sa puissance.

      Tandis qu'il envoyait... La source envoyait le gros de ses eaux au cèdre et n'accordait que des ruisseaux aux autres arbres croissant dans la plaine, c'est-à-dire aux autres Etats moins favorisés.

      5

      Image du développement immense qu'avait pris l'Assyrie : elle s'étendait depuis la Médie, à l'est, jusqu'à l'Asie-Mineure et à l'Egypte, à l'ouest et au sud.

      6

      La troisième proposition est l'explication des deux premières ; il s'agit ici des rois et des peuples vassaux de l'Assyrie.

      8

      Il n'y avait aucun empire semblable à celui là. Les autres royaumes (cyprès, platanes) n'égalaient pas même ses provinces (ses rameaux).

      Le jardin de Dieu ne peut désigner que le paradis. Le sens est : que lorsque le paradis existait, il ne renfermait pas d'arbre pareil à ce cèdre. L'homme n'apparaissait pas si grand en Adam, nouvellement créé, que dans la personne du roi d'Assyrie.

      9

      Je l'avais rendu beau. Ces mots rappellent quel était Celui qui avait donné à l'Assyrie une telle force.

      Etaient jaloux de lui. Ici se mêlent l'image et l'application. De même que, si les arbres du paradis eussent encore existé, ils eussent été jaloux du cèdre, de même les rois de la terre les plus puissants et les plus riches étaient jaloux du monarque ninivite.

      10

      Dans les deux versets suivants, le Seigneur rappelle la sentence qu'il a portée contre Assur lorsque cet Etat était encore dans toute sa grandeur. Dès le verset 12, il montrera comment la sentence a été exécutée.

      Tu as √©t√© fier. Dieu parlait ainsi en s'adressant √† Assur lui-m√™me, au temps o√Ļ il subsistait encore¬†; puis, comme s'il se d√©tournait de lui, il parle de lui √† la troisi√®me personne : Il a port√© sa cime...

      Jusque dans les nues : allusion au verset 3. C'est l'image de l'orgueil humain qui tend √† se faire √©gal √† Dieu¬†; comparez Esa√Įe 14.13-14.

      11

      Du dieu des nations : de celui qui par sa force incomparable appara√ģtra comme un dieu entre les hommes, de N√©bucadnetsar.

      Qui le traitera. Ce futur montre que cette sentence était sortie de la bouche de Dieu avant la chute d'Assur.

      Je l'ai chassé : je l'ai rejeté.

      12

      Retour à l'image du cèdre. Sens : Cet empire assyrien, si fortement constitué, se démembre, et les peuples qu'il réunissait se trouvent affranchis de son joug.

      13

      Le tronc gisant, ainsi que les rameaux dispersés, servent d'abri aux animaux. C'est l'image des peuples qui cherchent à tirer profit des ressources immenses précédemment exploitées par l'empire déchu.

      14

      Afin qu'aucun arbre... Ce jugement est venu de Dieu qui a voulu enseigner aux grands de la terre à mettre des bornes à leur ambition et à leur confiance en eux-mêmes.

      Ils sont tous livr√©s √† la mort. La terre est un cimeti√®re o√Ļ sont condamn√©s √† descendre successivement les rois, les peuples et les empires¬†; voil√† ce que la chute d'Assur apprend √† tous.

      15

      Dans ce verset et les deux suivants est décrite l'émotion produite par ce jugement. Et d'abord, sur la terre Dieu ordonne un deuil universel.

      L'ab√ģme (la source d'o√Ļ provenait la prosp√©rit√© d'Assur, verset 4) est voil√©, c'est-√†-dire, ne donne plus son eau. Les causes de la grandeur de l'empire sont paralys√©es. Tous les peuples sont √©pouvant√©s d'un jugement qui peut les frapper tous √©galement.

      16

      Puis, dans le sch√©ol, le s√©jour des morts. Les nations que le glaive d'Assur y a fait descendre sont consol√©es, en voyant ce roi si puissant, avec ses vassaux (verset 17), partager le sort qu'il leur a fait subir¬†; comparez Esa√Įe 14.6-20.

      Tous les arbres d'Eden : les rois de tous ces peuples détruits, qui sont descendus dans le sombre séjour.

      17

      Ceux-là aussi. Il s'agissait au verset 16 des puissances abattues par Assur et qu'il va rejoindre au schéol. Il s'agit ici, pensons-nous, des vassaux de l'Assyrie, dont la puissance s'écroule avec elle.

      18

      Cette question pourrait s'adresser √† Assur¬†; le proph√®te proclamerait ici son abaissement, pour dire ensuite √† Pharaon : Tel va √™tre ton sort. Mais d'apr√®s l'analogie du verset 2, par cette question le proph√®te revient plut√īt √† Pharaon. Il se transporte au moment o√Ļ le jugement de l'Egypte, d√©crit dans les chapitres pr√©c√©dents, est d√©j√† consomm√©, comme celui d'Assur, et r√©p√®te la question du verset 2 dans un sens nouveau. L√†, la r√©ponse √©tait : Tu ressemblais √† Assur dans sa grandeur. Ici la r√©ponse est : Et maintenant tu lui ressembles dans sa chute.

      Au milieu d'incirconcis : peut-être allusion au fait que la circoncision était pratiquée en Egypte pour les prêtres et pour les rois.

      Les mots : en gloire et en grandeur, sont ironiques. Pharaon est désormais semblable aux arbres d'Eden, aux grands monarques terrestres, non seulement quant à leur beauté, mais aussi quant à leur ruine. Il ne reste plus au prophète qu'à entonner la complainte de l'Egypte et de son roi. C'est le dernier morceau.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.