TopCartes x PLM collab

Jérémie 38

    • 1

      Des quatre chefs nommés ici, Jucal et Paschur, fils de Malkija, nous sont déjà connus comme familiers du roi : 37.3 ; 21.1.

      2

      Les propos du prophète, rapportés ici, sont ceux qu'il a tenus dès le commencement du siège (21.9). Dans la prison du corps de garde, Jérémie pouvait communiquer facilement avec le peuple (32.8,12).

      4

      Les chefs avaient raison √† leur point de vue. Ces discours du proph√®te devaient avoir pour effet de d√©courager les d√©fenseurs de la ville. J√©r√©mie avait le courage le plus h√©ro√Įque, celui de s'exposer par fid√©lit√© au reproche de l√Ęchet√©.

      5

      Honteuse d√©faite¬†; triste sympt√īme de d√©composition sociale¬†! La constitution th√©ocratique n'interdisait pas au roi de sauver un innocent.

      6

      Fils du roi : voir 36.26, note.

      La citerne. Les chefs veulent empêcher les communications du peuple avec Jérémie. N'osant braver l'ordre du roi et le remettre dans le cachot de Jonathan(37.15-21, ils le descendent dans une citerne qui ne contient plus que de la boue. C'est en même temps l'exposer à une mort inévitable.

      7

      Ebed-Mélec, l'eunuque éthiopien, est plus humain que les chefs de Juda. C'était sans doute le surveillant du harem royal.

      Assis √† la porte de Benjamin : probablement pour surveiller les travaux de d√©fense du c√īt√© septentrional, le plus expos√© aux coups de l'ennemi.

      9

      Il mourra de faim, puisque... Dans la cour du corps de garde, il recevait la ration régulière des soldats ; mais maintenant il ne pouvait plus compter sur le secours bienveillant de personne.

      10

      Trente hommes, non pas seulement pour retirer le prisonnier de la citerne, mais surtout pour le protéger contre ses ennemis.

      11

      11 et 12 Tous ces détails témoignent de la sollicitude de l'eunuque envers Jérémie. On sent dans le récit l'émotion reconnaissante du narrateur. Sur la récompense d'Ebed-Mélec, voir 39.16-18.

      14

      La troisième entrée : localité d'ailleurs inconnue, probablement la plus dérobée aux regards.

      15

      Les expériences passées ne justifiaient que trop cette supposition.

      17

      17 et 18 Comparez 34.2-5 ; 32.4 ; 21.4-10.

      Aux chefs. Nébucadnetsar lui-même, avec son quartier général, était à Ribla (39.5).

      On est √©tonn√© des chances de salut offertes jusqu'au dernier moment √† S√©d√©cias. Dieu est comme √† l'aff√Ľt du moindre retour au bien chez le p√©cheur, pour en prendre occasion de diff√©rer ou m√™me de r√©voquer ses jugements. Comparez 1Rois 21.29¬†; Ez√©chiel 18.23-32.

      19

      Cette √©ventualit√© n'avait assur√©ment rien d'invraisemblable¬†; mais les ris√©es de quelques d√©serteurs √©taient-elles plus √† craindre que la col√®re de Dieu¬†? Toutefois le proph√®te √īte au roi m√™me ce dernier pr√©texte.

      22

      Tu as voulu éviter les railleries des déserteurs ; tu auras à essuyer celles des captives.
      Il s'agit probablement, non seulement des femmes de Sédécias, mais aussi de celles de ses prédécesseurs, habitant un palais à Jérusalem. Elles eurent réellement l'occasion de se moquer de lui, elles captives, lorsqu'elles le virent emmené prisonnier.

      Tes conseillers bienveillants, littéralement : les hommes de ta paix. Ce qui ne signifie pas : ceux qui te conseillaient la paix ; car c'étaient eux au contraire qui avaient poussé à la guerre ; mais : ceux qui te promettaient une heureuse issue de ta révolte ; les faux prophètes, entre autres, qui répétaient toujours : Paix et prospérité ! (6.14 ; 8.11). Nous avons déjà émis la supposition que ces faux prophètes se trouvaient parmi les déserteurs mentionnés verset 19. En tout cas, il ne s'agit pas des chefs nommés dans ce chapitre ; car ceux-ci n'ont pu échapper aux malheurs inséparables de la prise de la ville.

      Ils ont plongé tes pieds dans la boue : expression figurée de l'opprobre que ces perfides conseillers ont fait venir sur le roi. Peut-être cette image est-elle inspirée à Jérémie par le souvenir du traitement récent qu'il avait eu à subir lui-même.

      23

      Tes femmes : les femmes de Sédécias distinguées des autres femmes du harem, verset 22.

      Tu auras br√Ľl√© : tu auras √©t√© la cause morale de la ruine de la ville.

      24

      Sédécias ne prend aucun engagement. La peur des chefs le domine. La ruine le surprendra dans cette indécision.

      26

      Dans la maison de Jonathan voir 37.15, 20.

      27

      Les chefs soupçonnent quelque complot entre le roi et le prophète.

      De son c√īt√©, J√©r√©mie n'√©tait pas oblig√© de leur faire conna√ģtre l'objet d'un entretien que le roi lui avait demand√© de tenir secret, et il pouvait avoir r√©ellement adress√© au roi la pri√®re dont il parle.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.