TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

Lévitique 8

    • 1

      1 à 5 Introduction.

      Les ordres relatifs √† cette c√©r√©monie avaient √©t√© donn√©s Exode 29.1-46 et r√©p√©t√©s sommairement Exode 40.1-38 mais, avant que Mo√Įse p√Ľt les ex√©cuter, il fallait non seulement que le Tabernacle f√Ľt √©rig√© et les v√™tements sacerdotaux confectionn√©s, mais encore que tout le c√©r√©monial des sacrifices et des oblations auquel Aaron et ses fils devaient pr√©sider e√Ľt √©t√© clairement r√©gl√©, d'autant plus que ces sacrifices et oblations devaient figurer dans l'acte m√™me de leur installation. Le morceau pr√©c√©dent (chapitres 1 √† 7) a r√©pondu √† ce but, l'installation et l'entr√©e en fonctions des sacrificateurs peuvent donc maintenant avoir lieu.

      2

      Les vêtements. L'article les, ainsi que tous les articles suivants, rappellent qu'il s'agit d'objets déjà connus des lecteurs.

      Vêtements : voir chapitres 28 et 29 d'Exode.

      Huile : voir Exode 30.23 ; 37.29

      Taureau, bélier, corbeille : voir Exode 29.1-3. La corbeille renfermait les trois espèces d'oblations dont il sera parlé au verset 26 et qui ont été décrites au chapitre 2.

      3

      Toute l'assemblée : naturellement en la personne de ses représentants, les Anciens ; comparez 9.5. Tout le peuple est intéressé à l'existence du sacerdoce et doit par conséquent prendre part, au moins indirectement, à la consécration de ceux qui auront à l'exercer. Cet ordre spécial sert à compléter l'ordonnance générale Exode 29.1-46

      6

      6 à 9 Investiture d'Aaron.

      Mo√Įse pr√©side √† toute la c√©r√©monie comme repr√©sentant de Dieu.

      Les lava. Il s'agit d'un bain complet, pris près de la cuve d'airain, dans le parvis. Si le texte ne voulait parler que d'une ablution des pieds et des mains, cette restriction serait indiquée, comme Exode 30.19 et Exode 40.31. Le bain complet, image du renouvellement total convient au début d'un tel ministère, de même que d'autre part les simples ablutions conviennent à son exercice journalier.

      7

      La tunique..., la ceinture : voir Exode 28.39

      Le surplis : voir Exode 28.31

      L'éphod, la boucle : voir Exode 28.6

      Le caleçon n'est pas mentionné sans doute parce que chaque sacrificateur dut s'en revêtir lui-même.

      8

      Le pectoral : voir Exode 28.15-30

      9

      La tiare : voir Exode 28.39

      Le diadème : voir Exode 28.36-38

      Ces vêtements sacerdotaux signalent à tous les yeux ceux qui en sont revêtus par les mains du représentant divin, comme les hommes choisis de Dieu lui-même en vue de ces saintes fonctions.

      10

      10 à 13 Onction du sanctuaire et d'Aaron ; investiture de ses fils.

      L'onction du sanctuaire et de tous ses meubles, qui avait été ordonnée Exode 29.36 ; 30.26-29 ; 40.9-11, avait pour but de les séparer des choses de la vie ordinaire, en les marquant du sceau de la consécration au service de Dieu. L'huile, symbole de l'Esprit de Dieu, rappelait en même temps les bénédictions spirituelles que Dieu voulait accorder à son peuple par le moyen de ces divers objets.

      11

      Il fit aspersion (d'apr√®s la tradition, avec le doigt plong√© dans l'huile) sept fois. Ce d√©tail ne se trouvait pas encore dans les ordonnances pr√©c√©dentes. Cette onction septuple √©tait sans doute rendue n√©cessaire par le fait que l'autel d'airain √©tait de tous les meubles sacr√©s le plus expos√© √† entrer en contact avec le domaine profane¬†; car il se trouvait dans le parvis, o√Ļ chacun pouvait entrer pour offrir les sacrifices.

      Sur le nombre 7, voir à 4.6

      12

      Il versa. Le mot h√©breu (jatsak) indique une effusion abondante, toute diff√©rente de la simple onction du verset 11 (naza)¬†; comparez 21.10. En raison du r√īle important attribu√© au grand sacrificateur dans la th√©ocratie, il re√ßut cette abondante effusion d'huile comme un bapt√™me de l'Esprit divin qui devait le p√©n√©trer dans tous les actes de sa charge¬†; comparez Psaumes 133.2

      13

      Investiture des fils d'Aaron ; comparez Exode 28.40. Le texte évite d'employer ici l'article les, parce que ces vêtements n'ont pas été l'objet d'une description particulière.

      On est étonné de ne pas voir mentionnée l'onction des fils d'Aaron, ordonnée cependant Exode 28.41 ; 30.30 ; 40.15 ; voir aussi Lévitique 7.36 ; 10.7 et Nombres 3.3. Il est impossible de penser que cette cérémonie ait été simplement sous-entendue dans notre passage : c'est au verset 30 qu'il en faut chercher l'indication. L'onction d'Aaron lui-même est mentionnée à part au verset 12, parce qu'elle eut quelque chose de tout spécial, comme l'indique le verbe différent employé pour signaler cet acte. Voilà ce qui explique comment il est souvent parlé du grand sacrificateur comme s'il avait seul reçu cette consécration (Exode 29.7 ; Lévitique 6.20 ; 16.32 ; 21.10 ; Nombres 35.25). Au lieu du terme jatsak, répandre (voir verset 12), est employé pour les fils d'Aaron celui de maschach, enduire.

      14

      14 à 29 Les sacrifices et oblations d'installation.

      14 à 17 Le sacrifice pour le péché.

      Ce sacrifice ne fut pas offert dans ce cas, comme dans la r√®gle, pour expier un p√©ch√© particulier d'Aaron ou de ses fils, mais pour r√©veiller profond√©ment dans leur cŇďur ce sentiment que, p√©cheurs comme ils l'√©taient, et avant de pouvoir fonctionner comme sacrificateurs, ils devaient √™tre purifi√©s par le sang. Comparez Nombres 8.8-12 (cons√©cration des L√©vites). Ce sacrifice fut r√©p√©t√© tous les jours de cette semaine sainte.

      Le taureau : c'était la victime la plus considérable (1.3 ; 4.3). Elle convenait seule pour les médiateurs entre Dieu et le peuple.

      15

      Mo√Įse r√©unissait encore en sa personne tous les pouvoirs th√©ocratiques. Mais c'est la derni√®re occasion dans laquelle il fonctionne comme grand-pr√™tre. Il le fait sans avoir offert aucun sacrifice pour lui-m√™me. Ce trait place la personne de Mo√Įse √† une grande hauteur.

      L'√©gorgea. Il semble que c'est Aaron qui aurait d√Ľ √©gorger la victime apr√®s avoir mis sur sa t√™te son p√©ch√© et celui de ses fils. Mais l'ordre Exode 29.11 √©tait positif. Les c√©r√©monies d'installation sortent √† plusieurs √©gards des r√®gles fix√©es plus haut pour les sacrifices en g√©n√©ral.

      Prit le sang... sur les cornes de l'autel. Encore ici le c√©r√©monial diff√®re du rite prescrit chapitre 4 pour les sacrifices pour le p√©ch√©. Mo√Įse ne porte pas le sang dans le Lieu saint pour en oindre les cornes de l'autel d'or (4.5-6¬†; 6.30). Tout se passe ici pr√®s de l'autel d'airain, aupr√®s duquel devaient √† l'ordinaire fonctionner les sacrificateurs.

      Purifia l'autel. Ainsi la propitiation concerne non seulement les hommes qui doivent exercer le sacerdoce, mais encore l'autel d'o√Ļ s'√©l√®vera vers Dieu la fum√©e des victimes offertes. Comme les hommes communiquent √† l'autel leur souillure, celui-ci la communique aux offrandes pr√©sent√©es sur lui. L'onction n'avait pas pu avoir pour effet de le purifier. Elle n'avait fait que le soustraire √† l'usage profane et le consacrer au service de Dieu : il restait encore √† le rendre v√©ritablement apte √† cet usage.

      16

      Tant que la cons√©cration n'est pas termin√©e, Mo√Įse continue √† fonctionner en lieu et place du souverain sacrificateur.

      La graisse : voir 3.3 ; Exode 29.13,22

      17

      Quand le sacrifice pour le p√©ch√© concernait le souverain sacrificateur ou le peuple dans son ensemble, la chair de la victime devait √™tre br√Ľl√©e (4.11,21)¬†; elle √©tait mang√©e par le sacrificateur quand le sacrifice √©tait offert pour un simple particulier (6.26). Mais ici, Aaron et ses fils, en tant que consacr√©s par l'onction, sont d√©j√† autre chose que de simples Isra√©lites : la chair dut donc √™tre br√Ľl√©e.

      18

      18 à 21 L'holocauste.

      Déchargés de leur péché et réconciliés, Aaron et ses fils s'approchent, maintenant de Dieu avec le sacrifice qui exprime la pleine consécration d'eux-mêmes à son service (1.3-9).

      Le bélier. Cet animal figure souvent dans les holocaustes du souverain sacrificateur (9.2 ; 16.3).

      19

      l9 √† 21 On peut traduire par il ou par on. Dans le premier cas, le sujet serait Mo√Įse. Dans le second, on ne peut d√©signer qu'Aaron et ses fils.

      La fressure : voir 1.8,12

      22

      22 √† 29 Le sacrifice d'actions de gr√Ęces.

      L'holocauste est toujours la transition du sacrifice pour le p√©ch√©, au sacrifice d'actions de gr√Ęces. Ce dernier est, dans le cas actuel, l'expression du sentiment de reconnaissance d'Aaron et de ses fils envers l'Eternel, qui a accept√© leur, sacrifices d'expiation et de cons√©cration et qui les admet ainsi √† la fonction sainte de s'approcher de lui au nom du peuple. Cependant le rite g√©n√©ral prescrit pour cette esp√®ce de sacrifice (chapitres 3 et 7 verset 28 et suivants) est l√©g√®rement modifi√© ici en raison du but particulier pour lequel le sacrifice est offert¬†; aussi porte-t-il un nom particulier, celui de millouim, installation. Voir pour l'explication de ce mot, qui signifie remplissement, √† Exode 28.41. Comparez aussi verset 27 de notre chapitre et Exode 25.7 et Exode 35.9 (texte h√©breu).

      Le second b√©lier : voir verset 2. Le b√©lier est la victime prescrite pour les sacrifices d'actions de gr√Ęces offerts par tout le peuple (9.4,18), par un prince (Nombres 7.17), et m√™me par un nazir√©en (6.14)¬†; mais jamais pour ceux qu'offrait un simple Isra√©lite.

      23

      L'effusion du sang autour de l'autel (fin du verset 24) est conforme au rite prescrit 3.2. Il n'en est pas de même de la cérémonie qui précède (verset 23 et début du 24) ; c'est un rite particulier, approprié à la circonstance.

      Dans un minist√®re comme celui d'Aaron et de ses Fils, tout l'√™tre qui s'en acquitte doit √™tre sanctifi√© : l'organe de l'ou√Įe, pour entendre, en toute circonstance, la voix de Dieu¬†; celui de l'action, pour accomplir en toutes choses son Ňďuvre sainte¬†; celui de la marche, pour se mouvoir constamment dans la voie de sa volont√©.

      L'oreille droite, etc. : le c√īt√© droit est le plus fort et le plus actif.

      25

      Les quatre parties grasses indiquées 3.3 ; la queue3.9 ; la cuisse7.32.

      26

      Un g√Ęteau de chacune des trois esp√®ces de p√Ętisserie qui √©taient dans la corbeille (2.1-10¬†; 7.12¬†; comparez Exode 29.23).

      27

      Il les balança, sans doute en plaçant ses mains sous celles d'Aaron et de ses fils, sur lesquelles reposaient ces offrandes et en les faisant mouvoir de la manière indiquée 7.30.

      28

      De l√† ces offrandes passent sur l'autel, o√Ļ elles sont consum√©es en odeur agr√©able √† l'Eternel.

      29

      La poitrine est balanc√©e par Mo√Įse lui-m√™me¬†; c'est la part qui l√©galement revenait au sacrificateur, et qui, dans cette circonstance, appartient √† Mo√Įse, qui pr√©side au sacrifice.

      Comme l'Eternel l'avait commandé : voir 7.33

      30

      30 à 36 L'aspersion, le repas et la retraite de sept jours.

      La pr√©sente aspersion est plut√īt, quant √† Aaron lui-m√™me, la purification et la cons√©cration de ses v√™tements que celles de sa personne, qui √©taient d√©j√† consomm√©es (verset 12). Il en est autrement pour ses fils, qui n'avaient pas encore √©t√© consacr√©s¬†; voir au verset 13. Et c'est peut-√™tre cette diff√©rence qu'indique dans le texte la suppression du mot et entre Aaron et ses v√™tements, diff√©rence qui donne √† cette locution ce sens : Aaron, c'est-√†-dire ses v√™tements. La v√©rit√© de cette remarque n'est pas infirm√©e par le et (entre Aaron et ses v√™tements) dans Exode 29.21 : car la diff√©rence bien marqu√©e ici entre Aaron et ses fils, dans l'ex√©cution de la prescription divine, n'est point indiqu√©e dans l'Exode.

      Ses vêtements. Ces vêtements n'appartenaient pas à celui qui les portait, mais à sa charge ; ils devaient passer à ses descendants (Exode 29.29 ; Nombres 20.28). C'est pour cette raison qu'ils sont l'objet d'une consécration spéciale.

      Ses fils. C'est tout l'ordre des sacrificateurs qui est consacr√© en la personne des fils d'Aaron (Exode 40.15)¬†; car si chaque nouveau grand sacrificateur devait √™tre oint et install√© solennellement, il ne para√ģt pas qu'il en f√Ľt de m√™me des simples sacrificateurs (voir L√©vitique 4.3, les mots : le sacrificateur qui a re√ßu l'onction, qui suffisent pour le distinguer de tous les autres).

      Mo√Įse consacre les fils d'Aaron en les oignant de l'huile sainte et du sang de la victime. Le mot employ√© ici n'est pas celui qui signifie r√©pandre, mais oindre (maschach). Mo√Įse passa son doigt teint d'huile et de sang sur chacun d'eux et sur leurs v√™tements, l'huile repr√©sentant la cons√©cration compl√®te au service de l'Eternel, le sang l'enl√®vement de toute coulpe qui aurait pu attirer sur eux la mort au moment o√Ļ ils s'approchaient de lui pour les fils d'Isra√ęl.

      31

      Dans le sacrifice ordinaire d'actions de gr√Ęces, c'√©tait l'Isra√©lite par lequel il √©tait offert qui en avait la plus grande part, en vue du repas sacr√© qui devait suivre. De m√™me, dans le cas actuel, une petite partie seulement de la victime et de l'oblation avait √©t√© consum√©e sur l'autel¬†; le reste devait √™tre mang√© par les sacrificateurs qui, cette fois, √©taient ceux qui offraient le sacrifice.

      A l'entr√©e de la Tente. Ces mots √©quivalent √† ceux d'Exode 29.31 : en un lieu saint. Dans les sacrifices d'actions de gr√Ęces ordinaires, le lieu du repas n'√©tait pas prescrit (7.16).

      32

      Afin qu'aucune partie ne soit exposée à la profanation.

      33

      Cette semaine √©tait un temps de retraite et de saint recueillement qui devait servir √† les introduire dans l'esprit de leur futur sacerdoce. Chaque jour les m√™mes c√©r√©monies devaient √™tre renouvel√©es¬†; cela est dit positivement du sacrifice pour le p√©ch√© (Exode 29.36)¬†; pour celui d'actions de gr√Ęces, comparez Exode 29.35¬†; ce qui fait supposer qu'il en √©tait de m√™me de l'holocauste. Cette r√©p√©tition des actes de sacrifice est impliqu√©e dans les derniers mots du verset : Car votre installation durera sept jours, litt√©ralement : Car durant sept jours votre main est remplie.

      35

      Et vous ne mourrez pas. Sans cette Ňďuvre pr√©alable de propitiation et de cons√©cration, ils eussent √©t√© consum√©s par l'Eternel d√®s le moment o√Ļ ils se seraient pour la premi√®re fois approch√©s de lui¬†; comparez 10.2

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.