TopCartes x PLM collab

1 Samuel 9

    • 1

      Fils d'Abiel. La g√©n√©alogie de Sa√ľl, pr√©sent√©e dans 1Chroniques 8.29-33¬†; 9.35-39 (J√©hiel, Ner, Kis, Sa√ľl), ne peut s'accorder avec celle-ci (Aphiah, B√©corath, Ts√©ror, Abiel, Kis, Sa√ľl) qu'en admettant que, et dans l'une et dans l'autre, sont omis un certain nombre de noms.

      Homme de Benjamin. D'apr√®s Gen√®se 39.10, le sceptre devait appartenir √† Juda, et si la royaut√© n'avait pas √©t√© √©tablie en suite de l'impatience et de l'incr√©dulit√© du peuple, on doit admettre qu'elle e√Ľt √©t√© attach√©e d√®s l'abord, comme cela a eu lieu plus tard par l'av√®nement de David, √† la tribu de Juda. Mais le roi que r√©clamait le peuple dans un esprit charnel devait avoir des qualit√©s plus ext√©rieures que morales, et Dieu trouva bon d'adapter son choix aux sentiments du peuple.

      2

      Sa√ľl : le demand√©, sans doute comme ayant √©t√© longtemps d√©sir√© et demand√© par ses parents.

      Beau jeune homme. On appelle jeune homme chez les anciens un homme jusqu'√† l'√Ęge de quarante ans. Sa√ľl devait avoir √† peu pr√®s cet √Ęge, puisqu'il avait d√©j√† un fils en √©tat de porter les armes (13.2).

      4

      Montagne d'Ephra√Įm. La montagne d'Ephra√Įm s'√©tendait jusque sur le territoire de Benjamin (Juges 3.26).

      Salisa..., Saalim : localit√©s inconnues¬†; probablement quelques vall√©es de la montagne d'Ephra√Įm voisines de Guib√©a, village de Kis (10.5).

      6

      En cette ville : Rama, o√Ļ demeurait Samuel, dans le pays de Tsuph (1.1). C'√©tait sous un jour peu relev√© que, dans ce temps de d√©cadence religieuse, √©tait envisag√© le minist√®re proph√©tique. Fort occup√©s de leurs affaires terrestres, les Isra√©lites faisaient de ces hommes de Dieu de simples devins.

      7

      Ils n'ont à offrir aucun présent ni en nature ni en argent.

      9

      Parenth√®se destin√©e √† pr√©parer la question du verset 11 dans laquelle Sa√ľl se sert du terme vulgairement employ√©.

      Voyant : celui qui est dou√© de l'Ňďil int√©rieur pour participer sur un point sp√©cial √† la toute-science divine.

      12

      La ville : Rama. Samuel revenait sans doute en ce moment d'une tournée faite dans le pays (7.16-17). Ou bien demeurait-il hors de la ville ?

      Sur le haut-lieu, o√Ļ se trouvait l'autel mentionn√© 7.17. Cet autel √©tait sur une colline dominant la ville.

      16

      De la main des Philistins. Nous avons vu 7.13 que la d√©livrance obtenue par la victoire d'Eb√©n√©zer n'√©tait pas encore la d√©livrance compl√®te. Isra√ęl tremblait de nouveau devant les Philistins.

      18

      A l'int√©rieur de la porte. Les portes des villes en Orient sont des √©difices travers√©s par une vo√Ľte.

      O√Ļ est la maison... Mani√®re d'entrer en conversation¬†; il n'ose pas demander √† Samuel s'il est lui-m√™me le voyant.

      19

      Tout ce que tu as dans le cŇďur. Ou bien Samuel veut parler uniquement de la recherche des √Ęnesses et donner ainsi √† Sa√ľl la preuve de son savoir surnaturel¬†; ou bien ces expressions indiquent que Sa√ľl avait √† un moment donn√© song√© √† faire quelque chose pour la compl√®te d√©livrance d'Isra√ęl.

      20

      Et √† qui sera...¬†? Samuel d√©passe de beaucoup, en parlant ainsi, ce qui s'appliquerait √† l'office d'un juge¬†; de l√† l'√©tonnement de Sa√ľl au verset 21.

      23

      Au cuisinier : à l'homme qui était chargé d'apprêter le repas de sacrifice.

      Que je t'ai remise : après l'offrande du sacrifice.

      24

      Quand j'ai dit : hier, en chargeant le cuisinier de préparer le repas.

      25

      Sur la plate-forme : celle de la maison o√Ļ logeait Samuel. En Orient l'appartement qui se trouve sur la terrasse est un lieu de retraite ou de r√©union intime o√Ļ peuvent avoir lieu les entretiens particuliers (Actes 10.9). Quel fut le sujet de cet entretien¬†? Le texte ne le dit pas¬†; mais il est probable que Samuel profita de ce moment pour pr√©parer Sa√ľl √† la r√©v√©lation qu'il se proposait de lui faire le lendemain avant son d√©part¬†; il lui parla dans ce but de l'√©tat du peuple, des p√©ch√©s qui en √©taient la cause et de la n√©cessit√© de travailler √† son rel√®vement moral et politique.

      27

      Ce que Dieu a dit. L'ordre divin n'est pas mentionn√©, mais il se comprend de soi-m√™me par ce que Samuel dit √† Sa√ľl verset 20.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.