TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

2 Chroniques 18

    • 1

      Il s'allia par mariage avec Achab : en mariant son fils Joram à la fille d'Achab (21.6). Sur le but de cette union, voyez 1Rois 22.2, note.

      2

      Au bout de quelques ann√©es : 1Rois 22.2 dit : en la troisi√®me ann√©e¬†; mais il s'agit l√† des trois ans pendant lesquels il n'y eut pas de guerre entre la Syrie et Isra√ęl (verset 1), et dont le terme doit n√©cessairement √™tre fix√© peu avant la mort d'Achab, laquelle eut lieu, d'apr√®s 1Rois 22.52, la dix-septi√®me ann√©e de Josaphat. Dans notre passage, les quelques ann√©es sont compt√©es √† partir du mariage dont parle le verset 1. Quand ce mariage eut-il lieu¬†? On voit par 2Rois 8.25-26 que, en la douzi√®me ann√©e de Joram, fils d'Achab, soit 13 ou 14 ans (selon qu'on compte un an ou deux pour le r√®gne d'Achazia. fils d'Achab) apr√®s la mort d'Achab, Achazia, petit-fils de Josaphat, avait 22 ans. Donc, √† la mort d'Achab, il avait 22 ans moins 13 (ou moins 14), soit 9 (ou 8) ans¬†; ce qui, en admettant la naissance d'Achazia environ un an apr√®s le mariage de son p√®re Joram, reporte ce mariage √† 10 (ou 9) ans avant la mort d'Achab et justifie l'expression de notre texte : quelques ann√©es (7 ou 8 ans).

      Achab tua pour lui... Cette large hospitalité devait disposer favorablement Josaphat pour l'expédition projetée.

      Au lieu de cela, 1Rois 22.3 raconte un conseil de guerre tenu par Achab, dans lequel il fut décidé de reprendre Ramoth de Galaad.

      Il le sollicita, littéralement : il le séduisit. Par cette expression, et en attendant 19.1 et suivants, l'auteur condamne déjà cette campagne.

      3

      3 à 34 reproduit presque littéralement 1Rois 22.4-35.

      Avec toi à la guerre ! Au lieu de cela, 1 Rois dit : Mes chevaux sont tes chevaux.

      22

      L'Eternel a mis un esprit de mensonge. Il importe de remarquer que ce n'est pas là le principe de toutes les fausses prophéties ; comparez Jérémie 23.16.

      31

      La fin du verset : Et l'Eternel le secourut, et Dieu les attira loin de lui, manque dans 1 Rois.

      Notre auteur semble entendre par le cri de Josaphat une prière dans laquelle il invoque le secours de Dieu, tandis que 1 Rois voit dans ce cri un appel à ses hommes.

      Le fait que les ennemis cessent de poursuivre Josaphat est expliqué ici par une sorte d'aveuglement dont Dieu les frappa (Dieu les attira, littéralement : les séduisit loin de lui), tandis qu'au verset 32 ce fait est expliqué simplement par l'obéissance à l'ordre qu'ils avaient reçu (verset 30). 1 Rois (verset 33) ne donne que cette seconde explication.

      34

      Se tint sur son char. Dans les Rois, la chose est présentée différemment. : dans la mêlée il ne peut pas se dégager. Ici Achab par son énergie ne voulut pas quitter le combat jusqu'au soir.

      Notre auteur omet la fin du récit (1Rois 22.35-38) parce qu'il ne s'intéresse qu'à Josaphat.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.