Actes 15.36

Μετὰ δέ τινας ἡμέρας εἶπεν πρὸς Βαρναβᾶν Παῦλος· Ἐπιστρέψαντες δὴ ἐπισκεψώμεθα τοὺς ἀδελφοὺς κατὰ πόλιν πᾶσαν ἐν αἷς κατηγγείλαμεν τὸν λόγον τοῦ κυρίου, πῶς ἔχουσιν.
  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Les différentes versions
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Méfions-nous ! Il est en effet facile d’être partial quant au choix de nos collaborateurs dans le service du Seigneur ; nous devons éviter de mettre notre famille trop en avant. Paul estimait que Marc n’était pas digne de le suivre dans sa visite des églises, ni apte à ce service : il avait peut-être quitté les apôtres sans qu'ils en aient été informés, ou sans leur consentement. Actes 13:13. Ni Paul, ni Barnabas ne voulant céder, la seule solution était qu'ils se séparent...

Nous voyons dans cette situation, que les meilleurs des disciples ne sont en fait que des hommes, sujets aux mêmes passions que nous. Peut-être y avait-il eu des manquements chez ces deux frères spirituels, comme c'est quelquefois le cas dans de telles disputes. Seul l'exemple de Christ est parfait.

Nous ne devons pas penser pour autant, qu'il est rare de rencontrer des problèmes parmi les personnes renommées pour leur sagesse et leur bonté. Il en sera hélas ainsi tant que nous serons dans cet état d’imperfection, notre « vieille nature » ; nous ne serons jamais tous d'un même accord, d’un même esprit tant que nous ne serons pas arrivés au ciel. Que de dégâts peut-on rencontrer ici-bas, même dans l’église, avec les éléments de fierté et de passion que l’on peut surprendre chez certains !

Beaucoup de personnes, demeurant à Antioche, ayant entendu parler du dévouement et de la piété de Paul et Barnabas, furent également au courant de leur différend et de leur séparation ; il en sera ainsi pour notre témoignage, si nous donnons un libre accès aux désaccords entre frères ici-bas.

Les croyants doivent veiller et prier constamment, afin de ne jamais être entraînés dans de tels agissements, risquant de ternir la cause qu'ils désirent vraiment défendre : le service du Seigneur.

Dans ses épîtres, écrites après cet événement, Paul exprime son estime et son affection, à la fois pour Marc et Barnabas.

« Puissions-nous, puisque nous professons Ton Nom, Ô Sauveur, être totalement réconciliés par Ton amour : Tu es Celui qui n'as pas répondu à la provocation, et Tu oublies les blessures que l’on T’a faites » !

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...