Un nouveau plan de lecture à découvrir : L'identité en Christ

Apocalypse 2.17

L'épithète de cachée a été expliquée de diverses manières.

On y a vu une allusion au fait que, dans le lieu très saint du premier temple, on conservait de la manne, en souvenir de la nourriture que l'Eternel avait accordée à son peuple au désert.

D'autres retrouvent ici la tradition juive d'apr√®s laquelle l'arche et le vase qui contenait la manne avaient √©t√© cach√©s par le proph√®te J√©r√©mie avant la destruction du temple et devaient repara√ģtre √† l'av√®nement du Messie. ( 2.1 et suivants)

- Suivant plusieurs interpr√®tes, la manne serait consid√©r√©e ici comme l'image du vrai pain du ciel, qui est le Seigneur J√©sus lui-m√™me. (Jean 6.31-35) Mais c'est au vainqueur que le Seigneur fait cette promesse, dont L'accomplissement nous transporte sur le seuil de l'√©conomie future. La manne n'est donc pas le symbole de la communion actuelle de l'√Ęme avec Christ, mais de sa r√©union parfaite et d√©finitive avec lui dans l'√©ternit√©. (2Corinthiens 5.6-8)

Celui qui aura vaincu, en s'abstenant des festins impurs des idoles, aura part à cette vie céleste. L'aliment qui la lui communiquera et l'entretiendra en lui peut être appelé la manne cachée, parce qu'il échappe à notre entière connaissance et ne sera manifesté qu'à l'apparition du Seigneur. (1Corinthiens 2.7-9 ; 1Jean 3.2)

Cette image n'ayant point d'analogie dans les Ecritures, a été expliquée de bien des manières différentes.

Les uns ont pensé à l'usage selon lequel les juges écrivaient sur une pierre blanche, signe de l'innocence, le nom de l'accusé qu'ils voulaient absoudre.

D'autres pensent √† des amulettes que les visiteurs du temple d'Esculape emportaient avec eux. Comme le livre de l'Apocalypse n'emprunte gu√®re ses images aux mŇďurs des pa√Įens, mais souvent √† l'Ancien Testament, il est plus probable que nous avons ici une allusion √† quelque ornement du costume du souverain sacrificateur, par exemple aux pierres des √©paulettes de l'√©phod ou √† celles du pectoral, sur lesquelles les noms des douze tribus √©taient grav√©s. (Exode 28.9-21) La promesse emporterait alors, d'une part, l'id√©e de la sacrificature dont l'enfant de Dieu est rev√™tu¬†; d'autre part, une marque personnelle de la gr√Ęce, garant de l'assurance du salut, et qui √©tait d'un prix infini en pr√©sence des dangers auxquels l'√Čglise de Pergame √©tait expos√©e. (verset 13¬†; comparez Apocalypse 3.12¬†; 7.3¬†; 14.1)

Le nom inscrit, personne ne le conna√ģt, sinon celui qui le re√ßoit, parce qu'il exprime un rapport intime entre cette √Ęme et son Dieu, et cela lui donne un trait de ressemblance avec son Sauveur. (Apocalypse 19.12) Ce nom enfin est nouveau, (comparez Esa√Įe 62.2) parce qu'il date du jour ou a commenc√© ce rapport avec Dieu et r√©v√®le la gloire future du rachet√©. (1Jean 3.2¬†; 1Corinthiens 13.9 et suivants)

Cette pensée revient sans cesse dans l'Apocalypse, qui annonce le renouvellement de toutes choses. Le nouveau nom du croyant, le nouveau nom du Sauveur, (Apocalypse 3.12) le cantique nouveau, (Apocalypse 5.9 ; 14.3) un ciel nouveau, une terre nouvelle, (Apocalypse 21.1) la nouvelle Jérusalem, (Apocalypse 3.12 ; 21.2) enfin "toutes choses faites nouvelles." (Apocalypse 21.5)

Tout se tient dans l'√©conomie de la gr√Ęce. Il faut que toutes choses soient faites nouvelles en nous, pour que nous puissions louer un jour de "toutes les choses" que le Seigneur aura renouvel√©es.


  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Psaumes 25

      14 L‚ÄôEternel confie ses secrets √† ceux qui le craignent, il leur fait conna√ģtre son alliance.

      Psaumes 36

      8 Combien ta bont√© est pr√©cieuse, √ī Dieu¬†! A l‚Äôombre de tes ailes les hommes cherchent un refuge.

      Proverbes 3

      32 car l'Eternel a horreur de l'homme perverti, mais il est un ami pour les hommes droits.

      Proverbes 14

      10 Le cŇďur conna√ģt ses propres chagrins et un √©tranger est incapable de s‚Äôassocier vraiment √† sa joie.

      Esa√Įe 56

      4 En effet, voici ce que dit l'Eternel¬†: Si des eunuques respectent mes sabbats, choisissent de faire ce qui me pla√ģt et restent attach√©s √† mon alliance,

      Esa√Įe 62

      2 Alors les nations verront ta justice, et tous les rois ta gloire, et l'on t'appellera d'un nom nouveau, défini par l'Eternel lui-même.

      Esa√Įe 65

      13 C'est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur, l'Eternel¬†: Mes serviteurs mangeront tandis que vous, vous aurez faim¬†; ils boiront tandis que vous, vous aurez soif¬†; ils seront dans la joie tandis que vous, vous conna√ģtrez la honte¬†;
      15 Vous laisserez votre nom comme une formule de mal√©diction √† ceux que j‚Äôai choisis. Ils diront¬†: ¬ę¬†Que le Seigneur, l'Eternel, te fasse mourir comme eux¬†!¬†¬Ľ Quant √† ses serviteurs, l‚ÄôEternel leur donnera un autre nom.

      Matthieu 13

      11 J√©sus [leur] r√©pondit¬†: ¬ę¬†Parce qu'il vous a √©t√© donn√©, √† vous, de conna√ģtre les myst√®res du royaume des cieux, mais qu'√† eux cela n'a pas √©t√© donn√©.

      Jean 4

      32 Mais il leur dit¬†: ¬ę¬†J'ai √† manger une nourriture que vous ne connaissez pas.¬†¬Ľ

      Jean 6

      48 Je suis le pain de la vie.
      49 Vos ancêtres ont mangé la manne dans le désert et ils sont morts.
      50 Voici comment est le pain qui descend du ciel : celui qui en mange ne mourra pas.
      51 Je suis le pain vivant descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra √©ternellement, et le pain que je donnerai, c'est mon corps, [que je donnerai] pour la vie du monde.¬†¬Ľ
      52 L√†-dessus, les Juifs se mirent √† discuter vivement entre eux, disant¬†: ¬ę¬†Comment peut-il nous donner son corps √† manger¬†?¬†¬Ľ
      53 J√©sus leur dit¬†: ¬ę¬†En v√©rit√©, en v√©rit√©, je vous le dis, si vous ne mangez pas le corps du Fils de l'homme et si vous ne buvez pas son sang, vous n'avez pas la vie en vous-m√™mes.
      54 Celui qui mange mon corps et qui boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai le dernier jour.
      55 En effet, mon corps est vraiment une nourriture et mon sang est vraiment une boisson.
      56 Celui qui mange mon corps et qui boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui.
      57 Tout comme le P√®re qui est vivant m'a envoy√© et que je vis gr√Ęce au P√®re, ainsi celui qui me mange vivra gr√Ęce √† moi.
      58 Voil√† comment est le pain descendu du ciel. Il n'est pas comme [la manne que vos] anc√™tres ont mang√©e¬†; eux sont morts, mais celui qui mange de ce pain vivra √©ternellement.¬†¬Ľ

      1 Corinthiens 2

      14 Mais l'homme naturel n'accepte pas ce qui vient de l'Esprit de Dieu, car c'est une folie pour lui ; il est même incapable de le comprendre, parce que c'est spirituellement qu'on en juge.

      Colossiens 3

      3 En effet, vous avez connu la mort et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.

      Apocalypse 2

      7 Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux Eglises : Au vainqueur je donnerai à manger du fruit de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.’
      11 Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux Eglises : Le vainqueur n'aura pas à souffrir de la seconde mort.’
      17 Que celui qui a des oreilles √©coute ce que l'Esprit dit aux Eglises¬†: Au vainqueur je donnerai [√† manger] de la manne cach√©e, et je lui donnerai un caillou blanc. Sur ce caillou est √©crit un nom nouveau que personne ne conna√ģt, si ce n'est celui qui le re√ßoit.‚Äô

      Apocalypse 3

      6 Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux Eglises.’
      12 Du vainqueur je ferai un pilier dans le temple de mon Dieu, et il n'en sortira plus jamais. J'écrirai sur lui le nom de mon Dieu, celui de la ville de mon Dieu, la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel, d'auprès de mon Dieu, ainsi que mon nom nouveau.
      13 Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux Eglises.’
      22 Que celui qui a des oreilles √©coute ce que l'Esprit dit aux Eglises.‚Äô¬†¬Ľ

      Apocalypse 14

      3 Ils chantaient un cantique nouveau devant le tr√īne, devant les quatre √™tres vivants et les anciens. Personne ne pouvait apprendre ce cantique, except√© les 144'000 qui avaient √©t√© rachet√©s de la terre.

      Apocalypse 19

      12 Ses yeux √©taient comme une flamme de feu et il y avait de nombreuses couronnes sur sa t√™te. Il portait un nom √©crit, que personne d'autre que lui ne conna√ģt.
      13 Il √©tait habill√© d'un v√™tement tremp√© de sang. Son nom est ¬ę¬†la Parole de Dieu¬†¬Ľ.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.