Ephésiens 1.1

Παῦλος ἀπόστολος Χριστοῦ Ἰησοῦ διὰ θελήματος θεοῦ τοῖς ἁγίοις τοῖς οὖσιν [ἐν Ἐφέσῳ] καὶ πιστοῖς ἐν Χριστῷ Ἰησοῦ·
  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Cette épître a été écrite lorsque Paul était prisonnier à Rome. Il semble que le but de ce livre soit de fortifier les Éphésiens dans la foi en Christ, en soulignant la grandeur de l’Amour de Dieu, la dignité et l'excellence de Christ, ce qui ne pouvait qu’affermir leur esprit, quant au scandale de la croix.

L’apôtre révèle aux Éphésiens qu'ils ont été sauvés par grâce ; bien qu'étant jadis misérables, ils avaient désormais les mêmes privilèges que les Juifs. Il les encourage à persévérer dans leur vocation chrétienne, et les invite à « marcher » d'une manière digne de leur profession de foi, décrivant fidèlement les devoirs inhérents à la piété, envers leur entourage, comme dans leur vie privée.

* Salutation, et description des bénédictions spirituelles, préparées dans l'élection éternelle de Dieu, et acquises par le sang de Christ. (Ephésiens 1:1-8) Ces bénédictions se concrétisent dans la vocation spirituelle des Juifs, comme dans celle des Païens qui croient. (Ephésiens 1:9-14) L'apôtre remercie Dieu pour leur foi et leur amour ; il prie pour l’affermissement de leurs connaissances et l’espérance de « l'héritage céleste », par l'œuvre puissante que Dieu opère en eux. (Ephésiens 1:15-23)

Ephésiens 1:1,2 Tous les chrétiens doivent être des « saints » ; s'ils ne parviennent pas à cet état ici-bas, ils ne le seront jamais devant la gloire du trône céleste.

Ceux qui ne placent pas réellement leur confiance en Christ, n’ayant de ce fait qu’une relation spirituelle limitée avec leur Seigneur, ne peuvent être de véritables « saints ». Quand on mentionne la Grâce, il faut bien comprendre ce que représente l'Amour gratuit et immérité de Dieu, avec les bénédictions qui proviennent de l'Esprit ; quand on parle de la Paix que nous accorde le Seigneur, on inclut tous les soutiens qu’apporte la Providence, spirituels et matériels.

Il n'y a aucune Paix sans la Grâce. Aucune des deux ne peut provenir autrement que de Dieu le Père, et du Seigneur Jésus-Christ ; ceux qui pratiquent une piété vraiment fervente ont besoin de nourriture « fraîche », provenant des grâces de l'Esprit, ils désirent grandir spirituellement !

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...