Jacques 4.11

Frères, ne dites pas de mal les uns des autres. Celui qui dit du mal de son frère ou qui le juge, dit du mal de la loi de Dieu et la juge. Dans ce cas, tu te fais le juge de la loi au lieu de la pratiquer.
  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Nous disposons de la loi divine, elle est une règle parfaite en tous points ; ne cherchons pas à faire prévaloir nos propres notions ou opinions à notre entourage, afin de ne pas être condamnés par le Seigneur. Chacun doit considérer les imperfections de sa propre conduite.

Combien de personnes sont promptes à laisser Dieu hors de leurs plans ! Qu’il est vain de rechercher toute bénédiction de Dieu, hors de Ses ordonnances ! La fragilité, la brièveté, et l'incertitude de la vie, permettent de vérifier la vanité et la confiance présomptueuse de tous nos projets d'avenir basés sur la sagesse du monde. Nous savons prévoir l'heure et la minute auxquelles le soleil se lèvera, mais nous ne connaissons pas le temps nécessaire à une vapeur pour disparaître. La vie est courte, irréelle et incertaine, ainsi que toute prospérité ou plaisir qui peut en découler ; malgré cela, notre avenir éternel dépend de notre conduite durant ce temps fugitif.

Nous sommes toujours dépendants de la Volonté divine. Le temps ne nous appartient pas, il est à la disposition de Dieu. Nous pouvons être diligents à rechercher le bien-être, à titre personnel, ou pour notre famille, voire nos amis, mais la Providence contrecarre souvent nos plans...

Tout ce que nous concevons, ou pratiquons, doit l’être dans une parfaite dépendance en Dieu. Il est insensé, voire nuisible, de nous glorifier des « choses du monde » et de nos différents projets ; ceci ne peut que provoquer de grandes déceptions et sera finalement vain.

Nos mauvaises actions, comme nos péchés par omission, seront jugés par Dieu. Celui qui ne pratique pas le bien, sachant comment pouvoir le faire, ainsi que celui qui s’adonne délibérément au mal, seront condamnés.

Puissions-nous avoir la prudence de ne pas omettre la prière, de ne pas négliger l’examen de notre conscience ! Ne nous engageons pas vers les vices de ce monde, contre la Lumière céleste !

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...