Jérémie 25

    • 1

      La quatri√®me ann√©e de J√©hojakim. C'est la date de la bataille de Cark√©mis, o√Ļ Pharaon N√©co fut vaincu par N√©bucadnetsar (voir introduction). Le morceau 46.1-12 pr√©sente le tableau anim√© de cette bataille, qui mit fin √† la grandeur de l'Egypte. N√©bucadnetsar poursuivit ses succ√®s du c√īt√© de l'occident et soumit J√©rusalem (voir introduction). C'est de ce moment o√Ļ Juda fut soumis √† la puissance chald√©enne que datent les soixante-dix ann√©es de l'exil auquel mit fin, en 536, l'√©dit de Cyrus.

      La première de Nébucadretsar. Ce prince n'était encore que le co-régent de son père (qui mourut seulement l'année suivante), mais il exerçait déjà la plénitude du pouvoir royal.

      3

      Vingt-trois ans : dix-neuf ans sous Josias ; trois mois sous Joachaz ; quatre ans sous Jéhojakim. Combien peu de fruits de vie pour un si long ministère ! Que de fruits de mort pour un ministère si fidèle !

      Dès le matin. Comparez 7.13 ; 11.7 ; expression émouvante de la sollicitude de Dieu pour le salut de son peuple.

      5

      Et habitez. C'est une promesse qui est exprimée ici sous la forme d'un ordre, parce que l'accomplissement dépend réellement de la conduite et par conséquent de la volonté de l'homme.

      9

      Toutes les tribus du septentrion : comparez 1.15. Dieu réunit ces peuples du nord sous le sceptre de Nébucadnetsar, pour les amener tous ensemble contre Jérusalem.

      Mon serviteur. Il est bien remarquable que ce titre auguste de serviteur de l'Eternel, qui dans la derni√®re partie d'Esa√Įe s'applique tour √† tour au peuple d'Isra√ęl et √† son Messie, soit donn√© ici √† un roi pa√Įen, ex√©cuteur aveugle des plans divins. Dieu veut l√©gitimer en quelque sorte le pouvoir de N√©bucadnetsar sur son peuple, qu'il lui livre. On peut rapprocher de ce titre celui, plus noble encore, d'oint de l'Eternel, qui est appliqu√© √† Cyrus dans la derni√®re partie d'Esa√Įe (chapitre 45). N√©bucadnetsar fut l'instrument, de la destruction du peuple, annonc√©e par les proph√®tes¬†; Cyrus, celui de la restauration promise par eux.

      Contre toutes les nations d'alentour : voir versets 15 à 26.

      A l'interdit : le même mot qui avait été appliqué jadis à l'extermination des Cananéens. En Dieu il n'y a pas d'acception de personnes.

      10

      Comparez 16.9. Jérémie ajoute ici le bruit de la meule. Les anciens se servaient de moulins à bras ; chaque maison avait le sien pour préparer son pain de la journée. Toute famille orientale a de même une lampe allumée la nuit ; c'est le dernier luxe que les pauvres se retranchent. Ainsi, tout signe de vie et de prospérité, soit pour les yeux, soit pour les oreilles, aura cessé.

      11

      Soixante-dix ans. Ce nombre est sans doute en rapport avec la dur√©e moyenne de deux g√©n√©rations. C'est ce que para√ģt indiquer la parole 27.7 (son fils et le fils de son fils).

      12

      Lorsque ces soixante-dix ans seront accomplis. La monarchie chald√©enne n'a dur√© proprement que soixante-huit ans, de 606 √† 538, o√Ļ Babylone fut prise par les M√®des et les Perses (deux ans avant l'√©dit de Cyrus)¬†; le nombre soixante-dix est un nombre rond (voir verset 11).

      Nous rencontrons ici l'accomplissement de la loi √©nonc√©e d√©j√† Esa√Įe 10.5 (voir note), savoir que les instruments de Dieu dans l'ex√©cution de ses jugements demeurent responsables de la mani√®re en laquelle ils remplissent leur mandat.

      13

      Tout ce qui est √©crit dans ce livre. Cette notice, qui a trait au contenu des chapitres 46 √† 51, para√ģt avoir √©t√© adjointe lors de la r√©daction d√©finitive du recueil (voir au verset 18, note). Mais ce n'est point une raison suffisante pour r√©voquer en doute l'authenticit√© de tout le passage versets 11 √† 14, comme l'ont fait quelques interpr√®tes. En tout cas, la proph√©tie des soixante-dix ans de captivit√© se retrouve dans la lettre aux exil√©s (chapitre 29).

      14

      Eux aussi : on devait avoir peine à le croire.

      15

      Le jugement qui va se promener sur toutes les nations de la terre, est annonc√© sous la figure, fr√©quemment usit√©e, d'une coupe. Cette coupe doit √™tre pr√©sent√©e par J√©r√©mie √† chacun des peuples nomm√©s ici. Comme le contenu de la coupe est la col√®re de Dieu, il est clair que l'acte lui-m√™me ne se passe point dans le domaine de la r√©alit√© ext√©rieure. Dans cette √©num√©ration de peuples, le proph√®te commence par Juda et par Pharaon, son alli√©, et de l√† remonte au nord, en s'√©cartant tant√īt √† droite, tant√īt √† gauche, pour finir par Babylone. Cette proph√©tie est le th√®me g√©n√©ral des menaces contre les peuples pa√Įens d√©velopp√©es dans la derni√®re partie du livre (chapitres 46 √† 51). C'est l√† sans doute la raison pour laquelle la traduction des LXX a plac√© ces derni√®res ici m√™me.

      16

      Prises de délire. Ce terme se rapporte à la frénésie qui s'empare des peuples à la veille des grandes catastrophes : c'est l'effet immédiat de la coupe ; après cela vient l'épée, c'est-à-dire le carnage lui-même.

      18

      Comme ils le sont aujourd'hui. Ces mots sont une glose, ajoutée au texte après l'accomplissement de la prédiction, pour en constater la vérité.

      20

      A tout le mélange de peuples. L'Egypte a de tout temps reçu dans son sein quantité d'étrangers qu'elle s'assimilait plus ou moins (Exode 12.38) : On a pensé aussi aux mercenaires ioniens et cariens dont Psammétique, père de Pharaon Néco, avait fait récemment ses auxiliaires, et auxquels il avait assigné des terres près des bouches du Nil. La prophétie contre l'Egypte est développée au chapitre 46.

      Uts, le pays de Job ; d'après Lamentations 4.21, vaste contrée à l'orient de l'Idumée.

      Rois du pays des Philistins. Il y avait cinq villes capitales dans le pays des Philistins (1Samuel 6.4). Mais l'une d'entre elles, Gath, dès longtemps ruinée ou privée de son indépendance, n'est déjà plus mentionnée par Amos (Amos 1.8). Elles avaient chacune leur roi.

      Les restes d'Asdod. Cette ville avait été saccagée par Psammétique après un siège de vingt-neuf ans.

      La prophétie contre les-Philistins est reprise en détail au chapitre 47.

      21

      Edom, Moab, les fils d'Ammon. Jérémie réunit ici les peuples parents des Israélites. Sur Edom comparez 49.7-22 ; sur Moab, chapitre 48 ; sur les Ammonites, 49.4-6.

      23

      D√©dan : tribu commer√ßante voisine du peuple des Edomites (Ez√©chiel 25.13¬†; 27.15¬†; comparez Esa√Įe 21.13). La Gen√®se compte un D√©dan parmi les Cuschites (Gen√®se 10.7) et un autre parmi les fils de K√©tura (Gen√®se 25.3).

      Th√©ma : autre tribu arabe, descendant d'Isma√ęl, selon Gen√®se 25.15¬†; r√©unie √† D√©dan Esa√Įe 21.13¬†; nomm√©e aussi Job 6.9.

      Buz : descendant de Nachor (Genèse 22.21) ; c'est de sa famille qu'était Elihu (Job 32.2). Les Buzites habitaient sans doute, avec les tribus précédentes, l'Arabie déserte.

      Qui se rasent les tempes. Voir 9.26.

      Sur les prophéties contre les tribus arabes, voir 49.28-33.

      24

      Les peuples mélangés : comparez Ezéchiel 30.5.

      25

      Zimri : inconnu.

      Elam, selon la plupart des interpr√®tes, l'Elyma√Įs ou Suziane des anciens (le Chusistan), qui para√ģt avoir fait partie de l'empire d'Assyrie¬†; voir Esa√Įe 22.6¬†; Esdras 4.9. Il est joint aux M√®des, Esa√Įe 21.2. Sur la pr√©diction contre Elam, voir 49.34-39.

      26

      S√©sac. 51.41 montre que ce nom d√©signe Babylone. D'apr√®s la tradition juive, ce serait simplement le nom de Babel, prononc√© d'apr√®s l'alphabet Athbasch, usit√© en Orient, qui consiste √† remplacer la premi√®re lettre de l'alphabet par la derni√®re, la seconde par l'avant-derni√®re, et ainsi de suite (ainsi dans le mot Babel Sch pour B et C pour L). Comparez 51.1. Mais il ne faudrait pas voir ici un simple jeu d'esprit. Le nom de S√©sac para√ģt faire allusion au mot schaka, s'affaisser, s'enfoncer, et son sens devient ainsi symbolique. Il trouve son commentaire dans le texte m√™me du proph√®te 51.64 : Babylone sera plong√©e, submerg√©e.

      28

      S'ils refusent. Cette supposition appartient toujours à la vision. Elle signifie que toute résistance de leur part au dessein de Dieu sera inutile.

      29

      Le jugement de Dieu commence par sa maison, 1Pierre 4.17.

      30

      L'Eternel rugit. Allusion √† Jo√ęl 3.16 et Amos 1.2. Mais dans ces deux passages, l'Eternel rugit de Sion contre les pa√Įens¬†; ici il rugit du ciel contre Sion.

      Il répond. Les jugements de Dieu sont la réponse aux péchés de l'homme. Comparez Genèse 18.21.

      Comme les pressureurs, qui accompagnaient de cris cadenc√©s le pi√©tinement du raisin dans la cuve. M√™me image Esa√Įe 63.1-6¬†; Lamentations 1.15¬†; Apocalypse 14.19¬†; 19.15. C'est un jugement g√©n√©ral qui s'approche¬†; un type du jugement final, qui se confond avec celui-ci dans l'intuition proph√©tique.

      33

      Des bless√©s de l'Eternel : comparez Esa√Įe 66.16¬†; bless√©s de l'Eternel par la main de N√©bucadnetsar.

      Ni enterrés... Comparez 8.1-3.

      34

      Pasteurs : les rois.

      Chefs du troupeau : les grands ; l'aristocratie ; les brebis grasses, Ezéchiel 34.16.

      Des vases de prix¬†; on attendrait plut√īt l'image contraire : des vases de rebut¬†; comparez 22.28. Mais J√©r√©mie veut dire : les vases les plus d√©licats et les plus fragiles.

      38

      Il quitte sa retraite. L'Eternel sort de son ciel pour ravager le monde.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.