Josué 19

    • 1

      1 à 9 Territoire de Siméon.

      Ce second des sept lots d√©sign√©s 18.9 √©tait enclav√© dans le territoire de Juda. Aussi ses fronti√®res ne sont-elles pas indiqu√©es, mais seulement ses villes. Le territoire de Juda √©tait proportionnellement trop consid√©rable pour une seule tribu (verset 9)¬†; les commissaires en d√©tach√®rent donc dix-sept villes qui constitu√®rent un lot sp√©cial, suffisant pour la plus faible des tribus (Nombres 26.14). Ainsi fut accomplie, mais d'une tout autre mani√®re que pour L√©vi. la mal√©diction Gen√®se 49.7. Toutes les villes qui composent ce territoire sont situ√©es dans le N√©gueb, sauf Asan et Ether qui appartiennent √† la S√©ph√©la. Elles sont r√©parties en deux groupes, le premier de treize, le second de quatre villes. Voir 15.24-32,42, o√Ļ ces m√™mes villes ont d√©j√† figur√© comme appartenant √† Juda¬†; seulement S√©ba, verset 2, s'appelait Sch√©ma dans 15.26¬†; B√©thul, verset 4, K√©sil dans 15.30¬†; Beth-Marcaboth, verset 5, Madmanna dans 15.31¬†; Hatsar-Susa, verset 5, Sansanna dans 15.31¬†; Saruhen, verset 6, Sithim dans 15.32¬†; enfin Beth-L√©baoth, verset 6, r√©pond au L√©baoth de 15.32. Plusieurs de ces changements s'expliquent par la ressemblance de signification.

      6

      Treize. Il y en a quatorze, probablement par l'adjonction de Séba, qui manque dans le morceau correspondant. 1Chroniques 4.28.

      8

      Baalath-Béer : peut-être Béaloth de 15.24. Le territoire de Siméon s'étendait jusqu'à cette ville non comprise.

      10

      10 à 16 Territoire de Zabulon.

      Entre Issacar au sud et au sud-est, Asser à l'ouest (verset 27) et Nephthali au nord et à l'est. Sol fertile, surtout dans la plaine de Buttauf, au nord de Nazareth. Plus élevé que la plaine d'Issacar, moins que la montagne de Nephthali, Zabulon est un gradin faisant transition entre le bas et le haut pays. Ce territoire ne touchait ni à la mer ni au Jourdain.

      L'auteur commence par la frontière méridionale, au milieu de laquelle il indique un point à partir duquel il la suit à l'ouest (verset 14), puis à l'est (verset 12). Ce point central, c'est Sarid, peut-être aujourd'hui Tell-Schadoud, qui aurait été la ville la plus méridionale de toute cette tribu.

      11

      Mar√©ala (Septante : Maguelda) : peut-√™tre Muje√Įdil, sur une hauteur √† une heure et quart au sud-ouest de Nazareth.

      Dabb√©seth (bosse de chameau) : peut-√™tre Dj√©bata (√©l√©vation), au sud-ouest de Muje√Įdil.

      Joknéam. Voir 12.22.

      Le torrent qui coule devant cette ville n'est pas le Kison, mais un de ses affluents du sud, le El-Milh. En cet endroit Zabulon confinait à Asser (verset 27).

      12

      Kisloth-Thabor (des flancs du Thabor) : sur la fronti√®re d'Issacar et de Zabulon¬†; voir verset 18 o√Ļ cette m√™me ville porte le nom de K√©sulloth¬†; aujourd'hui Iksal, sur une hauteur rocheuse √† l'ouest du Thabor.

      Dabrath : ville lévitique (21.28), aujourd'hui Daburi ou Déburieh, au pied occidental du Thabor.

      Japhia : non le port de Ha√Įfa, au nord du Carmel, mais probablement Jafa, sur une colline √† 2 km au sud-ouest de Nazareth. Cependant on s'attendrait plut√īt √† trouver ici l'indication d'une ville situ√©e √† l'est des pr√©c√©dentes.

      13

      Frontière orientale.

      Gath-H√©pher : aujourd'hui peut-√™tre El-Mesched, √† 4 km au nord-est de Nazareth¬†; patrie de Jonas (2Rois 14.25) o√Ļ l'on montre son tombeau.

      Eth-Katsin, inconnue.

      Rimmon : ville lévitique, 1Chroniques 6.77, aujourd'hui Rummaneh, à deux heures et demie au nord de Nazareth.

      Néa. Inconnue. Peut-être Néjémiyeh, à deux fortes heures au nord-est de Rimmon.

      14

      Frontière septentrionale.

      Et la frontière tournait : autour de Rimmon.

      Hannathon, probablement Cana, sur la lisière nord de la plaine de Buttauf ; aujourd'hui Kana-el-Djélil, à 4 km au nord de Rummaneh.

      Jiphthach-El : la c√©l√®bre Jotapata de Jos√®phe, o√Ļ il soutint un long si√®ge contre les Romains¬†; aujourd'hui Dj√©fat, dans les montagnes au nord-ouest de la plaine de Buttauf. La vall√©e de Jiphthach-El serait le Wadi Abilin qui commence √† Dj√©fat.

      D'ici jusqu'à Joknéam, plus de limite indiquée. Y a-t-il mutilation du texte ? Au verset 27 la frontière d'Asser sera aussi traitée fort vaguement dans ces parages. Il se pourrait donc qu'elle n'ait eu ici rien de tout-à-fait fixe. Comme, d'après Genèse 44.13 et Deutéronome 33.18, Zabulon devait avoir des relations nombreuses avec la mer et dressa ses tentes sur le rivage de la Méditerranée, il est possible que l'étendue de son territoire ait varié.

      15

      De m√™me que pour Juda et Benjamin, une liste de villes est plac√©e √† la suite de l'indication des fronti√®res (15.21¬†; 18.21). Mais il en manque sept. Le texte primitif a sans doute subi une alt√©ration, ce qui est d'autant plus probable qu'il est parl√© 21.34,35 de deux villes de Zabulon, Kartha et Dimna, qui ne sont pas non plus nomm√©es ici. On a cherch√© √† arriver au nombre douze en consid√©rant une partie, la plus centrale, les villes des versets 10 √† 11, comme rentrant dans le compte des villes fronti√®res¬†; mais pourquoi le verset 15 commencerait-il en h√©breu par un et, s'il avait d√Ľ primitivement se rattacher au verset 14¬†?

      Kattath : inconnue, mais peut-être identique avec Kartha, ville lévitique (21.34), qui est suivie de près, comme ici, de Nahalal.

      Nahalal : ville lévitique (21.35), aujourd'hui Maalal, ruines au sud-ouest de Nazareth.

      Simron : 11.1 et 12.20.

      Jidéala, inconnue.

      Beth-Léhem, aujourd'hui Beit-Lahm, dans la partie sud-ouest du territoire de Zabulon, dans le Wadi-el-Mélik, le dernier affluent nord du Kison.

      17

      17 à 23 Territoire d'Issacar.

      Outre les villes, la frontière orientale avec une partie de celle du nord (verset 22) est seule indiquée. Cela s'explique par le fait que ces frontières ont déjà été indiquées à l'occasion des tribus voisines ; peut-être aussi n'étaient-elles pas absolument fixées. Issacar est situé au sud de Zabulon (verset 11) et de Nephthali (verset 34) ; au nord de Manassé (17.7) ; à l'est de Manassé (verset 10) et d'Asser (19.26). Il est borné à l'est par le Jourdain. Il occupait ainsi la majeure partie de la plaine de Jizréel.

      18

      Jizr√©el (1Rois 18.45) : aujourd'hui Z√©rin, √† l'extr√©mit√© occidentale des monts Guilboa sur une hauteur d'o√Ļ l'on a une magnifique vue sur toute la plaine. L√† √©tait la r√©sidence d'√©t√© d'Achab (Os√©e 1.4, note).

      Késulloth : au verset 12 Kisloth-Thabor.

      Sunem (2Rois 4.8) : à deux heures au sud du Thabor, aujourd'hui Sulem.

      19

      Haphara√Įm : dans Eus√®be Aphra√Įm¬†; aujourd'hui peut-√™tre Afuleh, √† l'ouest de Sulem.

      Sion : village près du Thabor.

      Anaharath : peut-√™tre Na√ľrah, √† l'orient du Petit-Hermon.

      20

      Kiséion : ville lévitique (21.28).

      21

      Rémeth : Ramoth, 1Chroniques 6.73, ou Jarmuth (21.29) ; ville lévitique ; on en voit les ruines sur un des sommets les plus élevés des monts Guilboa.

      En-Gannim (source des jardins) : ville lévitique (21.29) ; aujourd'hui Djénin, village avec jardins et plantations d'arbres, dans la partie méridionale de la plaine de Jizréel.

      En-Hadda : peut-être Ain-Judeideh, au pied du Guilboa.

      22

      Frontière nord-est.

      Thabor : ville construite sur la montagne de ce nom et dont il reste encore des ruines importantes.

      Beth-Sémès : différente de celles de Juda (15.10) et de Nephthali (19.38) ; aujourd'hui Bessum, dans la plaine qui du Petit-Hermon s'incline vers le Jourdain.

      24

      24 à 31 Territoire d'Asser.

      Il occupait l'angle nord-ouest de la Palestine et s'étendait le long de la Méditerranée, de la région du CarmeI à Tyr. A l'orient, il était limité du sud au nord, par Manassé, Issacar, Zabulon et Nepthali. Ici l'indication de la frontière alterne avec les listes de villes.

      25

      Helkath : ville lévitique (21.31), aujourd'hui peut-être Jelka, à trois heures au nord-est d'Akko (Saint-Jean d'Acre).

      Hali : aujourd'hui Julis. plus près d'Akko, dans la même direction.

      Béten : à l'orient de Hali.

      Acsaph : résidence d'un roi cananéen (11.1, note ; 12.20). Ce verset nous a transportés au centre de la tribu ; versets 26 et 27, au sud ; versets 28 à 30, au nord.

      26

      Allammélec. Peut-être ce nom s'est-il conservé dans celui du Wadi Mélik (verset 15, note).

      Miséal : ville lévitique (21.30) ; d'après Eusèbe, près du Carmel. ce qui concorde avec les noms suivants.

      Carmel (1Rois 18.19) : le promontoire qui termine la cha√ģne qui traverse la Samarie dans la direction du nord-ouest.

      Sichor-Libnath : aujourd'hui le Nahr-Zerka qui, au sud de Dor, formait la limite entre Asser et Manassé.

      27

      Remontant le cours du Zerka, la frontière arrivait à Beth-Dagon, inconnue ; et de là touchait à Zabulon et à la vallée de Jiphthach-El (verset 11) ; puis continuait vers le nord par Beth-Emek et Néiel, pour aboutir à Caboul à gauche, c'est-à-dire toujours vers le nord. Beth-Emek (la maison de la vallée) et Néiel sont inconnues.

      Caboul : aujourd'hui Cabul, à 16 km au sud-est de St Jean d'Acre.

      28

      Villes du nord confinant à la Phénicie.

      Ebron. Peut-√™tre faut-il lire plut√īt Abdon¬†; dans ce cas nous aurions ici la ville l√©vitique mentionn√©e 21.30 et 1Chroniques 6.74 et qui se trouvait √† 20 km au nord de St-Jean d'Acre, √† quelque distance de la mer.

      Réhob : ville lévitique (21.31), placée par quelques-uns dans l'intérieur, à plusieurs lieues à l'est de la précédente.

      Hammon : au nord-ouest de la précédente, mais encore indéterminée.

      Kana : aujourd'hui le village chr√©tien de Kana, √† deux heures et demie au sud-est de Tyr. De l√† le territoire d'Asser s'√©tendait jusqu'√† Sidon, aujourd'hui Sa√Įda (11.8).

      29

      Rama : peut-√™tre aujourd'hui le village de Rameh, √† une heure au sud-est de Tyr, o√Ļ l'on a d√©couvert des sarcophages d'une haute antiquit√©.

      La ville forte de Tyr : non pas la c√©l√®bre √ģle de Tyr, mais la ville forte construite sur la c√īte.

      Hosa : inconnue ; probablement plus au sud encore.

      Aczib : l'Ekdippa des Grecs et des Romains, aujourd'hui un simple village à 12 km au nord de St-Jean d'Acre, au bord de la mer.

      30

      Ces trois villes, non d√©termin√©es, √©taient peut-√™tre situ√©es dans les districts occidentaux de la r√©gion septentrionale d'Asser. Pour Aphek, voir peut-√™tre 13.4. Elle repara√ģtra avec R√©hob, Juges 1.31, comme ville conserv√©e par les Canan√©ens.

      Vingt-deux villes. Ce nombre n'est exact que si l'on compte parmi les villes d'Asser Sidon, Tyr et Aczib (comparez Juges 1.31) et si l'on retranche Néiel en l'identifiant avec la Néa du verset 13 et en la faisant rentrer comme telle dans le lot de Zabulon.

      32

      32 à 39 Territoire de Nephthali.

      Il √©tait born√© √† l'occident par Asser et Zabulon, √† l'orient par le Jourdain sup√©rieur et ses deux lacs, au midi par Zabulon et Issacar, au nord, comme Asser, par la fronti√®re de la Terre promise elle-m√™me. De l'Anti-Liban se d√©tache au sud-ouest une cha√ģne de collines basaltiques et calcaires, nomm√©es jadis montagne de Nephthali (20.7), aujourd'hui Dj√©bel-Safed¬†; elle longe √† l'ouest la vall√©e du Jourdain sup√©rieur, puis, s'abaissant en plateaux de moins en moins √©lev√©s, elle se termine en formant la ceinture nord de la plaine de Jizr√©el. C'est un pays fertile et bien peupl√©, poss√©dant encore de belles for√™ts de ch√™nes et de t√©r√©binthes, et mieux bois√© que les montagnes d'Ephra√Įm et de Juda.

      Aux fils de Nephthali : même forme que verset 17.

      33

      Frontière occidentale.

      Comme au verset 10 et 16.6, l'auteur part d'un point central d'o√Ļ il se dirige vers le nord.

      Heleph : inconnue, mais probablement au sud du ch√™ne ou plut√īt de la ch√™naie de Tsaanannim, qui, d'apr√®s Juges 4.11, √©tait vers K√©d√®s.

      Adami-N√©keb (Adami du pertuis) peut-√™tre aujourd'hui De√Įr-el-Ahmar (le clo√ģtre rouge), √† trois heures au nord-ouest de Baalbek, ainsi nomm√©e √† cause de la couleur rouge du sol, ce qui expliquerait le nom d'Adami (rouge).

      Jabn√©el. Au bord du lac Jammun√©, √©galement au nord de Baalbek, √† 8 km √† l'ouest du Clo√ģtre Rouge, se trouvent de grandes ruines fort antiques, avec les restes d'un temple, d'o√Ļ le nom de Jabn√©el (√©difice de Dieu)¬†; diff√©rente de Jabn√©el 15.11.

      Ces rapprochements sont frappants ; seulement ces localités ne sont-elles pas situées beaucoup trop au nord et en dehors de toutes les limites connues de la Terre Sainte ?

      Lakkum, inconnue.

      Aboutissait au Jourdain : au Nahr-Hasbany, qui forme le cours supérieur du fleuve.

      34

      Frontière méridionale.

      Depuis le Jourdain, un peu au sud du lac de Tibériade, la frontière tournait à l'occident.

      Aznoth-Thabor : dans le voisinage du Thabor¬†; peut-√™tre Azanoth, au nord de cette montagne, ce qui s'accorde avec le verset 22 o√Ļ le mont Thabor est indiqu√© comme un point de la fronti√®re septentrionale d'Issacar.

      Hukkok : inconnue ; ce ne peut être le village de Jakuk, à deux ou trois heures au sud de Safed, qui est trop loin vers le nord.

      Et √† Juda [par] le Jourdain. On ne conna√ģt aucune ville du nom de Juda au sud du lac de G√©n√©zareth¬†; c'est donc de la tribu de Juda qu'il est question. Comment cela est-il possible¬†? On a pens√© que Juda d√©signait ici le territoire de Ja√Įr, de l'autre c√īt√© du Jourdain (Nombres 32.41¬†; Deut√©ronome 3.14), car Ja√Įr, tout en √©tant Manassite par sa grand' m√®re, fille de Makir, √©tait de la tribu de Juda par son anc√™tre paternel, Hetsron petit-fils de Juda. Mais pourquoi parler ici d'un territoire situ√©. au-del√† du Jourdain et ne pas indiquer le Jourdain lui-m√™me comme limite¬†? Nous pensons plut√īt que Juda et Nephthali, ayant tous deux le Jourdain pour limite orientale, pouvaient communiquer par ce fleuve sans √™tre oblig√©s de passer par les tribus qui les s√©paraient. Les Septante n'ont pas le mot Juda, ce qui √īte toute difficult√© √† ce passage.

      35

      Les villes fortes. Ici nous avons la liste, non pas de toutes les villes de ce vaste territoire, mais seulement des villes munies de murailles. Les deux premières sont inconnues.

      Hammath (sources chaudes) probablement identique avec Hammoth-Dor (21.32), qui √©tait une ville l√©vitique¬†; chez Jos√®phe, Hamma√ľs, pr√®s de Tib√©riade¬†; aujourd'hui El-Hamm√Ęm, √† une demi-heure au sud de Tabarieh, avec eaux thermales utilis√©es encore maintenant.

      Rakkath. Le Talmud pr√©tend que Tib√©riade fut b√Ętie sur l'emplacement de cette vieille ville.

      Kinnéreth : Génézareth (Nombres 34.14, note).

      36

      Rama : diff√©rente de celle du verset 29¬†; aujourd'hui Rameh, grand village bien b√Ęti, habit√© par des chr√©tiens et des Druses, entour√© de belles plantations d'oliviers, au sud-ouest de Safed.

      Hatsor : voir 11.1.

      37

      Kédès : 12.22.

      Edréi, différente de celle située dans le Basan (12.4).

      En-Hatsor : peut-√™tre aujourd'hui A√Įn-Hazur, village au sud-ouest de Rameh.

      38

      Jir√©on : probablement le village de Jar√ľn, un peu √† l'ouest de Safed.

      Migdal-El : peut-√™tre Magdala, sur le bord occidental du lac de G√©n√©zareth, entre Caperna√ľm et Tib√©riade (Matthieu 15.39).

      Beth-Anath : Juges 1.33.

      Beth-Sémès, différente de celle du verset 22.

      Dix-neuf villes. Le total des villes est de seize seulement, mais la ville lévitique de Karthan, cédée par Nephthali (21.32), a été omise, et l'auteur aura omis aussi quelques villes voisines de celles qui sont nommées et dont la possession ne pouvait être contestée à cette tribu à cause de leur position centrale.

      40

      40 à 48 Territoire de Dan.

      Il comprenait une partie de la S√©ph√©la et de la plaine de Saron¬†; c'√©tait peu pour l'une, des tribus les plus nombreuses (Nombres 26.43)¬†; mais sous le rapport de la fertilit√©, ce district ne le c√©dait en rien aux r√©gions les plus favoris√©es de la Palestine. Les fronti√®res ne sont pas indiqu√©es, celles des tribus voisines, d'Ephra√Įm au nord (16.3,5), de Benjamin √† l'est (18.14), de Juda au sud (15.9), ayant d√©j√† √©t√© fix√©es et relev√©es.

      41

      Tsoréa, Esthaol : 15.33.

      Ir-Sémès : Beth-Sémès (15.10) ; ville frontière qui ne fut pas occupée par les Danites, mais que Juda donna aux Lévites (21.16).

      42

      Sahalabbim resta au pouvoir des Amorrhéens (Juges 1.35) ; souvent nommée sous David et Salomon (2Samuel 23.32 ; 1Chroniques 11.33 ; 1Rois 4.9) ; peut-être le moderne Selbit, un peu au nord des trois endroits qui précèdent.

      Ajalon : 10.12 ; elle demeura aux Cananéens (Juges 1.35), et fut attribuée aux Lévites (21.24) ; mentionnée dans les guerres contre les Philistins (1Samuel 14.31 ; 1Chroniques 8.13) ; aujourd'hui village de Jalo.

      Jithla. Il y a un Wadi Atallah à l'occident de Jalo.

      43

      Elon : citée 1Rois 4.9, avec l'adjonction de Beth-Hanan ; aujourd'hui peut-être Ellin, dans le voisinage de Beth-Sémès.

      Thimnatha (Thimna dans 15.10), et Ekron (13.3) : deux villes de la frontière de Juda.

      44

      Elthéhé et Guibbéthon : villes lévitiques (21.23). On croit avoir retrouvé Elthéké dans l'Altakou des inscriptions assyriennes qui parlent d'une bataille qui y eut lieu entre Sanchérib et les Egyptiens ; d'après la place que cette ville y occupe, elle aurait été voisine d'Ekron.

      Guibb√©thon : au pouvoir des Philistins sous les premiers rois d'Isra√ęl (1Rois 15.27¬†; 16.15).

      Baalath : identique peut-être avec Baala, 15.11 ; près de Beth-Horon et de Guézer ; fortifiée par Salomon (1Rois 9.18).

      45

      Jud : aujourd'hui Jéhudieh, à deux heures au nord de Ludd ou Diospolis.

      Ben√©-B√©rak : dans les inscriptions assyriennes Bana√Įbarka, aujourd'hui Ibn-Abrak, entre Jaffa et J√©hudieh.

      Gath-Rimmon : ville lévitique (21.24), considérable au temps d'Eusèbe ; au sud des précédentes, mais encore inconnue.

      46

      Mé-Jarkon (les eaux jaunes) : à l'embouchure du Nahr-el-Audja, un peu au nord de Jaffa. On peut conclure des mots : avec le territoire vis-à-vis de Japho, que Japho (Joppe, Jaffa) elle-même ne fut pas conquise par les Danites. Or, comme ceux-ci, d'après Juges 5.17, devaient aller jusqu'à la mer, il en résulte que Mé-Jarcon était aussi un port de mer, quoique moins connu que celui de Jaffa.

      Rakkon : un peu plus au nord.

      47

      Outre ce territoire, qu'ils obtinrent par le sort, les Danites de Tsoréa et d'Esthaol (Juges 18.2) conquirent après la mort de Josué un district dans la partie la plus septentrionale de Canaan, autour de la ville de Léschem, à laquelle ils donnèrent le nom de Dan : aujourd'hui Tell-el-Kadi, au pied de l'Hermon, un peu au nord-ouest de Banias. Cette notice a été postérieurement ajoutée au document de la répartition.

      50

      On a supposé que le terme l'ordre de l'Eternel rappelait une promesse non mentionnée dans le Pentateuque, mais faite à Josué dans la même circonstance que celle qui fut faite à Caleb (Nombres 14.24 ; comparez Josué 15.13) ; mais comme rien de semblable n'est indiqué, il est plus naturel de penser que, dans un sentiment de reconnaissance, les chefs invitèrent Josué à se choisir un domaine pour lui et sa famille, et que l'Eternel consulté approuva soit cette offre, soit le choix fait par Josué.

      Thimnath-Sérah : différente de Thimna des Danites (verset 43 et 15.10) et identique avec Thimnath-Hérès (Juges 2.9) ; aujourd'hui Tibneh, à 50 km au nord de Jérusalem.

      51

      Conclusion du partage fait à Silo (18.1).

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.