TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

Juges 11

    • 1

      1 à 11 Appel de Jephté.

      Galaad : un membre de la famille de Galaad, fils de Manassé, qui portait le nom de son ancêtre (Nombres 26.29).

      2

      La femme... : sa femme légitime.

      Tu n'auras pas d'héritage. Les enfants illégitimes n'avaient pas de droit à l'héritage des parents ; on se contentait de leur faire des présents ; comparez Genèse 21.10 ; 25.6. Ceci se passait sans doute après la mort du père. Personne ne prit la défense du jeune homme.

      3

      Pays de Tob : contrée au nord-est de la Pérée, à la frontière de la Syrie, peu éloignée du pays de Galaad (2Samuel 10.6).

      Des excursions... de pillage, suivant l'usage des Bédouins.

      4

      4 et 5 ces versets renouent avec 10.17-18. Cette députation partait probablement de l'assemblée mentionnée 10.18.

      6

      Commandant. Le mot hébreu désigne une dignité militaire.

      7

      Les Anciens avaient consenti à l'expulsion de Jephthé de la maison paternelle par ses frères.

      8

      A cause de cela : désireux de te rendre justice et de réparer cette offense.

      Notre chef : autre terme que celui du verset 6. Ils lui offrent maintenant de devenir, après la victoire, leur chef civil et politique.

      Tous les habitants de Galaad : des deux tribus et demie à l'est du Jourdain. Sur le sens élastique du nom géographique de Galaad, voir Nombres 32.1, note. Les Juges ne sont jamais présentés comme chefs de la nation tout entière. Chacun d'eux n'agit que pour les tribus qui se groupent volontairement autour de lui.

      9

      9 et 10 Jephthé veut quelque chose de plus assuré que cette simple promesse. Les Anciens ajoutent à la promesse le serment.

      11

      Le peuple... : par l'intermédiaire de ses représentants.

      Jephth√© r√©p√©ta... : Il r√©p√©ta ses conditions dans l'assembl√©e o√Ļ furent ratifi√©s avec serment les engagements pris au pays de Tob.

      12

      12 à 28 Démarche préliminaire de Jephthé auprès du roi des Ammonites.

      Moi : Jephthé, comme représentant du peuple de Galaad.

      13

      Lorsque les Isra√©lites s'empar√®rent d'une partie du territoire des Ammonites et des Moabites, √† l'est du Jourdain, ils ne le conquirent pas directement sur eux, mais sur les Amorrh√©ens (Canan√©ens) qui avaient conquis les premiers ces contr√©es sur les enfants d'Ammon et de Moab¬†; comparez Josu√© 13.25, o√Ļ est assign√©e √† la tribu de Gad toute une portion du pays des Ammonites (la moiti√© du pays des Ammonites entre l'Arnon au sud et le Jabbok sup√©rieur au nord) qu'avaient conquise auparavant les Amorrh√©ens; voir Nombres 21.27 et Deut√©ronome 2.19,37, notes.

      14

      Jephth√© rappelle ici tout ce qui s'est pass√© dans les relations entre Isra√ęl, d'une part, et les peuples d'Edom, de Moab et d'Ammon, qui √©taient les parents des Isra√©lites et qu'il fallait √©pargner, d'autre part. Apr√®s le refus d'Edom. et de Moab (l'envoi de messagers au roi de Moab est omis dans les Nombres) de laisser passer Isra√ęl sur leur territoire, il tourna par le d√©sert √† droite de leur pays et ne fit la guerre qu'√† Sihon, roi des Amorrh√©ens, qu'il vainquit et sur lequel il conquit le territoire appartenant jadis aux Moabites et aux Ammonites. Les Moabites n'ont jamais r√©clam√©¬†; les Ammonites pas davantage, pendant trois si√®cles. Et tout √† coup, ils revendiquent maintenant ce territoire que l'Eternel a donn√© √† son peuple ¬†! Ce n'est pas Isra√ęl qui est l'agresseur, c'est Ammon : Dieu en est t√©moin, et il jugera¬†!

      17

      A Kadès : Nombres 20.1.

      18

      Fronti√®re de Moab : du c√īt√© du territoire des Amorrh√©ens.

      19

      19 à 22 Voir Nombres 21.21-25.

      24

      Camos est proprement le nom de la principale divinité des Moabites (Nombres 21.29), mais sans doute s'applique aussi au dieu des Ammonites, qui plus ordinairement s'appelle Moloch ou Milcom.

      25

      Balak n'a pas r√©clam√© au point de vue du droit, puisque le pays conquis ne lui appartenait plus¬†; et il n'a pas os√© non plus employer les armes, parce que le refus de Balaam de maudire Isra√ęl lui enlevait toute esp√©rance de victoire.

      29

      29 à 33 Victoire de Jephthé sur les Ammonites.

      Rempli d'une force surnaturelle par l'Esprit de l'Eternel, Jephthé parcourt Galaad (ici Gad et Ruben), puis Manassé, appelant aux armes tout le peuple et le réunissant à Mitspa (10.17).

      30

      Et Jephth√© fit un vŇďu. Les vŇďux √©taient express√©ment autoris√©s par la foi (L√©vitique 27.2).

      31

      Celui qui sortira, litt√©ralement : le sortant, expression qui ne peut gu√®re se rapporter qu'√† un √™tre humain¬†; les animaux ne sortent pas de la maison. Ce vŇďu que l'on peut appeler inconsid√©r√©, s'explique n√©anmoins, si l'on r√©fl√©chit que la vocation de Jephth√© avait √©t√© purement humaine, sans aucun signe divin, comme ceux qui avaient accompagn√© l'appel de G√©d√©on. Il cherche donc √† int√©resser Dieu √† sa victoire √† quelque prix que ce soit.

      Sera √† l'Eternel. Cette expression n'implique pas n√©cessairement le sacrifice de la vie, mais peut d√©signer une cons√©cration, comme celle des Gabaonites, au service de la maison de l'Eternel. Ce sont les termes suivants : et je l'offrirai en holocauste, qui ne peuvent s'entendre que d'un sacrifice proprement dit¬†; seulement avec une r√©serve possible, celle du rachat stipul√© par la loi (L√©vitique 27.2 et suivants) et qui consistait dans le paiement d'une somme d'argent pour le sanctuaire et dans l'offrande d'une victime. La question est de savoir si Jephth√© en faisant son vŇďu pensait uniquement au sacrifice proprement dit ou bien aussi √† cette possibilit√© du rachat. Dans le premier cas, il faut admettre que les passages qui, dans la loi, interdisent les sacrifices humains (Deut√©ronome 12.31¬†; 18.10) ne lui √©taient pas connus, ce qui n'a rien d'√©tonnant (m√™me si la loi existait d√©j√† comme loi √©crite ou comme tradition orale) si l'on se rappelle le genre de vie qu'il avait men√©. D'autre part, les sacrifices humains ont toujours √©t√© √©trangers √† la religion isra√©lite, soit en vertu de son caract√®re moral, soit par suite de l'enseignement renferm√© dans l'histoire du sacrifice d'Isaac. Il est frappant que dans le r√©cit suivant la fille de Jephth√© ne pleure point sur le sacrifice de sa vie, mais seulement sur celui de sa virginit√©¬†; car une fois consacr√©e au service de l'Eternel. elle ne pouvait plus appartenir √† aucun homme. Comment d'ailleurs le sacrifice mat√©riel se serait-il accompli¬†? Jephth√© aurait-il conduit sa fille au sanctuaire? Mais le souverain sacrificateur n'aurait jamais consenti √† l'immoler. L'aurait-il sacrifi√©e en Galaad¬†? Mais il n'y avait l√† ni sanctuaire, ni autel dress√© √† l'Eternel, et Jephth√© se montre dans tout le r√©cit franchement adorateur de J√©hova (versets 9, 11, 21, 23, 29, 30, 35, 36). Le deuil de Jephth√© et de la jeune fille s'explique suffisamment dans la supposition que d√®s ce moment elle fut pour toujours s√©par√©e de son p√®re et vou√©e dans le Tabernacle √† l'un des services pour lesquels le travail des femmes √©tait n√©cessaire (Exode 38.8¬†; 1Samuel 2.22). Et pourtant il est impossible de nier que les expressions : Je l'offrirai en holocauste (verset 31), et : Il accomplit √† son √©gard le vŇďu qu'il avait fait (verset 39), ne soient bien difficiles √† entendre dans un autre sens que celui d'un sacrifice proprement dit. Cette derni√®re interpr√©tation a √©t√© g√©n√©ralement re√ßue jusqu'au moyen-√Ęge, o√Ļ les interpr√®tes juifs ont commenc√© √† proposer l'autre sens. Nous ne nous sentons pas en √©tat de nous prononcer et laissons le lecteur d√©cider lui-m√™me en tenant compte des raisons pour et contre que nous venons de pr√©senter.

      33

      Aro√ęr : Nombres 32.34, note.

      Minnith : au nord-est de Hesbon, dans un emplacement o√Ļ se trouvent encore aujourd'hui de grandes ruines.

      Vingt villes : que les Ammonites avaient reprises sur les Israélites.

      Abel-K√©ramim : plaine des vignes. Le voyageur Tristram a trouv√© √† vingt minutes de Diban (au nord-est d'Aro√ęr) une vall√©e appel√©e Khurm-Dibon, c'est-√†-dire vignoble de Dibon.

      34

      34 √† 40 Accomplissement du vŇďu de Jephth√©.

      Sa fille sortait à sa rencontre : comparez Exode 15.20 ; 1Samuel 18.6.

      35

      Déchira... : expression d'une douleur profonde (Lévitique 10.6).

      J'ai ouvert la bouche. Un vŇďu n'√©tait valable que lorsqu'il avait √©t√© express√©ment √©nonc√© (L√©vitique 27.1).

      36

      Apr√®s que l'Eternel a accompli la condition que tu lui avais pos√©e dans ta pri√®re, il ne te reste qu'√† accomplir ton vŇďu.

      La fille de Jephth√© a h√©rit√© de l'h√©ro√Įsme de son p√®re.

      37

      Je descendrai... Mitspa est un lieu élevé au-dessus des plateaux environnants.

      39

      Et elle n'avait pas connu, ou : et elle ne connut pas ; selon l'une ou l'autre des deux explications que nous avons exposées.

      40

      Ici peuvent s'√©lever deux questions en sens oppos√©s : Aurait-on c√©l√©br√© une f√™te en Isra√ęl pour un acte qui, apr√®s tout, constituait un crime th√©ocratique¬†? Et d'un autre c√īt√© : Aurait-on c√©l√©br√© comme un √©v√©nement si extraordinaire la cons√©cration d'une jeune fille au c√©libat¬†? D'apr√®s les antiques notions isra√©lites, plus ais√©ment sans doute que d'apr√®s les id√©es modernes.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.