Nombres 23.1

Balaam dit √† Balak¬†: ¬ę¬†Construis-moi ici 7 autels et pr√©pare-moi ici 7 taureaux et 7 b√©liers.¬†¬Ľ
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Le sacrifice de Balak, Balaam prononce une b√©n√©diction au lieu de maudire Isra√ęl. (Nombres 23:1-10)
La d√©ception de Balak, le deuxi√®me sacrifice, Balaam b√©nit de nouveau Isra√ęl. (Nombres 23:11-30)

Alors que le camp d'Isra√ęl √©tait bien en vue, Balaam ordonna que l'on construisit sept autels, pour sacrifier sur chacun d'eux, un bŇďuf et un b√©lier. Remarquez combien la superstition peut rendre sot, au point de croire que Dieu est √† la disposition des volont√©s humaines¬†! La mal√©diction s'est transform√©e en b√©n√©diction, par la Toute Puissance divine, et √† cause de l'amour de ce Dernier pour Isra√ęl. Dieu d√©cida de manifester Sa propre gloire, par l'interm√©diaire de Balaam¬†: Il le rencontra directement. Qui aurait pu d√©fier Dieu et Isra√ęl, apr√®s avoir entendu les paroles que l'√Čternel avait plac√©es dans la bouche de Balaam¬†? Ces propos √©difiants ne pouvaient conduire qu'√† adorer Dieu¬†; en fait, il sera donn√© √† chacun de ces hommes, selon la teneur de leurs paroles. Celui qui a pu faire parler l'√Ęnesse, emp√™chant ainsi celui qui la montait de brutaliser cet animal, a plac√© dans la bouche de Balaam des propos qui allaient √† l'encontre de son cŇďur. Il s'agissait l√† d'un grand miracle. Balaam pronon√ßa en fait une b√©n√©diction sur Isra√ęl¬†! Il avoue m√™me ne pas vouloir s'opposer davantage √† la volont√© divine. Il annonce qu'Isra√ęl est heureux d'√™tre le ¬ę¬†peuple de Dieu¬†¬Ľ, √©tant ainsi mis √† part des autres nations.

Les Isra√©lites, malgr√© leur petit nombre, √©taient satisfaits de se voir respect√©s. Tout allait bien pour eux¬†! La mort est la derni√®re √©tape que les hommes doivent franchir¬†; m√™me le ¬ę¬†juste¬†¬Ľ doit mourir¬†: cela peut nous encourager √† r√©fl√©chir, de voir dans ce texte, Balaam songer √† sa propre mort. Son discours est celui d'une √Ęme b√©nie, non seulement pendant sa vie durant, mais aussi, dans l'avenir, apr√®s la mort.

Cette pens√©e peut m√™me faire pr√©f√©rer la mort √† la vie, voir Philippiens 1:21*¬†; Balaam pronon√ßa de r√©elles b√©n√©dictions pour Isra√ęl, non seulement pendant sa vie ici-bas, mais aussi pour le futur. Beaucoup d√©sirent mourir en tant que ¬ę¬†justifi√©s par Dieu¬†¬Ľ, sans toutefois pratiquer la pi√©t√© durant leur vie¬†; heureux seront ceux √† la fois justifi√©s et pieux, leur vie durant¬†!

Le discours de Balaam ne fut en fait qu'un souhait et non une Pri√®re¬†; ce fut un vain d√©sir, n'esp√©rant qu'une heureuse destin√©e pour le peuple h√©breu, sans toutefois se soucier des moyens pour y parvenir. Beaucoup cherchent √† apaiser leur √Ęme en essayant de se confier en l'avenir, sur de faux espoirs, tout en n√©gligeant le chemin du salut, le seul moyen par lequel le p√©cheur peut √™tre justifi√© devant Dieu¬†!

* Note du traducteur : cette référence a été ajoutée au commentaire original, pour en faciliter la compréhension.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Potenciel Music BLACK & LIGHT
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...