TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

Osée 7

    • 1

      C'est quand l'Eternel a travaill√© √† gu√©rir Isra√ęl que la plaie de ce peuple, mise √† nu, est apparue dans toute sa laideur.

      Ephra√Įm..., nomm√© ici comme la principale tribu du royaume¬†; Samarie..., comme la capitale.

      1 à 7 Première classe de péchés.

      Les voleurs : soit √† la ville, soit dans la campagne¬†; on n'est en s√Ľret√© nulle part.

      2

      Isra√ęl se flatte que ses p√©ch√©s demeurent ignor√©s, mais ils sont l√† devant Dieu, comme des t√©moins √† charge environnant le coupable.

      3

      3 √† 7 Malgr√© l'obscurit√© de ce passage, on en discerne pourtant assez clairement la pens√©e principale : c'est la description d'une conjuration, o√Ļ l'on voit appara√ģtre, tour √† tour, et les conjur√©s qui cherchent √† entretenir le roi avec tout son entourage dans une trompeuse s√©curit√©, et le chef du complot qui ne tarde de le mettre √† ex√©cution que le temps n√©cessaire pour le pr√©parer et le laisser m√Ľrir. Os√©e fait allusion √† un fait qui nous est inconnu, mais qui a pu se r√©p√©ter souvent dans les temps d'anarchie qui ont termin√© l'existence du royaume des dix tribus.

      Une scène de palais : les conjurés endorment la vigilance du roi et des princes de sa maison par des paroles trompeuses.

      4

      Adultères : infidèles et envers Dieu et envers leur roi.

      Pareils √† un four... Ce four allum√© par le boulanger repr√©sente le complot form√© par un pr√©tendant ambitieux¬†; une fois ce complot pr√©par√©, il le laisse m√Ľrir dans l'esprit de ses complices, jusqu'√† ce que les circonstances en permettent, l'ex√©cution.

      Une seconde comparaison : celle de la p√Ęte. Apr√®s que le boulanger y a mis le levain, la fermentation s'op√®re d'elle-m√™me. Ainsi le complot une fois con√ßu m√Ľrit in√©vitablement, jusqu'√† son ex√©cution.

      5

      Le jour de l'ex√©cution est arriv√©, c'est celui de la f√™te de notre roi, le jour anniversaire de sa naissance ou de son av√®nement au tr√īne : il le c√©l√®bre par un banquet. Les conjur√©s, les grands du royaume, sont parmi les convives¬†; ils cherchent √† l'enivrer¬†; lui se livre sans d√©fiance √† ces perfides ennemis, qui se moquent de son aveugle confiance, pendant qu'il gesticule (il a √©tendu la main) avec eux.

      6

      Tandis que la t√™te des conjur√©s et de leur victime s'√©chauffe, le chef de la conjuration se tient √† l'√©cart, laissant le complot suivre son cours et attendant que l'orgie de la nuit lui livre ses victimes¬†; tout √† coup, vers le matin, il para√ģt, pareil √† une flamme qui brille et consume, et il donne le signal de la r√©volte.

      7

      Tous se joignent à lui, et le roi tombe avec les principaux juges et magistrats du pays.

      Tous leurs rois... Ce tableau est celui de la fin de chacun des derniers rois d'Isra√ęl, qui tous ont p√©ri par l'√©p√©e des conspirateurs : Sallum tue Zacharie¬†; M√©nahem tue Sallum¬†; P√©kach tue P√©kachia, et Os√©e P√©kach, etc. (2Rois 15.10-30).

      Sans qu'aucun ait crié à moi. Cette fin lamentable n'a pas rendu plus sages les après-venants.

      8

      8 √† 12 Second p√©ch√© : l'alliance avec les nations pa√Įennes.

      Un g√Ęteau qu'on n'a pas retourn√© : qu'on a laiss√© br√Ľler et qui, par cons√©quent n'est plus bon qu'√† √™tre jet√©.

      9

      Des √©trangers... Ces √©trangers, auxquels Isra√ęl s'adresse, lui font payer de gros tributs qui ruinent le pays¬†; ainsi de M√©nahem (2Rois 15.10-30).

      Et lui ne l'a pas su. Isra√ęl s'imagine encore √™tre libre, quand d√©j√† il n'est plus qu'un tributaire de l'√©tranger.

      Sa tête... de cheveux blancs : image d'une vieillesse prématurée comme celle d'un jeune débauché (Proverbes 31.3).

      Lui ne l'a pas su. Refrain humiliant pour Isra√ęl. Tout le monde remarque les signes pr√©coces de sa d√©cr√©pitude¬†; lui seul ne s'en aper√ßoit pas.

      10

      Cet aveuglement orgueilleux d'Isra√ęl (comparez 5.5) est ce qui l'emp√™che de retourner √† Dieu, malgr√© tant de pr√©sages de sa ruine prochaine (avec tout cela¬†!).

      11

      L'Eternel se prend de piti√© √† cette vue, et son indignation se change en compassion : Isra√ęl est comme une pauvre colombe effar√©e¬†; il va d'un c√īt√© (en Egypte), il va de l'autre (en Assyrie), sans trouver un v√©ritable abri.

      12

      Pendant qu'il erre ainsi tout √©perdu, le pauvre oiseau tombe tout √† coup sous le filet de l'oiseleur¬†; c'est ici l'image du ch√Ętiment divin.

      A leur assemblée. Que de fois Dieu ne leur avait-il pas annoncé cette fin par ses prophètes ! Comparez verset 9

      13

      13 à 16 Troisième péché : l'abandon de Dieu.

      Voici l'explication des malheurs du peuple et de la col√®re de Dieu : Isra√ęl, en se livrant aux alliances pa√Įennes, est, par rapport √† son Dieu, √† la fois d√©serteur (fui loin de moi) et transfuge (infid√®les).

      Je les délivrerais (comparez verset 1et 6.1). Je pourrais et voudrais les délivrer, mais ils m'en empêchent par leur conduite.

      Des mensonges. Au lieu de se juger eux-mêmes, ils m'accusent faussement et s'enfoncent toujours plus dans le blasphème et l'impiété.

      14

      Leurs cris ne sont pas des cris de repentance, mais de regret sur leurs biens qu'ils ont perdus (Psaumes 32.3,4)¬†; c'est ce que l'ap√ītre appelle 2Corinthiens 7.10 la tristesse selon le monde qui conduit √† la mort.

      15

      C'est moi qui... Moi, qui avais été leur bienfaiteur, je suis l'objet de leur hostilité secrète.

      16

      Ils se tournent... de tous les c√īt√©s, sauf vers le ciel d'o√Ļ leur viendrait le secours.

      Arc trompeur..., qui a perdu son √©lasticit√© et dont les traits restent en de√ß√† du but¬†; ainsi toutes les d√©marches d'Isra√ęl pour obtenir des hommes la d√©livrance √©chouent.

      A cause de la col√®re de leurs langues. Ils bravent de leurs langues l'Assvrie, en comptant sur le secours de l'Egypte, et l'Egypte les abandonne √† leur malheur, en riant d'eux. Cela s'est r√©p√©t√© bien des fois¬†; comparez 2Rois 17.4¬†; Esa√Įe 30.3¬†; 31.1-3.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.