TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

Psaumes 44

    • 1

      Méditation : voir Psaumes 32.1, note.

      2

      2 à 9 Les victoires passées, gage des victoires à venir.

      De nos oreilles : il s'agit, non d'un rêve de l'imagination, mais d'un témoignage certain.

      4

      Ce n'estpas..., c'est... Tel est le trait distinctif de l'histoire du peuple de Dieu : l'Ňďuvre humaine s'efface devant celle de Dieu.

      Ta droite... ton bras..., ta face : l'intervention divine, toujours plus manifeste, aboutit à la pleine manifestation de la puissance de Dieu, soit pour détruire, soit pour sauver.

      Tu les aimais : c'est la raison première et dernière de l'intervention divine. Comparez Romains 9.16.

      5

      Toi, √ī Dieu... Dans ce regard jet√© sur le pass√©, la foi puise la certitude de ce qui doit se produire √† l'avenir, si le croyant continue √† tout attendre de son Dieu.

      Ordonne : en vertu de ce que tu es roi. Pas de délivrance, sans un ordre divin.

      9

      En Dieu nous nous glorifierons... Puisque tout vient de Dieu, toute gloire lui appartient, et le croyant n'a pas d'autre sujet de gloire que le fait d'appartenir à un tel Dieu (Psaumes 3.4).

      10

      10 à 17 La réalité présente.

      Tandis que la foi triomphe, formulant ce qui doit √™tre (versets 5 √† 9), conform√©ment √† ce qui a √©t√© (versets 2 √† 4), la r√©alit√© est l√†, donnant un complet d√©menti √† de telles esp√©rances. Dieu n'est plus avec nous (verset 10), nos arm√©es sont battues (verset 11), l'ennemi emm√®ne des prisonniers (verset 12) qui sont vendus √† vil prix (verset 13), de sorte qu'Isra√ęl, ris√©e des autres peuples (versets 14 et 15), a honte de lui-m√™me (versets 16 et 17). Que de fois ces d√©faites et cette confusion n'ont-elles pas √©t√© celles de l'Eglise¬†!

      Nos arm√©es. Il s'agit sans doute des troupes lev√©es √† la h√Ęte pour combattre les Edomites, l'√©lite des soldats de David √©tant encore en Syrie.

      12

      Comme des brebis à dévorer... Les uns sont massacrés, les autres vendus sur des marchés d'esclaves. Amos 1.11 et Abdias 1.10-14 reprochent à Edom des crimes semblables. Si l'homme est l'instrument de ces maux, ils n'en procèdent pas, moins de Dieu (tu as cessé..., tu as livré... etc.).

      17

      L'ennemi et le vindicatif : deux termes déjà réunis Psaumes 8.3, pour désigner un ennemi irréconciliable, s'il s'agit des hommes, obstinément rebelle, s'il s'agit de Dieu.

      18

      18 √† 23 De tels d√©sastres sont d'autant plus inexplicables qu'ils n'ont pas pour cause l'infid√©lit√© d'Isra√ęl (versets 18 √† 22)¬†; c'est bien plut√īt le fait d'appartenir au vrai Dieu qui excite la jalousie et la haine des ennemis (verset 23).

      19

      D√©tourn√© : ce serait la r√©volte int√©rieure¬†; √©cart√©s : ce seraient les transgressions dans la vie¬†; voil√† ce qui aurait pu attirer justement sur Isra√ęl les calamit√©s dont il souffre. Bien que l'homme ne puisse jamais se justifier lui-m√™me, il est des cas o√Ļ sa conscience ne lui reproche rien de sp√©cialement criminel.

      20

      O√Ļ demeurent les chacals : le d√©sert dans le d√©sert¬†; image de la mis√®re la plus affreuse.

      21

      Le nom, et tout ce que ce nom renferme.

      Etendu nos mains, dans l'attitude de la prière. Voir Psaumes 28.2, note.

      22

      Dieu n'en serait-il pas informé ? Le psalmiste, parlant à Dieu, prend Dieu lui-même à témoin de la vérité de ce qu'il dit. Comparez Job 31.4.

      23

      A cause de toi. Ce verset est cit√© par saint Paul, comme une description anticip√©e des pers√©cutions auxquelles est expos√© le peuple de la nouvelle alliance (Romains 8.36). Et c'est bien ici le trait le plus remarquable du psaume. Il y a eu des moments o√Ļ Isra√ęl a compris qu'il avait √† souffrir √† cause de son Dieu. Seulement le psalmiste s'en √©tonne, tandis que saint Paul se r√©jouit d'entrer par l√† plus profond√©ment dans la communion des souffrances de Christ (Philippiens 3.10).

      24

      24 à 27 Un état de choses aussi anormal ne peut durer.

      Réveille-toi. Dieu semble dormir, quand il n'agit pas.

      26

      Notre √Ęme : ton souffle en nous¬†; notre corps, litt√©ralement : notre ventre, ce qu'il y a de plus terrestre en nous.

      27

      A cause de ta bont√©. M√™me quand il se sent innocent, Isra√ęl n'a aucun droit √† faire valoir¬†; la gr√Ęce de Dieu reste libre, et c'est en vertu de son amour que Dieu agit.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.