Romains 2.1

Qui que tu sois, homme, toi qui juges, tu es donc inexcusable. En effet, en jugeant les autres tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges tu agis comme eux.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Les Juifs ne peuvent √™tre justifi√©s par la loi de Mo√Įse¬†; pas plus que les Gentils ne peuvent l‚Äô√™tre par les lois de ce monde. (Romains 2:1-16)
Les p√©ch√©s commis par les Juifs an√©antissent leur vaine confiance dans leurs privil√®ges de ¬ę¬†peuple √©lu¬†¬Ľ. (Romains 2:17-29)

Les Juifs estimaient être un peuple saint, recevant leurs privilèges par droit de naissance, alors qu'ils n’étaient en fait, qu’ingrats, rebelles et injustes. Tous ceux qui agissent ainsi, quelle que soit leur origine ou leur époque, doivent se souvenir que Dieu les jugera d'après leur conduite véritable. Ce Jugement est si clair que les pécheurs doivent réagir, face à leurs iniquités. Dans chaque péché commis volontairement, il y a un mépris de la bonté divine.

Bien qu‚Äôil y ait de nombreux et diff√©rents cas de d√©sob√©issance, tous jaillissent de la m√™me mauvaise racine¬†: le cŇďur du p√©cheur. Dans un v√©ritable repentir, on doit trouver la haine de l'iniquit√© commise, on doit noter un changement, op√©r√© par l'Esprit, qui dispose le cŇďur √† choisir le bien et √† repousser le mal. Ce changement r√©v√®le aussi l‚Äô√©tat mis√©rable qui r√©gnait auparavant dans ce cŇďur. Ce grand changement, op√©r√© par la repentance, est la v√©ritable conversion, n√©cessaire pour chaque √™tre humain. Le cheminement des p√©cheurs, avec leur cŇďur dur et imp√©nitent, ne peut que les mener √† la ruine. Leurs faits et gestes coupables sont exprim√©s avec force, dans le verset Romains 2:5¬†: ¬ę¬†Tu t'amasses un tr√©sor de col√®re¬†¬Ľ.

Nous pouvons noter dans ce texte, la recherche d’obéissance à la loi, chez l’homme juste. Il s’agit d’une recherche de la pureté, dans laquelle sont rejetés tous agissements et ambitions relatifs aux attraits de ce monde. Par contre, dans la description de l'homme injuste, les contentions sont manifestes, elles sont à l’origine de tout mal.

Le p√©cheur est en perp√©tuelle inimiti√© contre Dieu. M√™me les Gentils, qui ne disposaient pas de la loi mosa√Įque, se sont laiss√©s plus ou moins diriger par les r√®gles que leur imposait la nature. Leur conscience √©tait en quelque sorte un t√©moin¬†: t√īt ou tard elle leur a rappel√© leurs vaines pens√©es¬†; elle les a acquitt√©s ou condamn√©s, selon leur respect ou leur m√©pris de la loi ¬ę¬†√©crite dans leur cŇďur¬†¬Ľ.

Rien ne peut davantage terrifier les pécheurs, ni réconforter les saints, que de savoir que Christ sera le Juge. Les services accomplis pour Lui, en secret, seront alors récompensés, et les péchés les plus cachés seront mis en lumière...

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...