1 Rois 8.22

Salomon se pla√ßa devant l'autel de l'Eternel, en face de toute l'assembl√©e d'Isra√ęl. Il tendit ses mains vers le ciel et dit¬†:
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Les sacrifices, l'encens, et tout le service du temple, √©taient en quelque sorte des symboles de ce qui fut accompli par notre R√©dempteur, sur la croix du calvaire. La signification du temple, par son importance, devait donc √™tre continuellement rappel√©e, dans l'esprit du peuple. En un simple mot, le ¬ę¬†pardon¬†¬Ľ, Salomon r√©suma tout ce qui pouvait √™tre demand√© au nom de son peuple¬†: en effet, la mis√®re, sous tous ses aspects, provient du p√©ch√©, mais la r√©mission de ce dernier √©loigne le mal qui pourrait nous affecter, tout en ¬ę¬†ouvrant la voie¬†¬Ľ aux faveurs c√©lestes. Sans ce pardon, aucune d√©livrance ne nous serait accord√©e, et par voie de cons√©quence, aucune b√©n√©diction.

En plus de l'enseignement que procure la Loi, Salomon supplia l'√Čternel en Personne, pour qu'Il inculque au peuple tous les moyens possibles pour cro√ģtre spirituellement, m√™me par le ch√Ętiment. Chaque Isra√©lite devait conna√ģtre l'√©tat de son propre cŇďur, quelles qu'en soient les imperfections, pour se consacrer √† la pri√®re, dans le temple¬†; que la faute commise soit d'origine mat√©rielle ou spirituelle, elle devait √™tre confess√©e √† Dieu. Il semble que les fardeaux ¬ę¬†secrets¬†¬Ľ, soient ici particuli√®rement mentionn√©s. Le p√©ch√© est la ¬ę¬†peste¬†¬Ľ de notre cŇďur¬†; tout ce qui peut nous corrompre provoque en nous une ¬ę¬†maladie spirituelle¬†¬Ľ.

Chaque v√©ritable Isra√©lite se devait de d√©masquer ces ¬ę¬†maladies¬†¬Ľ, et veiller √† ce qu'elles ne se repr√©sentent plus. Toute cette pri√®re de Salomon fut faite √† genoux; le roi s'est lament√©, d√©plorant ces p√©ch√©s, les mains tendues vers le ciel. Apr√®s avoir √©num√©r√© toutes ces demandes particuli√®res, Salomon conclut par une requ√™te d'ordre g√©n√©ral, adress√©e √† Dieu, au nom de tout le peuple.

Rien ne peut remplacer maintenant, la pri√®re qui est faite dans le cadre de l'√©vangile¬†: la substance en est Christ¬†; quoi que nous demandions en Son Nom, cela nous sera donn√©. De la m√™me mani√®re, qu'Isra√ęl se trouvait sanctifi√©, √† cette √©poque, suite au pardon de ses p√©ch√©s, le chr√©tien qui tombe spirituellement, est maintenant r√©g√©n√©r√© et gu√©ri, en Christ. ¬ę¬†L'√©tranger¬†¬Ľ, verset 1 Rois 8:41*, est aussi au b√©n√©fice de la Toute Puissance divine, la personne en deuil est consol√©e, le Nom de Dieu est glorifi√©. Le p√©ch√© est la cause de tous nos ennuis¬†; le repentir et la r√©mission de nos fautes procurent vraiment le bonheur¬†!

* Référence ajoutée par le traducteur pour faciliter la compréhension du texte.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
LANDRY GNONHANLOU LE CULTE
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...