Apocalypse 3.14

¬Ľ Ecris √† l'ange de l'Eglise de Laodic√©e¬†: ‚ÄėVoici ce que dit l'Amen, le t√©moin fid√®le et v√©ritable, l'auteur de la cr√©ation de Dieu¬†:
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Une sévère punition est prononcée à l’encontre de cette église : ses membres donnent une fausse opinion de la chrétienté, laissant penser qu’il s’agit d’une religion profane ; par ce témoignage, certains pourraient conclure que le christianisme ne peut offrir de réelle satisfaction, sinon ses dirigeants n'auraient pas été si intransigeants, ou si prompts à rechercher le plaisir ou le bonheur dans le monde.

L'autosuffisance est une des causes de cette ti√©deur et de cette inconsistance de la religion¬†: ¬ę¬†parce que tu dis¬†¬Ľ. Quelle diff√©rence entre l‚Äôopinion de ces chr√©tiens sur eux-m√™mes, et ce que pensait Christ √† leur √©gard¬†!

Combien devrions-nous √™tre prudents, afin de ne pas ¬ę¬†abuser¬†¬Ľ notre √Ęme¬†! En enfer, beaucoup de personnes pensaient √™tre pourtant bien avanc√©es sur le chemin du ciel... Implorons Dieu pour que nous ne puissions pas √™tre s√©duits ni tromp√©s par nous-m√™mes¬†! Ceux qui enseignent la religion tombent facilement dans l'orgueil, devenant par l√† m√™me¬†charnels et conformistes.

Dans cette √©glise de Laodic√©e, les dirigeants √©taient vraiment dans un √©tat mis√©rable¬†: ils √©taient pauvres, vraiment pauvres, alors qu'ils pensaient √™tre riches¬†! Ils √©taient incapables de discerner leur propre √©tat, ni leur chemin, ni le danger qu‚Äôil pouvait encourir, cependant ils pensaient ¬ę¬†voir¬†¬Ľ. Ils n'√©taient pas par√©s de la justification, ni de la sanctification¬†: ils √©taient expos√©s au p√©ch√© et √† la honte¬†; leurs ¬ę¬†haillons¬†¬Ľ les souillaient. Ils √©taient pratiquement nus, sans maison ni abri, parce qu'ils √©taient ¬ę¬†sans Dieu¬†¬Ľ, le Seul qui puisse donner repos et s√©curit√© √† l'√Ęme.

Christ donna une bonne recommandation √† ces chr√©tiens coupables¬†: heureux ceux qui suivent ce conseil, car tous les autres p√©riront dans leurs p√©ch√©s. Christ leur permet de savoir o√Ļ se trouvent les vraies richesses, et comment ils peuvent les poss√©der. En fait, dans cette √©glise, certaines valeurs, non capitales, devaient √™tre abandonn√©es, afin de ¬ę¬†faire place¬†¬Ľ aux v√©ritables richesses¬†: elle devait renoncer au p√©ch√© et √† sa confiance en elle-m√™me, afin de pouvoir √™tre remplie du ¬ę¬†tr√©sor cach√©¬†¬Ľ de Christ. Elle devait recevoir de ce Dernier, le v√™tement blanc qu'Il avait achet√© et qu'Il tenait √† sa disposition, Sa propre Justice pour la justification, et Ses v√™tements de saintet√© pour la sanctification. L‚Äôassembl√©e de Laodic√©e devait se r√©f√©rer √† la Parole de Dieu et √† l‚ÄôEsprit, afin que ses yeux puissent s‚Äôouvrir et discerner le chemin qu‚Äôelle devait emprunter, et la fin qui lui √©tait r√©serv√©e.

Examinons-nous nous-m√™mes, selon la Parole de Dieu, et prions avec ferveur pour conna√ģtre l'enseignement du Saint-Esprit, afin que disparaissent notre fiert√©, nos pr√©jug√©s, et nos convoitises du monde. Les p√©cheurs doivent prendre les r√©primandes de la Parole de Dieu et Sa verge, comme les signes r√©v√©lateurs de Son amour envers nos √Ęmes.

Christ se tient √† la porte¬†: Il frappe, par les bienfaits de Sa Providence, par les avertissements et l'enseignement de Sa Parole, et par l‚Äôinfluence de Son Esprit. Christ, dans Sa Gr√Ęce, se tient √† la ¬ę¬†porte¬†¬Ľ du cŇďur des p√©cheurs, par Sa Parole et Son Esprit. Ceux qui Lui ouvrent auront le bonheur de pouvoir jouir de Sa pr√©sence. Si ce qu'Il trouve chez cette √Ęme, ne peut constituer qu'un maigre repas, ce qu'Il apporte, en revanche, sera l‚Äôobjet d‚Äôun riche festin¬†! Le Seigneur apportera la fra√ģcheur de Sa Gr√Ęce et de Sa Consolation.

Dans la conclusion de cette lettre √† Laodic√©e, nous trouvons une promesse pour le croyant, celui qui est ¬ę¬†vainqueur¬†¬Ľ. Christ subit Lui-m√™me des tentations et des conflits¬†: Il les a tous vaincus, devenant ainsi plus qu'un Conqu√©rant¬†! Ceux qui sont rendus semblables √† Christ, dans Ses √©preuves, seront rendus semblables √† Lui, en Gloire¬†!

Le chapitre se termine par un appel à la vigilance : ces différents conseils, convenant parfaitement aux églises auxquelles ils ont été adressés, sont très instructifs pour nous tous !

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
LANDRY GNONHANLOU LE CULTE
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...