Esa√Įe 17

    • D√©cadence des royaumes de Damas et d'Isra√ęl

      1 Oracle sur Damas. Voici, Damas ne sera plus une ville, Elle ne sera qu'un monceau de ruines.

      2 Les villes d'Aro√ęr sont abandonn√©es, Elles sont livr√©es aux troupeaux¬†; Ils s'y couchent, et personne ne les effraie.

      3 C'en est fait de la forteresse d'√Čphra√Įm, Et du royaume de Damas, et du reste de la Syrie¬†: Il en sera comme de la gloire des enfants d'Isra√ęl, Dit l'√Čternel des arm√©es.

      4 En ce jour, la gloire de Jacob sera affaiblie, Et la graisse de sa chair s'évanouira.

      5 Il en sera comme quand le moissonneur r√©colte les bl√©s, Et que son bras coupe les √©pis¬†; Comme quand on ramasse les √©pis, Dans la vall√©e de Repha√Įm.

      6 Il en restera un grappillage, comme quand on secoue l'olivier, Deux, trois olives, au haut de la cime, Quatre, cinq, dans ses branches √† fruits, Dit l'√Čternel, le Dieu d'Isra√ęl.

      7 En ce jour, l'homme regardera vers son cr√©ateur, Et ses yeux se tourneront vers le Saint d'Isra√ęl¬†;

      8 Il ne regardera plus vers les autels, Ouvrage de ses mains, Et il ne contemplera plus ce que ses doigts ont fabriqué, Les idoles d'Astarté et les statues du soleil.

      9 En ce jour, ses villes fortes seront Comme des d√©bris dans la for√™t et sur la cime des montagnes, Abandonn√©s devant les enfants d'Isra√ęl¬†: Et ce sera un d√©sert.

      10 Car tu as oublié le Dieu de ton salut, Tu ne t'es pas souvenu du rocher de ton refuge. Aussi tu as fait des plantations d'agrément, Tu as planté des ceps étrangers ;

      11 Lorsque tu les plantas, tu les entouras d'une haie, Et bient√īt tu les fis venir en fleurs. Mais la r√©colte a fui, au moment de la jouissance¬†: Et la douleur est sans rem√®de.

      Le grondement des peuples

      12 Oh ! quelle rumeur de peuples nombreux ! Ils mugissent comme mugit la mer. Quel tumulte de nations ! Elles grondent comme grondent les eaux puissantes.

      13 Les nations grondent comme grondent les grandes eaux... Il les menace, et elles fuient au loin, Chassées comme la balle des montagnes au souffle du vent, Comme la poussière par un tourbillon.

      14 Quand vient le soir, voici, c'est une ruine soudaine ; Avant le matin, ils ne sont plus ! Voilà le partage de ceux qui nous dépouillent, Le sort de ceux qui nous pillent.
Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.