Crowdfunding TopMusic (campagne générale)

Galates 4.1

Voici ce que je veux dire¬†: aussi longtemps que l'h√©ritier est un enfant, il ne diff√®re en rien d'un esclave, quoiqu'il soit le ma√ģtre de tout¬†:
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

La folie de revenir à la légalité pour notre justification. (Galates 4:1-7)
L‚Äôheureux changement op√©r√© chez les pa√Įens. (Galates 4:8-11)
Les raisons qui poussent l'ap√ītre √† recommander de ne pas suivre les faux docteurs. (Galates 4:12-18)
Paul exprime une réelle inquiétude à ce sujet. (Galates 4:19,20)
Il explique alors la diff√©rence entre ce qui doit √™tre attendu de la loi, et de l'√Čvangile. (Galates 4:21-31)

L'ap√ītre s'explique clairement avec ceux qui voulaient maintenir la loi de Mo√Įse en parall√®le avec l'√Čvangile de Christ. Il s'efforce ainsi d‚Äô√©viter aux croyants l'esclavage de la loi mosa√Įque. En fait, ces personnes n‚Äô√©taient pas capables de comprendre totalement la signification de la loi, telle qu‚Äôelle fut donn√©e √† l‚Äôorigine par Mo√Įse. Ces ¬ę¬†d√©viations spirituelles¬†¬Ľ √©taient pour ainsi dire une manifestation des t√©n√®bres, donc, une sorte d'esclavage¬†; ces personnes, √† qui s‚Äôadressait l‚Äôap√ītre, √©taient fid√®les √† de nombreux rites pesants, par lesquels elles √©taient enseign√©es et auxquels elles restaient assujetties, tels des enfants soumis √† l'autorit√© de leurs parents.

Nous apprenons parall√®lement la situation bien plus heureuse, des chr√©tiens, sous la dispensation de l'√Čvangile. √Ä partir de ces versets, nous voyons les merveilles de l'Amour et de la Mis√©ricorde de Dieu, en particulier, quand Il a envoy√© Son Fils dans le monde pour nous racheter et nous sauver¬†; nous pouvons √©galement constater l‚ÄôAmour du Fils de Dieu, qui a accept√© de descendre ici-bas, et consentir √† souffrir terriblement pour nous¬†; nous pouvons aussi discerner l‚ÄôAmour du Saint-Esprit, dans sa condescendance √† demeurer dans le cŇďur des croyants, avec des desseins pleins de Gr√Ęce. Nous voyons √©galement dans ce texte les avantages dont peuvent jouir les chr√©tiens, sous la dispensation de l'√Čvangile.

Bien que par nature, les enfants du p√©ch√© soient ceux de la ¬ę¬†col√®re et de la d√©sob√©issance¬†¬Ľ, ils deviennent, par la Gr√Ęce, des enfants de l'Amour, et rev√™tent la nature d‚Äôenfants de Dieu¬†; tous Ses enfants Lui ressembleront¬†!

Dans une famille, en g√©n√©ral, le fils a√ģn√© est le premier h√©ritier¬†; en fait, tous les enfants de Dieu pourront b√©n√©ficier de l'h√©ritage que leur P√®re c√©leste a pr√©par√© pour eux¬†!

Que le caract√®re et la conduite des enfants de Dieu puissent toujours repr√©senter leur ¬ę¬†adoption spirituelle¬†¬Ľ¬†! Puisse le Saint-Esprit √™tre t√©moin avec nous, que nous sommes des enfants et des h√©ritiers de Dieu¬†!

    • Gen√®se 24

      2 Abraham dit √† son plus ancien serviteur, qui √©tait l'intendant de tous ses biens¬†: ¬ę¬†Mets ta main sous ma cuisse
      3 et je vais te faire jurer au nom de l'Eternel, le Dieu du ciel et le Dieu de la terre, de ne pas prendre pour mon fils une femme parmi les filles des Cananéens au milieu desquels j'habite,

      2 Rois 10

      1 Il y avait à Samarie 70 fils d'Achab. Jéhu écrivit des lettres qu'il envoya à Samarie aux chefs de Jizreel, aux anciens et aux responsables des enfants d'Achab. Il leur disait :
      2 ¬ę¬†Maintenant que cette lettre vous est parvenue, puisque vous avez avec vous les fils de votre seigneur, ainsi que des chars et des chevaux, une ville fortifi√©e et des armes,

      2 Rois 11

      12 Le pr√™tre fit avancer le fils du roi, mit sur lui la couronne et lui donna le t√©moignage. Ils le proclam√®rent roi, le consacr√®rent par onction et dirent en tapant des mains¬†: ¬ę¬†Vive le roi¬†!¬†¬Ľ

      2 Rois 12

      2 Ce fut la septième année de Jéhu que Joas devint roi, et il régna 40 ans à Jérusalem. Sa mère s'appelait Tsibja et elle était de Beer-Shéba.

      Galates 4

      1 Voici ce que je veux dire¬†: aussi longtemps que l'h√©ritier est un enfant, il ne diff√®re en rien d'un esclave, quoiqu'il soit le ma√ģtre de tout¬†:
      23 Mais celui de l'esclave est né par volonté humaine, et celui de la femme libre est le fruit de la promesse.
      29 Le fils n√© par volont√© humaine pers√©cutait alors celui qui √©tait n√© gr√Ęce √† l'Esprit, et il en va de m√™me maintenant encore.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider