Genèse 40.20

Trois jours plus tard, le jour de son anniversaire, le pharaon organisa un festin pour tous ses serviteurs et il éleva bien haut le grand responsable des boissons ainsi que le chef des boulangers au milieu de ses serviteurs :
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Nous pouvons tous c√©l√©brer avec reconnaissance nos anniversaires, pour les gr√Ęces re√ßues depuis notre naissance, pour la peine √©prouv√©e dans nos vies, √† cause de nos fautes et pour l'attente du jour de notre mort, celui-ci √©tant meilleur que celui de notre naissance.

Mais il semble √©trange que les pa√Įens, qui aiment tant la vie ici-bas, se r√©jouissent d'avoir vu s'√©couler une ann√©e, qui finalement √©courte leur dur√©e de vie restante. Un chr√©tien a des raisons de se r√©jouir d'√™tre n√©, de voir qu'il se rapproche de la fin de sa vie inh√©rente au vieil homme, et qu'il est plus proche de son bonheur √©ternel.

Dans notre texte, l'échanson ne s'est pas souvenu de Joseph, il l'a oublié. Joseph avait bien mérité d'être délivré, pourtant il a été oublié. Ne pensons pas qu'il soit étrange que dans ce monde, de la haine nous soit manifestée, suite à notre amour, et des affronts, face à notre bonté. Voyez combien il est facile pour ceux qui sont dans l'aisance d'oublier les autres dans la détresse. Joseph a appris dans sa déception à faire confiance uniquement à Dieu.

Nous ne pouvons que nous attendre √† recevoir peu des hommes, mais √©norm√©ment de la part de Dieu. N'oublions pas les douleurs, les promesses, et l'amour de notre R√©dempteur. Nous bl√Ęmons l'ingratitude de l'√©chanson envers Joseph, sans consid√©rer la n√ītre beaucoup plus grande, vis-√†-vis du Seigneur J√©sus. Joseph n'a fait que pr√©voir le r√©tablissement de l'√©chanson, mais Christ, quant √† Lui, a Ňďuvr√© pour notre rachat¬†; Il nous a rachet√©s aupr√®s du Roi des Rois¬†; pourtant nous L'oublions parfois, bien que nous Le gardions dans notre cŇďur, et ce, malgr√© nos promesses de ne pas Le d√©laisser. Un tel manquement doit nous culpabiliser, et nous faire ressentir notre manque de sagesse.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...