TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

Jérémie 50

    • 1

      Le temps ou la prophétie fut prononcée ou écrite doit être compris entre la quatrième année de Jéhojakim (première déportation) et la quatrième année de Sédécias (51.59).

      2

      Un √©tendard : signal convenu pour annoncer au loin un √©v√©nement important. Comparez Esa√Įe 13.2.

      Bel et M√©rodac : voyez Esa√Įe 46.1, note. Ces deux noms paraissent s'appliquer √† la m√™me divinit√©, la principale dans le panth√©on assyro-chald√©en. Le nom de M√©rodac, aussi bien que celui de Bel, se retrouve dans celui de plusieurs souverains (M√©rodac-Baladan, Evil-M√©rodac).

      Ses idoles... Comparez Esa√Įe 21.9.

      3

      Un peuple, en réalité plusieurs ; comparez versets 9 et 14.

      Du septentrion. La M√©die, d'o√Ļ venait l'ennemi, √©tait situ√©e au nord de Babylone.

      4

      L'an√©antissement de Babel a pour cons√©quence imm√©diate la d√©livrance d'Isra√ęl. Les diff√©rents traits du tableau : retour de Babylone, r√©union des deux parties du peuple exil√©, conversion au Seigneur et conclusion d'une alliance √©ternelle (verset 5), ont d√©j√† √©t√© d√©velopp√©s chapitre 31.

      Pleurant : comparez 31.9, note.

      5

      Ils s'informeront de Sion. Ils demanderont le chemin qui conduit √† J√©rusalem. Le ch√Ętiment a port√© ses fruits, et le peuple repentant a h√Ęte de conclure, dans la ville sainte, avec son Dieu une alliance nouvelle qu'il ne violera pas comme la pr√©c√©dente.

      6

      Du point de vue de la d√©livrance future le proph√®te d√©crit la r√©alit√© pr√©sente comme pass√©e : Isra√ęl est un troupeau que ses bergers √©garent. Le jour viendra o√Ļ, repentant, il soupirera apr√®s J√©rusalem et rentrera dans l'alliance.

      Montagnes perfides : allusion aux hauts-lieux.

      Leur g√ģte : l'alliance avec J√©hova.

      7

      Poignante ironie, Isra√ęl √©tait envisag√© par les pa√Įens comme de bonne prise, parce qu'ils savaient que son Dieu l'avait rejet√© en punition de ses r√©voltes.

      8

      Comparez Esa√Įe 48.20¬†; 52.11.

      Comme des b√©liers. Comme les b√©liers sont les premiers √† sortir de l'√©table, Isra√ęl doit se mettre √† la t√™te des captifs de toutes nations qui fuient de Babel √† l'approche de l'ennemi¬†; Isra√ęl doit √™tre les pr√©mices de la d√©livrance et le conducteur des peuples au salut.

      9

      Assembl√©e de peuples. Voyez verset 26. Comparez Esa√Įe 13.4.

      11

      11 et 12 Contraste entre la joie insolente des Chaldéens qui triomphent de la ruine de Jérusalem (verset 11) et leur chute honteuse au moment de la ruine de Babylone (verset 12). L'ironie est d'autant plus poignante que les deux faits, successifs dans l'histoire, apparaissent simultanément dans l'esprit du prophète.

      Comme une g√©nisse. D'apr√®s la loi mosa√Įque, Deut√©ronome 25.4, l'animal employ√© √† fouler le bl√© sur l'aire pouvait s'en repa√ģtre librement.

      Votre mère : personnification de Babylone.

      13

      Comparez Jérémie 19.8 ; 49.17.

      Archers. L'arc √©tait l'arme principale des M√®des (verset 29¬†; comparez Esa√Įe 13.18).

      15

      Dans ce nouveau tableau du siège de Babylone, il y a une allusion évidente, à la prise de Jéricho : Poussez le cri de guerre, et les murailles s'écrouleront soudain.

      Colonnes : les temples et les palais.

      Comme elle a fait : comparez Apocalypse 18.6.

      16

      Celui qui s√®me. On pourrait appliquer ce verset aux champs cultiv√©s qui se trouvaient dans l'enceinte des murs de la ville, mais il s'agit plut√īt ici de toute la Chald√©e. Le sens est que toute la contr√©e doit √™tre r√©duite √† l'√©tat de d√©sert.

      Chacun : tout √©tranger habitant Babylone¬†; comparez Esa√Įe 13.14, note.

      17

      Image de deux bêtes féroces ; l'une dévore les chairs, la seconde brise les os pour en manger la moelle.

      19

      Carmel, Basan. Sur Basan, voir Esa√Įe 2.13. C'√©taient les p√Ęturages les plus fertiles de la Palestine. Comparez Mich√©e 7.14¬†; Esa√Įe 33.9¬†; 35.2. Le verset 20 montre qu'il s'agit ici d'une restauration spirituelle en premier lieu, puis ensuite aussi temporelle. Pour J√©r√©mie, comme pour Esa√Įe, le retour de l'exil se confond dans une m√™me perspective avec l'av√©nement final du royaume des cieux.

      20

      Comparez 31.31 ; 33.8.

      Laiss√©s de reste. Comparez Esa√Įe 1.9¬†; Zacharie 13.8-9¬†; 14.2.

      21

      Jérémie reprend avec de nouvelles images la description de la ruine de Babylone.

      Rébellion et Punition. Les deux mots hébreux que nous traduisons ainsi ont été inventés par Jérémie, qui leur a donné une apparence de noms propres de pays, pour désigner la Babylonie.

      22

      Ayant commandé (verset 21), l'Eternel est immédiatement obéi.

      23

      Le marteau dont Dieu se servait pour briser les peuples, est bris√© √† son tour. Comparez 51.20-23, o√Ļ l'image est reprise et d√©velopp√©e (Esa√Įe 14.5-6).

      24

      Sans t'en douter. Cette proph√©tie a √©t√© accomplie √† la lettre. Deux fois, sous Cyrus et sous Darius, Babylone fut prise par ruse, et les ennemis √©taient ma√ģtres de la ville avant que la grande cit√© se dout√Ęt de sa perte (H√©rodote I, 191¬†; III, 158).

      25

      Les armes de sa col√®re : les peuples du nord que l'Eternel a √† sa solde (Esa√Įe 13.3-5).

      26

      Il s'agit dans ce verset non seulement du bl√© des Babyloniens, mais de leurs richesses en g√©n√©ral que les ennemis doivent amonceler et br√Ľler¬†; proprement : traiter √† la fa√ßon de l'interdit.

      27

      Ses taureaux : ses hommes forts, ses guerriers (Esa√Įe 34.7).

      29

      Saint d'Isra√ęl : nom de l'Eternel particuli√®rement dans le proph√®te Esa√Įe¬†; voir Esa√Įe 1.4, note. J√©r√©mie l'emploie ici seulement, et 51.5.

      30

      Même menace appliquée à Damas 49.26.

      31

      Me voici ; à ton tour ! C'est l'image d'un combat singulier entre l'Eternel et Babel. L'Eternel vient venger son offense.

      Insolente ; littéralement : insolence ; toi qui es l'insolence même ! Même genre d'appellation qu'au verset 21.

      32

      Ses villes. Voir 49.13 ; comparez 51.43.

      33
      34

      Comparez 31.11¬†; Esa√Įe 14.16. Il y a ici une assonnance qui rend la pens√©e plus frappante : donner le repos (irgia) et le trouble (irgiz). Jusqu'ici c'√©tait l'inverse : Babel se reposait sur sa puissance¬†; et la terre √©tait troubl√©e par l'insatiable ambition de la cit√© conqu√©rante.

      35

      L'épée : comparez 47.6.

      36

      Charlatans : astrologues et devins. Les devins et les guerriers √©taient les deux classes d'hommes sur lesquelles se reposaient les Chald√©ens. Comparez Esa√Įe 47.12-13.

      38

      De l'épée (chérev) le prophète passe à la sécheresse (chorev) par un jeu de mots qu'on ne peut rendre.

      Les eaux : tout le beau système d'irrigation qui faisait de la Chaldée une terre si fertile. Cette destruction la réduit à l'état de désert.

      Leurs horreurs : leurs faux dieux.

      39

      Combinaison de Esa√Įe 13.20-22 et 34.13-14¬†; voir les notes.

      40

      Reproduction de la menace faite √† Edom, 49.18. Comparez Esa√Įe 13.19.

      41

      41 √† 43 Reproduction de 6.22-26 (voir notes) avec quelques l√©g√®res modifications, dans le but d'appliquer ce passage √† Babel. Juda et Edom sont pleinement veng√©s : ce que Babylone leur a fait souffrir, elle le subit √† son tour. Voil√† pourquoi le proph√®te reproduit litt√©ralement les passages ant√©rieurs. Comparez avec versets 42 et 43, Esa√Įe 13.8,18.

      44

      44 à 46. Reproduction de 49.19-21, relatif à Edom. Le lion du premier passage est devenu la brebis du second. La leçon à tirer est l'absolue souveraineté de Dieu : Qui est pareil à moi ? Quel est le berger qui me tiendra tête ?

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.