FERMER

Job 1.20

Job se leva alors, déchira son manteau et se rasa la tête. Puis il se jeta par terre, se prosterna
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Nous n'avons rien apport√© dans ce monde et tout ce dont nous b√©n√©ficions mat√©riellement provient de ceux qui nous entourent¬†; il est certain que nous ne pouvons rien emporter dans l'au-del√† et que nous devrons tout laisser √† d'autres. Job, apr√®s avoir tout perdu, s'est retrouv√© r√©duit √† son premier √©tat. Il a atteint le point qui pr√©c√®de le d√©part vers l'au-del√†, compl√®tement d√©pouill√©, plus t√īt qu'il n'aurait pu le pr√©voir.

Quand nous quittons nos v√™tements avant de nous mettre au lit, cela peut apporter un surcro√ģt de fatigue, mais en contre partie, cela signifie que le temps du repos est proche. Celui par qui tous ses malheurs sont arriv√©s, s'est √©loign√©. Notez comment Job a r√©agi, au vu des pertes qu'il a endur√©es, et comment il a fix√© son regard vers Celui qui dirige toutes choses¬†! Les afflictions ne doivent pas nous d√©tourner de notre chemin, elles doivent au contraire nous faire regarder vers les choses spirituelles. Si dans toutes nos √©preuves, nous portons nos regards vers le Seigneur, ce Dernier nous soutiendra. Le Seigneur est juste. Tout ce que nous poss√©dons ne provient que de ce qu'Il nous octroie¬†; toutes nos pertes sont dues au p√©ch√©, donc ne nous plaignons pas si Dieu nous reprend quelque chose¬†!

Le m√©contentement et l'impatience nous font accuser Dieu, en toute folie. Face √† toutes ses tentations, Job a √©t√© particuli√®rement vigilant¬†; il devrait en √™tre ainsi pour nous, reconnaissant que Dieu ne pratique que le bien¬†; mais nous r√©agissons avec m√©chancet√©, alors que Dieu fait toutes choses avec sagesse, √† l'inverse de nous. Que les ruses, la m√©chancet√© et la puissance de Satan rendent le Sauveur plus pr√©cieux √† nos √Ęmes, ce Dernier √©tant venu pour d√©truire les Ňďuvres du diable¬†; ce Sauveur, en vue de notre salut, a souffert des √©preuves de cet ennemi bien davantage que Job n'a pu souffrir, bien au-del√† de tout ce que nous pourrions imaginer.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...