TopFormations : réussir votre vie de famille

Luc 9.51

De la Galilée à Jérusalem

Départ de Galilée. Jésus et ses disciples. Instructions.

Le commencement du dernier voyage à Jérusalem.

51 à 62 Le départ pour Jérusalem et les premiers incidents du voyage.

Grec : les jours de son élévation, de son assomption ou de sa réception en haut.

Ces termes ne peuvent signifier autre chose que le temps marqué par la sagesse de Dieu pour le départ d'ici-bas et le retour du Sauveur dans la gloire. Ces jours s'accomplissaient, approchaient. Ce mot d'élévation ne se trouve qu'ici dans le Nouveau Testament, mais le verbe dont il est formé s'y rencontre fréquemment, et signifie toujours l'acte solennel par lequel le Sauveur, après avoir accompli son œuvre, fut reçu en haut, réintégré auprès de Dieu dans sa gloire. (Marc 16.19 ; Actes 1.2,11,22 ; 1Timothée 3.16)

C'est dans le même sens que Jésus disait, en employant un autre terme : "Et moi, quand j'aurai été élevé de la terre, j'attirerai tous les hommes à moi." (Jean 12.32) Les autres significations qu'on a essayé de donner à ce mot de Luc ne sont pas soutenables.

Grec : "il affermit sa face pour s'acheminer vers Jérusalem."

H√©bra√Įsme qui signifie se tourner vers un but avec la ferme r√©solution de s'y rendre. (J√©r√©mie 42.15¬†; Gen√®se 31.21, etc.)

On comprend la pens√©e que l'√©vang√©liste cherche √† exprimer par ces termes. Il fallait au Sauveur la r√©solution h√©ro√Įque du d√©vouement pour prendre le chemin de J√©rusalem, car il savait tout ce qui l'y attendait.

- Luc marque en ces mots la fin du ministère de Jésus dans la Galilée proprement dite. Mais, dans la suite de son récit, il ne nous présente pas le Sauveur se rendant directement en Judée et à Jérusalem. Déjà au verset suivant (verset 52) il nous le montre empêché de traverser la Samarie qui se trouvait sur son chemin, et employant dès lors les derniers mois de sa vie à des excursions missionnaires dans la Galilée méridionale sur les confins de la Samarie et en Pérée.

Luc seul nous a conserve ce r√©cit important, qui remplit toute une partie de son √©vangile, jusqu'√† Luc 18.15. L√† il se rencontre de nouveau avec Matthieu et Marc, pour raconter bient√īt l'arriv√©e de J√©sus √† J√©rusalem. C'est aller un peu loin que de voir dans cette partie de notre √©vangile en quelque sorte un journal du dernier voyage de J√©rusalem.

Il est vrai que Luc donne de temps en temps des indications destinées à rappeler que Jésus est en marche vers cette ville ; (Luc 9.57 ; Luc 13.22 ; 17.11) mais d'autre part, sa narration présente certaines données chronologiques et géographiques qui rendent difficile d'y retrouver un itinéraire suivi. Ainsi, en Luc 10.38, on lit un fait qui n'a pu avoir lieu qu'à Béthanie, tout près de Jérusalem, tandis que plus tard (Luc 17.11) nous retrouvons Jésus au sud de la Galilée et traversant la Samarie.

En présence de ces données qui paraissent contradictoires, quelques interprètes ont cru pouvoir constater non pas un mais plusieurs récits des voyages de Jésus à Jérusalem.

Wieseler prétend retrouver l'indication des trois voyages rapportés par Jean. (Jean 7.10 ; 11.7 ; 12.1) Mais le départ en secret de Jean 7.10 ne peut être identifié avec le départ solennel de verset 51, et les notices Luc 13.22,17.11 parlent de la continuation du voyage commencé et ne signalent pas le commencement de nouveaux voyages.

Quant au r√©cit de Luc 10.38, qui suppose la pr√©sence de J√©sus √† B√©thanie, on peut l'expliquer en le rapprochant de Jean 10.22, o√Ļ il est dit que J√©sus se trouvait √† J√©rusalem √† la f√™te de la d√©dicace en d√©cembre.

Il faut admettre que J√©sus interrompit sa tourn√©e d'√©vang√©lisation pour faire une excursion √† J√©rusalem, apr√®s laquelle il vint reprendre son travail dans la Galil√©e m√©ridionale et la P√©r√©e et l'y poursuivre jusqu'√† la f√™te de P√Ęque.

Quelque id√©e qu'on se fasse d'ailleurs du document ins√©r√© par Luc, et m√™me si l'on se refuse √† y voir un r√©cit suivi au point de vue chronologique, on ne saurait m√©conna√ģtre qu'il remplit une lacune consid√©rable dans l'histoire de la vie de J√©sus.

Les deux premiers √©vangiles, en effet, apr√®s le r√©cit de la transfiguration, ne relatent plus que quelques faits et quelques paroles et nous transportent brusquement en Jud√©e et √† J√©rusalem aux approches de la P√Ęque. (Matthieu 19.1¬†; Marc 10.1)

Or la transfiguration eut lieu, selon toute vraisemblance, dans le courant de l'√©t√©. De l'intervalle de huit √† neuf mois qui la s√©pare de la P√Ęque, nous ne saurions presque rien, si Luc ne nous renseignait sur les actes et sur les enseignements de J√©sus durant cette p√©riode importante.

De plus, ce récit de Luc sert de lien entre celui des deux premiers évangiles, qui racontent seulement l'activité de Jésus sur les bords du lac de Génézareth, et celui de Jean, qui se borne aux séjours à Jérusalem ; il nous montre le Sauveur à l'œuvre dans les contrées intermédiaires.

Enfin, tandis que la première partie de l'évangile retrace surtout l'action bienfaisante du Sauveur, ses guérisons et ses miracles, presque toute cette seconde partie est remplie par des enseignements. Et quels enseignements !

Qu'on se rappelle les inimitables paraboles que Luc seul nous a transmises : le Samaritain, le figuier stérile, la brebis perdue, l'enfant prodigue, l'économe infidèle, le mauvais riche, le juge inique, le pharisien et le péager, et tant d'autres instructions, dont un petit nombre seulement se retrouvent dans les deux premiers évangiles. Qu'importent quelques obscurités chronologiques au prix de toutes ces richesses ?


  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • 2¬†Rois 2

      1 Lorsque l'Eternel fit monter Elie au ciel dans un tourbillon, celui-ci partait de Guilgal avec Elisée.
      2 Elie dit √† Elis√©e¬†: ¬ę¬†Reste donc ici, car l'Eternel m'envoie jusqu'√† B√©thel.¬†¬Ľ Elis√©e r√©pondit¬†: ¬ę¬†L'Eternel est vivant et ton √Ęme est vivante¬†! Je ne te quitterai pas.¬†¬Ľ Et ils descendirent √† B√©thel.
      3 Les membres de la communaut√© de proph√®tes de B√©thel sortirent de la ville vers Elis√©e et lui dirent¬†: ¬ę¬†Sais-tu que c‚Äôest aujourd‚Äôhui que l'Eternel va enlever ton seigneur au-dessus de ta t√™te¬†?¬†¬Ľ Il r√©pondit¬†: ¬ę¬†Moi aussi, je le sais. Taisez-vous¬†!¬†¬Ľ
      11 Alors qu’ils continuaient à marcher tout en parlant, un char et des chevaux de feu les séparèrent l'un de l'autre et Elie monta au ciel dans un tourbillon.

      Esa√Įe 50

      5 Le Seigneur, l'Eternel, m'a ouvert l'oreille, et moi, je ne me suis pas rebellé, je n’ai pas reculé.
      6 J'ai présenté mon dos à ceux qui me frappaient et mes joues à ceux qui m'arrachaient la barbe, je n'ai pas caché mon visage aux insultes et aux crachats.
      7 Cependant, le Seigneur, l'Eternel, est venu à mon aide. Voilà pourquoi je ne me suis pas laissé atteindre par les insultes, voilà pourquoi j'ai rendu mon visage dur comme une pierre, et je sais que je ne serai pas couvert de honte.
      8 Celui qui me déclare juste est proche : qui veut m’accuser ? Comparaissons ensemble ! Qui s’oppose à mon droit ? Qu'il s'avance vers moi !
      9 C’est le Seigneur, l'Eternel, qui viendra à mon aide : qui me condamnera ? Ils tomberont tous en lambeaux comme un habit, dévorés par la teigne.

      Marc 16

      19 Après leur avoir parlé, le Seigneur fut enlevé au ciel, et il s'assit à la droite de Dieu.

      Luc 9

      51 Lorsque approch√®rent les jours o√Ļ il devait √™tre enlev√© du monde, J√©sus prit la d√©cision de se rendre √† J√©rusalem.

      Luc 12

      50 Il y a un baptême dont je dois être baptisé, et quelle angoisse pour moi jusqu'à ce qu'il soit accompli !

      Luc 13

      22 Jésus traversait les villes et les villages, et il enseignait en faisant route vers Jérusalem.

      Luc 17

      11 Alors qu’il se rendait à Jérusalem, Jésus passa entre la Samarie et la Galilée.

      Luc 18

      31 J√©sus prit les douze avec lui et leur dit¬†: ¬ę¬†Nous montons √† J√©rusalem et tout ce qui a √©t√© √©crit par les proph√®tes au sujet du Fils de l'homme va s'accomplir.

      Luc 19

      11 Comme la foule √©coutait cela, J√©sus ajouta une parabole. En effet, il √©tait pr√®s de J√©rusalem et l‚Äôon croyait que le royaume de Dieu allait appara√ģtre imm√©diatement.
      28 Après avoir dit cela, Jésus marcha devant la foule pour monter à Jérusalem.

      Luc 24

      51 Pendant qu'il les bénissait, il les quitta et fut enlevé au ciel.

      Jean 6

      62 Si vous voyiez le Fils de l'homme monter l√† o√Ļ il √©tait auparavant¬†!

      Jean 13

      1 Avant la f√™te de la P√Ęque, J√©sus, sachant que son heure √©tait venue de passer de ce monde au P√®re et ayant aim√© ceux qui lui appartenaient dans le monde, les aima jusqu‚Äô√† l‚Äôextr√™me.

      Jean 16

      5 Maintenant je m'en vais vers celui qui m'a envoy√© et aucun de vous ne me demande¬†: ‚ÄėO√Ļ vas-tu¬†?‚Äô
      28 Je suis sorti du P√®re et je suis venu dans le monde¬†; maintenant je quitte le monde et je retourne vers le P√®re.¬†¬Ľ

      Jean 17

      11 Désormais je ne suis plus dans le monde, mais eux, ils sont dans le monde, tandis que je vais vers toi. Père saint, garde-les en ton nom, ce nom que tu m'as donné, afin qu'ils soient un comme nous.

      Actes 1

      2 jusqu'au jour o√Ļ il a √©t√© enlev√© au ciel apr√®s avoir donn√© ses ordres, par le Saint-Esprit, aux ap√ītres qu'il avait choisis.
      9 Après avoir dit cela, il s'éleva dans les airs pendant qu'ils le regardaient et une nuée le cacha à leurs yeux.

      Actes 20

      22 ¬Ľ Et maintenant, voici que, li√© par l'Esprit, je vais √† J√©rusalem sans savoir ce qui m'y arrivera.
      23 Je sais seulement que, de ville en ville, l'Esprit saint m'avertit que des liens et des souffrances m'attendent.
      24 Mais je n‚Äôy attache aucune importance et je ne consid√®re pas ma vie comme pr√©cieuse, pourvu que j'accomplisse [avec joie] ma course et le minist√®re que le Seigneur J√©sus m'a confi√©¬†: annoncer la bonne nouvelle de la gr√Ęce de Dieu.

      Actes 21

      11 et est venu nous trouver. Il a pris la ceinture de Paul, s'est attach√© les pieds et les mains et a dit¬†: ¬ę¬†Voici ce que d√©clare le Saint-Esprit¬†: ‚ÄėL'homme √† qui appartient cette ceinture, les Juifs l‚Äôattacheront de la m√™me mani√®re √† J√©rusalem et le livreront entre les mains des non-Juifs.‚Äô¬†¬Ľ
      12 En entendant cela, nous-mêmes et les croyants de Césarée, nous avons supplié Paul de ne pas monter à Jérusalem.
      13 Il a alors r√©pondu¬†: ¬ę¬†Que faites-vous l√† √† pleurer et √† me briser le cŇďur¬†? Je suis pr√™t non seulement √† √™tre emprisonn√©, mais encore √† mourir √† J√©rusalem pour le nom du Seigneur J√©sus.¬†¬Ľ
      14 Comme il ne se laissait pas persuader, nous n'avons pas insist√© et avons dit¬†: ¬ę¬†Que la volont√© du Seigneur soit faite¬†!¬†¬Ľ

      Ephésiens 1

      20 Cette puissance, il l'a déployée en Christ quand il l'a ressuscité et l'a fait asseoir à sa droite dans les lieux célestes,

      Ephésiens 4

      8 C'est pourquoi il est dit : Il est monté sur les hauteurs, il a emmené des prisonniers et il a fait des dons aux hommes.
      9 Or, que signifie : Il est monté, sinon qu'il est aussi [d’abord] descendu dans les régions les plus basses de la terre ?
      10 Celui qui est descendu, c'est celui qui est monté au-dessus de tous les cieux afin de remplir tout l'univers.
      11 C'est lui qui a donn√© les uns comme ap√ītres, les autres comme proph√®tes, les autres comme √©vang√©listes, les autres comme bergers et enseignants.

      Philippiens 3

      14 je cours vers le but pour remporter le prix de l’appel céleste de Dieu en Jésus-Christ.

      1 Timothée 3

      16 Et tous le reconnaissent, le mystère de la piété est grand : Dieu est apparu comme un homme, sa justice a été révélée par l'Esprit, il a été vu des anges, proclamé parmi les nations, on a cru en lui dans le monde, il a été élevé dans la gloire.

      Hébreux 6

      20 l√† o√Ļ J√©sus, √©tabli grand-pr√™tre pour toujours √† la mani√®re de Melchis√©dek, est entr√© pour nous en pr√©curseur.

      Hébreux 12

      2 Faisons-le en gardant les regards sur J√©sus, qui fait na√ģtre la foi et la m√®ne √† la perfection. En √©change de la joie qui lui √©tait r√©serv√©e, il a souffert la croix en m√©prisant la honte qui s‚Äôy attachait et il s‚Äôest assis √† la droite du tr√īne de Dieu.

      1 Pierre 3

      22 qui est monté au ciel, a reçu la soumission des anges, des autorités et des puissances et se trouve à la droite de Dieu.

      1 Pierre 4

      1 Ainsi donc, puisque Christ a souffert [pour nous] dans son corps, vous aussi armez-vous de la même pensée : celui qui a souffert dans son corps en a fini avec le péché

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Stéphanie Demol LA VALLEE DE LA LOUANGE

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider