TopFormation Voyagez au cœur de l'archéologie biblique !

Matthieu 21

    • JĂ©sus entre Ă  JĂ©rusalem

      1 En approchant de Jérusalem, quand ils arrivèrent vers le village de Bethphagé, sur le mont des Oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples

      2 en leur disant : — Allez dans le village, là, devant vous. Dès que vous y serez entrés, vous trouverez à une attache une ânesse et près d’elle, son ânon. Détachez-les et amenez-les-moi.

      3 Si quelqu’un vous fait une observation, vous n’aurez qu’à lui dire : « Le Seigneur en a besoin », et on vous les laissera prendre sans discuter.

      4 Tout cela arrivera pour réaliser la prédiction faite par le prophète :

      5 Dites à Jérusalem, à la fille de Sion :
      Regarde, ton Roi vient à toi ;
      Il est humble, plein de douceur,
      Il est monté sur une ânesse, sur un ânon,
      Le petit d’une bête de somme.

      6 Les disciples partirent donc au village et suivirent les instructions de JĂ©sus.

      7 Ils ramenèrent l’ânesse et l’ânon et les couvrirent de leurs manteaux, puis ils y firent asseoir Jésus.

      8 Une foule immense l’accompagnait. La plupart des gens étendaient leurs manteaux sur la route en guise de tapis. D’autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient le chemin.

      9 Et toute la foule, de la tête à la fin du cortège, poussait des acclamations enthousiastes : Hosanna ! Vive le Fils de David !
      Béni soit celui qui vient de la part du Seigneur !
      Hosanna au plus haut des cieux !

      10 Quand Jésus entra dans Jérusalem, toute la ville fut en émoi. Partout, on se demandait : — Qui est-ce ?

      11 Et la foule qui l’accompagnait répondait : — C’est Jésus, le prophète de Nazareth en Galilée.

      JĂ©sus dans le temple

      12 Jésus entra dans la cour du temple. Il se mit à en chasser tous les vendeurs qui s’étaient installés dans l’enceinte sacrée, ainsi que leurs clients. Il renversa les comptoirs des changeurs d’argent, ainsi que ceux des marchands de pigeons,

      13 et leur dit : — Il est écrit : Ma maison s’appellera maison de prière. Et qu’en avez-vous fait ? Un repaire de brigands !

      14 Des aveugles et des estropiés s’approchèrent de lui dans la cour du temple, et il les guérit.

      15 Quand les chefs des prêtres et les interprètes de la loi virent les miracles extraordinaires qu’il venait d’accomplir, quand ils entendirent les joyeux « Hosanna ! Vive le Fils de David ! » des enfants à travers la cour du temple, ils se mirent en colère

      16 et lui dirent : — Tu entends ce qu’ils crient ? — Parfaitement, leur répondit Jésus. Et vous, n’avez-vous donc jamais lu cette parole : Tu as fait retentir tes louanges
      par la bouche des petits enfants
      Et les nourrissons chantent tes louanges.

      17 Puis il les quitta et sortit de la ville pour se rendre Ă  BĂ©thanie, oĂą il passa la nuit.

      JĂ©sus maudit un figuier

      18 Le lendemain matin à l’aube, en revenant vers la ville, il eut faim.

      19 Il vit un figuier sur le bord de la route. Il s’en approcha, mais n’y trouva que des feuilles. Alors, s’adressant à l’arbre, il dit : — Que jamais plus, désormais, tu ne portes de fruit ! À l’instant même, le figuier se flétrit et se dessécha.

      20 Quand les disciples virent cela, ils furent saisis d’étonnement et s’écrièrent : — Comment se fait-il que ce figuier ait pu devenir sec en un instant ? —

      21 Vraiment, je vous l’assure : si vous avez la foi, une foi dans laquelle il n’y ait pas l’ombre d’un doute, non seulement vous pourrez accomplir ce que j’ai fait à ce figuier, mais si vous dites à cette montagne : « Va-t’en de là et jette-toi dans la mer », cela se fera.

      22 Si vous priez avec foi, tout ce que vous demanderez, vous l’obtiendrez.

      D'où vient l'autorité de Jésus?

      23 Jésus se rendit au temple et se mit à enseigner. Dès que les chefs des prêtres et les anciens du peuple le virent, ils vinrent le trouver et l’interpellèrent : — De quel droit agis-tu ainsi ? Qui t’a donné le droit de faire cela ?

      24 Jésus leur répondit : — Moi aussi, j’ai une question à vous poser. Une seule. Si vous me répondez, je vous dirai à mon tour de quel droit je fais cela.

      25 De quel droit Jean-Baptiste baptisait-il ? Tenait-il son mandat de Dieu ou des hommes ? Alors, ils se mirent à raisonner intérieurement : « Si nous disons que c’est Dieu qui l’a envoyé, il va nous demander : “Pourquoi alors n’avez-vous pas cru en lui ?”

      26 En revanche, si nous répondons que l’origine de sa mission était purement humaine, nous risquons de tourner le peuple contre nous, car tout le monde tient Jean pour un prophète ».

      27 Ils répondirent donc à Jésus : — Nous ne saurions le dire. Et lui de répliquer : — Alors, moi non plus, je ne vous dirai pas de quel droit je fais cela. —

      La parabole des deux fils

      28 Que pensez-vous de cette histoire ? ajouta Jésus. Un homme a deux fils. Il va trouver le premier et lui dit : — Mon fils, va aujourd’hui travailler dans la vigne. —

      29 Je n’en ai pas envie, lui répond celui-ci. Mais plus tard, il regrette d’avoir répondu ainsi et se rend dans la vigne.

      30 Le père va trouver le second fils et lui fait la même demande. Celui-ci lui répond : — Oui, Seigneur, j’y vais tout de suite ! Mais il n’y va pas.

      31 Lequel des deux a fait la volonté de son père ? — C’est le premier, répondirent-ils. Et Jésus ajouta : — Vraiment, je vous l’assure : les voleurs et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu.

      32 En effet, Jean est venu, il vous a montré comment vivre pour être juste (aux yeux de Dieu). et vous n’avez pas cru en lui… tandis que les voleurs et les prostituées ont cru en lui. Et bien que vous ayez eu leur exemple sous vos yeux, vous ne vous êtes pas repentis de votre attitude pour croire finalement quand même en lui. —

      La parabole des méchants vignerons

      33 Je veux vous raconter une autre parabole. Un propriétaire possédait un champ qu’il aménagea en vignoble : il y planta de la vigne, l’entoura d’une haie de clôture, y creusa un trou pour le pressoir et y construisit une tour pour le surveiller. Après cela, il confia son vignoble à des ouvriers vignerons et partit en voyage à l’étranger.

      34 À l’approche des vendanges, il envoie des serviteurs auprès de ces vignerons pour recevoir la part de fruit qui lui revient.

      35 Mais les vignerons se précipitent sur ces serviteurs. L’un d’eux est roué de coups, un autre est tué et un troisième assommé à coups de pierres.

      36 Alors, le propriétaire envoie d’autres serviteurs, plus nombreux que les premiers. Mais tous sont reçus et traités de la même manière par les vignerons.

      37 Finalement, il leur envoie son propre fils en se disant : pour mon fils, au moins, ils auront du respect !

      38 Mais dès que les vignerons aperçoivent le fils, ils se disent entre eux : — Ah ! voilà le futur propriétaire ! Allons-y, tuons-le ! Et à nous l’héritage !

      39 Effectivement, ils se jettent sur lui, le traînent hors du vignoble et l’assassinent.

      40 À votre avis, quand le propriétaire de la vigne viendra, comment traitera-t-il ces vignerons ?

      41 On lui répondit : — Il fera exécuter misérablement ces misérables, puis il confiera le soin de sa vigne à d’autres vignerons qui lui donneront sa part de fruit en temps voulu.

      42 Et Jésus ajouta : — N’avez-vous jamais lu dans les Écritures ceci ? La pierre que les constructeurs avaient mise au rebut
      est devenue la pierre fondamentale à l’angle de l’édifice.
      C’est là l’œuvre du Seigneur. C’est lui qui l’a voulu ainsi,
      Et nous en sommes émerveillés

      43 Voilà pourquoi je vous déclare que le royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à un peuple qui produira les fruits voulus.

      44 Mais : Celui qui butera contre cette pierre-là se brisera la nuque
      et si elle tombe sur quelqu’un, elle l’écrasera.

      45 Après avoir entendu ces paraboles racontées par Jésus, les chefs des prêtres et les pharisiens comprirent fort bien que c’était eux qu’il visait.

      46 Ils auraient bien voulu l’arrêter sur-le-champ, mais ils avaient peur du peuple, car tout le monde considérait Jésus comme un prophète.
  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.